Le merlu, poisson en danger à consommer avec modération

Manger sainement et varié, oui, mais à condition de ne pas menacer la biodiversité ! Quels poissons pouvons-nous consommer et lesquels éviter ? Nous vous aidons à y voir plus clair avec le guide poissons. Aujourd’hui, le merlu que nous placerons dans la catégorie feu orange : certains stocks sont presque vides…

Rédigé par Annabelle, le 31 Jul 2012, à 17 h 37 min

Consommation de merlu

feu orange poissonLes stocks ne sont pas tous alarmants. Ainsi, si vous souhaitez consommer du merlu, privilégiez des poissons pêchés dans le stock Nord de l’Atlantique Nord-Est ou Sud-Est : ceux-ci sont plus sains. A l’inverse, évitez le merlu pêché sur les côtes espagnoles et portugaises car il se fait rare.
Sachez que les merlus issus de la pêcherie d’Afrique du Sud, vendus principalement surgelés en Europe, portent l’écolabel MSC, pour une pêche plus durable.

Lorsque vous faites votre marché, soyez vigilant quant à la taille du spécimen : choisissez-le très grand, 60 cm au moins. Pour vous assurer de sa fraîcheur, veillez à ce que son corps soit bien raide, qu’il ait l’œil bombé, la cornée transparente et les ouïes bien rouges.

Comme tous les poissons, la peau doit être bien luisante.

merlu au citron - danslacuisinedesophie.blogspot.fr

Le merlu peut se consommer toute l’année. C’est un poisson maigre qui contient donc peu de cholestérol et peu de graisses saturées. Le merlu est commercialisé entier, en filet ou en darne.

Conservez le merlu 24h au réfrigérateur et avec ses écailles, vidé et sous film alimentaire. Les darnes peuvent également se conserver 24 h. Congelé, il ne se conserve pas plus de 3 mois.

Le merlu est un poisson maigre qui représente une bonne source de protéines.

 

La valeur nutritive pour 100 g de merlu

  • calories : 76,6 à 84 kcal
  • protéines : 15,7 à 17,2 g
  • Protéines : 17,2 g
  • Lipides : 0,8 g
  • Nutriments et vitamines :
  • Vitamine A : 5 %
  • Vitamine B1 : 6 %
  • Vitamine B2 : 5 %
  • Vitamine B3 : 43 %
  • Vitamine B5 : 5 %
  • Vitamine B6 : 14 %
  • Vitamine B9 : 4 %
  • Vitamine B12 : 108 %
  • Vitamine D : 3 %
  • Vitamine E : 3 %

    Le merlu se cuisine un peu sous toutes les formes : en papillote, à la vapeur, à la poêle, entier au court bouillon… Mais avec modération !

    *

    Je réagis

    Sur le thème des poissons :

    Image à la une : © creative commons, Drow Male

    Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
    consoGlobe vous recommande aussi...



    Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...
    
    11 commentaires Donnez votre avis
    1. Le problème, c’est qu’il y a trop de bipèdes sur la planète et pas assez de ressources! Rassurez-vous, les famines et les maladies liées à la pollution et aux sécheresses, les cataclysmes naturels vont éliminer une grande partie de l’humanité, moi y compris! La nature ne nous regrettera pas!

    2. J’ai mangé du Merlu ce midi! Excellent! Couper la tête, la queue, enlever toutes les nageoires présentes, éviscérer ( avec un ciseau ). Nettoyer à l’eau froide, égoutter et conserver 24 hres maximum au frigo. Assécher…paner avec moitié farine et chapelure ( sel et poivre ). Griller à la poêle dans moitié beurre/huile (Éviter huile de maìs). Laisser bien rôtir et retourner pour bien cuire. Manipuler délicatement. Excellent $$ pour famille de 4. Santé un plus. Si vous ne pouvez l’arranger vous même, acheter une autre variété! Infos sur ce poisson est biaisés… qui dit faux/vrai.

    3. moi aussi j’aime le merlu hi ha cob-oille cette affiche et bien

    4. J’apprécie toute votre description de ces poissons à consommer ou peu. En précisant leur valeur nutritive. Cela est pour moi très instructif. Bien à vous. Jeanine C.

    5. Il y a tellement de merlus que les prix sont effondrés, vous racontez n’importe quoi.

    6. On pourrait en dire long sur toutes vos listes, il y a bien des âneries… Je voudrais juste vous signaler qu’il y a par exemple des scientifiques qui considèrent que c’est le ciblage des pêches sur les poissons reproducteurs qui a conduit (pour partie) à certaines des catastrophes de gestion des pêches. Vous radotez toute la pensée unique des ONGE catastrophistes qui refusent de reconnaître qu’en Europe, les stocks s’améliorent et ce n’est pas grâce aux consommateurs… Mais pour toucher de l’argent et le grand public, il faut effrayer le consommateur. Il est assez absurde de piloter la gestion d’une ressource exploitée par la cueillette, et naturellement variable, en dehors même de la surpêche, en s’appuyant sur les consommateurs.

      • Alors, le Sann, ce n’est as une réponse directe à votre commentaire, mais je me glisse dans la brèche…LA PROCHAINE CONNE QUI S AVANCE A PRECONISER D ECAILLER LE MERLU QUI N A PAS D ECAILLES, JE L’ETRIPE EN PENSéE. Y’a des moments où c’est difficile à croire que le multimedia/NET soit si NUL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!POURQUOI PAS BLEU, LE CHEVAL BLANC D’Henri IV? Dégagez, bande de nazes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    7. bon article mettant l’accent sur les dégâts de la surpêche et surtout de la pêche industrielle… pensez au menus végétariens, vous ferez un geste pour la planète et pour votre santé!

      • je suis intéressé par le poisson merlu de 500 a 800g.
        J’aimerais que vous m’envoyé les prix CIF port Cotonou ainsi que les photos du poisson et des cartons.
        MERCI

    8. Je n’ai rien appris de plus, en proposant cet article, je pensais apprendre plus d’information.

    9. Merlu l’enchanteur !

    Moi aussi je donne mon avis