Les Français n’ont pas (assez) la fibre des fibres !

Rédigé par Emma, le 4 Mar 2014, à 17 h 17 min

Les Français ne mangent toujours pas assez de fibres ! Avec seulement 17,5 g de fibres par jour, alors que les recommandations minimum sont à 25g/jour, ils ne couvrent pas les besoins de l’organisme. Comment faire manger plus de fibres à nos compatriotes ? Les autorités de santé cherchent des solutions.

 Les fibres ne comptent pas pour des prunes

Après les 5 fruits et légumes, on va entendre parler des fibres en 2014 !  Et pas seulement le grand public, mais aussi les professionnels de santé et les chefs de la restauration collective.

Ce besoin d’informations est l’une des recommandations faites par les autorités sanitaires du pays. (1) Pourquoi ? Parce que les fibres, leurs sources et leurs bienfaits pourtant déjà largement reconnus par les scientifiques, sont mal connus par tous ces publics.

Les fibres ont une mauvaise réputation à changer

point-exclamatiionLe problème est que les fibres ont mauvaise réputation auprès des consommateurs. Ce que le groupe de travail appelle pudiquement “un manque d’attractivité” se traduit concrètement par le fait que :

– la notion de « fibres » renvoie à un univers médicalisé spécifiquement ciblé sur le transit intestinal ; ça ne fait pas envie !

– le goût, l’apparence et le prix peuvent constituer des freins notamment pour la consommation d’aliments riches en fibres ; on n’aime pas trop ça.

– peu de professionnels de santé connaissent les effets des fibres (en raison notamment du manque de transfert des résultats de recherche auprès des professionnels de santé). On ne les connaît tout simplement pas !

Pas facile, avec de telles croyances, effectivement, de faire changer les choses…

 Les aliments sources de fibres

Les légumineuses : tous les légumes secs (haricots, pois chiches, lentilles, etc.) Ce sont les aliments qui apportent le plus de fibres.Les fruits et légumes : tous ! Ils contiennent les 2 sortes de fibres, contenues surtout dans leur peau. Les fruits secs sont parmi les plus riches en fibres en fibres.

Les céréales  : pain, pâtes, riz, quinoa, fonio…  surtout complets.

Les fibres se trouvent dans l’enveloppe du grain de son qui en contient 40 %. Si ce grain est enlevé, comme dans tous les produits raffinés, l’apport en fibres est largement diminué. C’est pour cela qu’il faut privilégier les produits non raffinés, autant pour le pain, que pour les pâtes, le riz et toute autres céréales.Le son de blé présent dans le pain complet est une excellente source de fibres insolubles.

Ce que les chefs de cuisine et les industriels peuvent faire

1- En restauration collective, l’idée est d’augmenter et de diversifier l’offre d’aliments source de fibres tout en prenant en compte le niveau d’acceptabilité par le consommateur. Concrètement, cela passe par :

– plus de pain fabriqué à partir de farine T65 ou plus (mais c’est plus cher !)

– des céréales semi-complètes plus souvent au menu

– une journée « aliments vecteurs de fibres » mise en place une fois par semaine

– des fruits et des légumes et des légumes secs mieux valorisés, à travers les recettes adaptées et surtout… consommées !

– plus de recettes mélangeant légumes et aliments céréaliers : pâtes + sauces ou légumes, semoule de couscous ou mélange de céréales + sauces, légumes ou légumineuses, pains + légumes, etc.

2- Pour les industriels, le but est  triple : d’abord de mieux faire connaître la teneur en fibres de leurs aliments (comme dans les pains, ou dans les céréales), d’en augmenter la teneur quand elle n’est pas suffisante, voire même de créer de nouveaux produits riches en fibres.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

4 commentaires Donnez votre avis
  1. “les recherches actuellement menées, soit au sein des entreprises, soit dans le cadre de partenariat public-privé portent sur la régulation, voire réduction, de la glycémie post-prandiale, l’amélioration du confort digestif, la modulation de la réponse immunitaire, la prévention de l’insulino-résistance, les troubles fonctionnels intestinaux.”

    Alors POURQUOI conseiller de consommer des céréales tout au long de cet article ?
    Pourquoi conseiller des céréales à gluten qui favorisent les troubles intestinaux, les réponses immunitaires chez bien des gens ?
    Pourquoi conseiller des céréales (pains, pâtes…) qui ont un index glycémique élevé (même pour les complets) qui favorisent la sécrétion d’insuline et donc la résistance à l’insuline, le stockage de gras et le yo-yo avec l’insuline.
    Pourquoi conseiller des céréales alors qu’elles sont loin d’être les plus riches en fibres.

    Un article sur les fibres prenant en compte tous ces paramètres ne doit pas conseiller, ni même suggérer, la consommation de céréales.

  2. Les intolérances au gluten sont le produit d’une sélection outrancière des variétés de blés les plus productives,la nature n’y est pour rien..C’est l’Homme qui trafique toujours son alimentation et se reprend le boomerang dans la gueule!D ‘autant que les céréales sans gluten sont aussi nombreuses que celles qui n’en contiennent pas(riz,sarrasin,millet,quinoa, etc..)!
    Big Pharma pourvoit à tout depuis bien longtemps,et sans grand succès d’ailleurs pour la santé de nos chers compatriotes mais avec un grand succès financier!Maladies cardio-vasculaires,diabète,obésité galopante,on est au royaume de la charcuterie en France,n’est-ce-pas?Ceux qui se font le plus de blé,ce sont les industriels de la viande et du lait,alors au lieu de raconter des salades,mangez-en…
    Sinon,article très intéressant,qui a le mérite de mettre l’accent sur l’alimentation végétale complète et les produits non raffinés..car de nos jours tout se raffine et s’appauvrit,du sucre blanc aux modes de pensée..

  3. Arrête de délirer, Marie! Tout le monde, très loin de là, n’est pas allergique au gluten. Quant aux “intolérances”, c’est devenu un grand fourre-tout pour le mal-être général. Bouge plus, sors plus, mange équilibré et raisonnablement et tu verras que beaucoup d’inconforts disparaîtront.
    Enfin, si tu avais pris la peine de LIRE l’article, tu aurais vu qu’on parle surtout… de fruits et légumes. Y en a marre de tous ces gens qui lisent d’un quart d’œil et dégoisent n’importe quoi.

  4. Ah ben voilà les grands céréaliers qui font leur méga pub. c’est vrai, les pôôvres, ils ne gagnent pas assez d’argent. Voilà qui va favoriser les intolérances au gluten. Mais bon, big Pharma pourvoira à tout. Chic, chic!

Moi aussi je donne mon avis