La langouste se prend avec des pincettes

Rédigé par Consoglobe, le 22 Aug 2013, à 16 h 12 min

Poursuivons notre guide des poissons avec un produit de la mer très prisé au mois d’août, les langoustes. C’est un crustacé très cher, mais recherché pour son goût et dont la cuisson est délicate (trempage dans un court-bouillon). Il est rare et peut atteindre des prix exorbitants en raison de son stock faible. C’est pour cela qu’en Europe, certains quotas très drastiques ont été mis en place.

La description de la langouste

© CC Phil D

© CC Phil D

La langouste ou Palinurus, peut désigner 3 catégories de crustacés : la langouste rouge, rose et verte.

La rouge est celle qui est la plus fréquente dans la mer Méditerranée et l’océan Atlantique. On peut également la retrouver dans la mer des Caraïbes et dans l’Océan Pacifique.

Ce crustacé est une espèce à longues antennes et avec 5 paires de pattes. Les langoustes atteignent leur maturité sexuelle à 4 ans et peuvent peser plus de 4 kg !

Leur taille sont généralement de 30 à 50 cm et leur durée de vie maximale s’élève au-delà de 15 ans.

L’habitat de la langouste

La langouste vit dans des rochers entre 50 et 100 mètres de profondeur. Elle y vit en groupe et parcours rarement de longues distance lors sa vie. Ce crustacé se nourrit d’algues, de coquillages et de petits poissons, mais aussi de cadavres d’animaux aquatiques.

© CC NOAA's National Ocean Service

© CC NOAA’s National Ocean Service

État des stocks de langoustes et pêche

La langouste à longtemps été pêchée en grand nombre (environ 500 tonnes par an), en 2010 les prises avoisinaient les 15 tonnes pour la France. Seulement…

Ressource : FEU ORANGE

feu-orangeconsoGlobe classe la langouste au niveau de feu orange puisque les ressources varient selon les lieux de pêche. En 2005, Ifremer à constaté la surexploitation de la langouste rouge dans la partie Atlantique et a fournit quelques recommandations visant à stimuler la population de langouste. Les femelles portant des oeufs sont systématiquement rejetées ; lors de la pêche ferme hors-saison (janvier à mars), des zones sont limitées et une taille minimum de prise est imposée.

Les stocks de l’océan Atlantique Nord-Ouest (Caraïbes et Brésil) sont victimes de la surpêche, selon le WWF. Ceux des États-Unis et des Bahamas sont quant à eux pleinement exploités.

Récemment, selon le journal 20 minutes, des langoustes ont été réintroduites en Méditerranée sur une réserve de récifs artificiels de 8 000 m3. Endroit où la pêche est interdite.

L’association Alliance produits de la mer, informe d’ailleurs qu’en Méditerranée les ressources ne sont pas en danger, cependant le prix et la demande du marché font que nombreux pêcheurs ne déclarent pas leur prise.

Taille minimum de pêche : oui

© CC Steven

© CC Steven

La taille minimale de prise est de 11 cm.

Mode de pêche

La pêche mondiale des langoustes peut se faire au casier (sortes de cages posés dans le fond), au trémail et au filet maillant.

Ces deux dernières méthodes peuvent être cependant contestées pour les dégâts sur la biodiversité et l’environnement.

 

 

Suite > la consommation de la langouste

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Personnellement je mange de la langouste une fois par an et encore car effectivement je deteste faire souffrir un animal quel qu’il soit et malheureusement avec la langouste nous ne pouvons pas faire autrement.

  2. pouce en haut pour Michèle Scharapan!
    Laissons les animaux libres, nous n’avons en aucun cas besoin de les manger, et à fortiori si cela leur génère des souffrances (inutiles!). Tout le monde condamne le fait d’infliger des souffrances ou la mort inutilement, mais la majorité des gens consomment des animaux!
    Soyez cohérents, devenez végétarien, et mieux encore : végétalien!

    • Oui, être végétalien ( ou mieux encore, vegan) est la seule façon de respecter la vie de l’autre.

  3. Quand je pense que l’on ne cesse de critiquer les asiatiques, qui ébouillantent vivants les chats et chiens, pour le plaisir des estomacs..
    En matière de cruauté envers les animaux ,nous n ‘avons n’ont rien à leur envier ..
    Notre société auto proclamée civilisée, torture et tue les animaux, juste pour le plaisir gustatif..et se justifie avec cette phrase: « Depuis l’ âge des cavernes, l’homme a toujours mangé de la viande »..Oui, mais l’homme des cavernes, était en survie, ne chassait que ce qui lui était nécessaire, et n’ industrialisait pas la vie et la mort ..

    • Très juste Michèle Scharapan ! Ces réponses toutes faites afin de se déculpabiliser sont monnaie courante ! Impossible d’argumenter avec eux puisqu’ils prennent ça sur le ton de la plaisanterie et ferment consciemment les yeux sur ces pratiques cruelles ! Faire évoluer les choses pour une meilleure humanité demande un changement dans notre mode de vie à tous les niveaux…Ce n’est plus une simple philosophie de vie mais un devoir, non pas de citoyen, mais d’habitant de notre planète, pour le mal que nous lui avons fait ces 150 dernières années !

Moi aussi je donne mon avis