Les yaourts au menu il y a… 7 000 ans

Rédigé par Emma, le 8 Nov 2012, à 15 h 17 min

Les produits laitiers sont très présents sur nos tables du XXIe siècle. La France est même championne en la matière, avec les rayons de produits laitiers les plus variés et les plus grands du monde ! Mais de quand datent la fabrication et l’utilisation de ces produits issus du lait ?

Une progression géographique

Lybie, 7 000 ans avant JC : les yaourts et autres produits laitiers étaient déjà au menu des habitants de la région. C’est ce que vient de découvrir une équipe d’archéologues anglais de l’Université de Bristol (1). Ils ont trouvés des traces de lipides issus de produits laitiers fermentés, sur des fragments de poteries.

La même équipe avait déjà identifié précédemment des traces des produits laitiers en Turquie datant de 9 000 ans avant JC. D’autres traces avaient aussi été découvertes : en Europe de l’Est datant de – 8 000 ans, et en Grande-Bretagne datant de – 6 000 ans. Elles attestent toutes la production et l’utilisation de produits laitiers.

  • Fromage – Le saviez-vous : Le fromage est le plus ancien des aliments élaborés par l’homme, qui l’a fabriqué avant l’apparition du vin et du pain . On suppose que le lait, transporté dans des outres fabriquées à l’aide de l’estomac de ruminants, aurait caillé grâce à l’action de la présure qui s’y trouve naturellement.

De la chasse à la domestication

Ces périodes couvrent la période du Mésolithique (-9 500 à  -6 000) et celle du Néolithique (-6 000 à -2 100). La première se caractérise par la fin des groupes de chasseurs-cueilleurs et l’expansion de groupes de chasseurs à l’arc, grâce à l’invention de la pointe de flèche, et la deuxième par l’invention de l’agriculture (production de blé et d’orge) et la domestication des animaux (la chèvre et le mouton, puis le boeuf et le porc)*.

L’origine de ces transformations se situe au Proche-Orient, comme l’atteste la date de -9 000 en Anatolie pour les premiers produits laitiers. L’expansion démographique a ensuite gagné le Moyen-Orient puis l’Europe, comme le montre bien les autres dates et les localisations des autres traces de produits laitiers.

Des produits laitiers fermentés

Le fait de trouver de nouvelles traces plus récentes en Lybie montre que la domestication des animaux et la production de produits laitiers étaient en train s’installer en Afrique du Nord. De quels animaux s’agissait-il ?
De vaches, de chèvres et de brebis. Avec leurs laits, les Lybiens du Néolithique fabriquaient des formages ou des produits laitiers… fermentés.

Ce détail est d’importance : « Faire fermenter les laits ou les préparer sous forme de fromages permet de les rendre plus digestes, explique le scientifique Richard Evershed. Ce qui signifie que la mutation génétique permettant la digestion du lactose par les adultes n’était pas encore aboutie ». La fermentation des produits laitiers permet aussi de mieux les conserver.

Le principe de la fermentation

Le principe de la fermentation permet de diminuer voir de supprimer le lactose dans les produits laitiers.

La fermentation du fromage

En effet, au cours de la fermentation, les enzymes des bactéries ( ce qu’on appelle les ferments lactiques) du lait transforment le lactose du lait en acide lactique. Celui-ci entraîne la coagulation du lait et inhibe la croissance des espèces pathogènes*.

Le yaourt régale le monde entier

consommation-mondiale-yaourt

La consommation de yaourts en France

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

13 commentaires Donnez votre avis
  1. REGIME ALIMENTAIRE, NUTRITION ET
    PREVENTION DES MALADIES CHRONIQUES
    Rapport d’une Consultation
    OMS/FAO d’experts

    5.7.5 Recommandations concernant l’ostéoporose
    Dans les pays où l’incidence des fractures est élevée, il faut consommer entre 400 et 500 mg de calcium au
    minimum pour prévenir l’ostéoporose. Lorsque la consommation de produits laitiers est limitée, on trouve
    d’autres sources de calcium dans les arêtes comestibles du poisson, les tortillas faites avec des limettes, les
    légumes verts à teneur élevée en calcium (par exemple, brocoli, chou vert frisé), les légumineuses et les
    produits tirés des légumineuses (par exemple, tofu). L’interaction entre l’apport de calcium et l’activité
    physique, l’exposition au soleil et la consommation d’autres éléments trouvés dans l’alimentation (par
    exemple, vitamine D, vitamine K, sodium, protéines) et de phytonutriments protecteurs (comme les
    composés du soja) doit être étudiée avant que l’on recommande d’augmenter la consommation de calcium
    dans les pays où l’incidence des fractures est faible, afin que les recommandations aillent dans le même sens
    que celles qui concernent les pays industrialisés (18).
    En ce qui concerne l’apport de calcium pour prévenir l’ostéoporose, les experts ont renvoyé aux
    recommandations de la Consultation FAO/OMS d’experts sur les besoins en vitamine A, fer, folates et
    vitamine B12 (18). Le paradoxe (que les taux de fractures de hanche soient plus élevés dans les pays
    développés où l’apport de calcium est plus élevé que dans les pays en développement où l’apport de calcium
    est plus faible) appelle évidemment une explication. A l’heure actuelle, l’ensemble des données indique que
    l’effet néfaste des protéines, en particulier les protéines animales et non pas végétales, pourrait être plus
    important que les effets positifs de l’apport de calcium sur le bilan calcique.

    • TOUT a fait d’accord ,l’indice PRAL classe les aliments des plus acides aux plus alcalins. Les aliments les plus acides fatiguent l’organisme et l’épuise en calcium.
      Les aliments les plus acides sont les viandes et produits laitiers .Donc tout faux a ceux qui pense se prémunir de l’osthéoporose en se gavant de laitages..

  2. Cet article est en effet surprennant! Comment pouvez-vous faire l’apologie des produits laitiers! Oui Calcium et produits fermentes (comme les yahourts et les fromages) sont important. Mais ne peut on pas les trouver ailleurs. En plus des commentaires precedent sur les hormones et autres manipulations, ils y a beaucoup d’alergenes. Le lactose: bien plus connus en dehors de France, Saviez vous que les asiatiques digere tres mal le lait et l’ont tres peu integre dans leur alimentation, par contre ils ont bien plus de legumes vert qu’en Europe… Et la caseine presente dans les produits laitiers fermentes…
    J’espere que vous compter faire un article sur les alternatives!

    • Jean-Marie

      Bonjour
      plusieurs remarques : les éléments repris dans ces articles sont scientifiquement validés et … contestés par beaucoup. C’est le propre de certains sujets qui déchaînent les passions. Reste que la plupart des médecins et nutritionnistes préconisent le lait (sauf les naturopathes qui ne sont pas du tout médecins et n’ont parfois pas de formation).
      -consoGlobe a déjà fait depuis longtemps bien des articles pour mettre en avant les alternatives au lait animal en vantant les mérites des laits végétaux, la méthode Seignalet, etc (par exemple : https://www.consoglobe.com/laits-vegetaux-alternatives-laits-animaux-3893-cg)
      – Enfin, en tant que site « écolo » nous donnons à nos lecteurs les clés pour comprendre et se faire une opinion par eux-mêmes , même quand il le faut contre la mode.
      – En fait consoGlobe est plutôt un site qui cherche à vous donner tout ce qu’il faut pour « vivre mieux » et ne « roule pour personne ». Notre rédaction est totalement indépendante et nos chroniqueurs rédigent sans aucun lien avec la pub ou des lobbys.
      – Enfin, en ce qui concerne les chroniques Nutrition, vous remarquerez dans la durée qu’elles ne sont inféodées à aucun « parti » et qu’elles cherchent à vous donner l’avis de professionnels et à partager avec vous les avancées scientifiques récentes. En l’occurrence, s’il y a un parti pris permanent, c’est plutôt celui de l’alimentation saine, équilibrée, variée, en quantités raisonnables…
      – Merci à tous de votre fidélité et de vos contributions.

  3. De grâce, Les Diététiciens, ARRETEZ de faire l’apologie de ce poison.
    AVANT de raconter n’importe quelle stupidité (à moins que vous ne soyez payés par le lobby laitier !) lisez donc le livre de Thierry Soucar LAIT MENSONGE ET PROPAGANDE, et dans la foulée pour vous faire prendre conscience des mensonges dont on nous inonde à longueur de temps pour mieux nous manipuler, lisez aussi du même auteur SANTE MENSONGES ET PROPAGANDE.
    Et essayez de comprendre que le lobby laitier représente en France un poids financier énorme, nous « bourre le mou » pour nous faire avaler un breuvage EMPOISONNE par des hormones injectées aux vaches pour augmenter leur production, en plus de celles qui y sont contenues naturellement, mais qui sont faites pour faire des VEAUX et non pas des êtres humains !!!! Sans compter les antibiotiques et l’alimentation frelatée des élevages industriels. Le coup de la vache folle n’a donc pas suffi à refroidir vos ardeurs ???
    Demandez à n’importe quel ostéopathe (honnête) ce qu’il pense du calcium laitier…. et vous arrêterez de publier ce genre d’âneries !
    Cordialement

  4. d’accord avec majorana et ninirose, le calcium du lait n’est pas intéressant pour nous, ne mangez surtout pas les quantités recommandées sous peine d’aller directement consulter POUR de l’ostéoporose, les pays où il y a le plus d’ostéoporose sont les pays où l’on consomme le plus de produit laitiers, hum hum y’a pas un problème????, le calcium du lait de vache et des laits animaux (sauf le lait d’humain) n’est pas Bio disponible, pour vous donner des exemples de calcium directement disponible par notre organisme, il faudra manger : des oléagineux, des légumes, du cassis…etc,

    et petite question pour ceux qui ne sont pas convaincus : que mange la vache pour être en pleine forme et pour avoir du calcium dans son lait, d’où vient son calcium à elle????? elle ne boit pas du lait ELLE?

    ELLE MANGE DE l’HERBE pardi, alors mangeons des légumes, qui se chargent de tous les minéraux du sol (dont le calcium), je crois qu’il n’y en aura pas beaucoup qui auront pensé à ça…

    • manger des amandes c’est bourré de calcium, phosphore, magnésium …

  5. Vous faîtes cependant allusion aux laits végétaux qui sont bien meilleurs pour nous, lait de riz, de soja, noisettes, amandes etc….
    C’est déjà ça !

  6. Il est de plus en plus reconnu que le lait, surtout celui de vache n’est pas bon pour les humains.
    D’ailleurs nous sommes les seuls mammifères a ne pas être sevrés!…
    Comme le dit Majorana, il est très mal assimilé. De plus, il est mauvais pour les articulations, l’estomac etc…
    Si l’on veut consommer du lait sous n’importe quelle forme il est conseillé et même recommandé de consommer des produits à base de lait de brebis ou de chèvre et en faible quantité.
    Et si l’on se renseigne un peu, on trouve d’autres aliments qui contiennent du calcium et des protéines sans forcément manger beaucoup de viande ou de fromage

  7. Où placez-vous dans le produits laitiers le lait ribot ou lait barraté que j’ai consommé en Bretagne depuisma toute petite enfance (j’ai 71 ans) et que nous consommons encore en nous approvisionnant dans les grandes surfaces de l’Ouest. 3 à 4 litres par semaine sont ma « ration » normale. Quen pensez-vous?
    Bien amicalement. GG

  8. le lait, pas aussi innocent qu’on le pense, comme dirait l’autre : « une blancheur trompeuse » mais c’est vrai qu’on nous bourre le crane avec les produits laitiers « nos amis pour la vie », mais ils peuvent aussi devenir nos ennemis…..

    • « les produits laitiers, c’est nos amis pour la vie » c’est le slogan d’un spot de pub débile et infantilisant « Paf paf paf le loup » film d’animation dans lequel 3 petits squelettes tout blanc détournent l’histoire des 3 petits cochons en vantant les mérites des 3 produits laitiers par jour qui les rendraient soi-disant plus forts pour mettre la pâtée au loup… fumeux que de petits squelettes belliqueux rabâchent « … nos amis pour la vie » alors que le squelette c’est ce qui reste quand on est mort, non? c’est halloween tous les jours ou quoi? foutaises pour écouler les méga surplus de production laitière!

  9. que d’informations erronées dans cet article, non madame la diététicienne, le calcium des produits laitiers n’est pas la panacée car assimilé seulement à 30% alors que celui des végétaux l’est de 50 à 65%, vous oubloiez les hormones de croissance IGF1 en c

Moi aussi je donne mon avis