Huile de palme. Attention aux étiquettes !

Rédigé par Emma, le 20 Dec 2010, à 17 h 02 min

Selon une très récente étude réalisée par le Groupe Findus et le nutritionniste Jean-Michel Cohen, le terme « huile végétale » trop souvent employé par les industriels agroalimentaires pour dissimuler l’usage de l’huile de palme, empêche les foyers de bannir ce lipide, responsable de la déforestation en Indonésie, notamment.

L’huile de palme : plus présente qu’on ne le croit

Chaque consommateur absorberait sans s’en rendre compte 57g d’huile de palme par mois !

Or, il faut rappeler que l’huile de palme particulièrement riche en acides gras saturés (45 %) est néfaste pour nos artères et notre coeur lorsqu’elle est consommée en trop grande quantité…

Prudence donc lorsque vous achetez des biscuits, de la margarine, des viennoiseries, du poissons pané, de la pâte à tarte, des plats cuisinés, des céréales et même du lait infantile.

Si l’étiquette indique un vague « huile végétale » ou « matière grasse végétale » dans la composition, il est fort probable que ce produit contienne de l’huile de palme !

L’huile de palme : l’environnement toujours menacé

Malgré les progrès (forcés) réalisés par certains grands Groupes comme Nestlé, Casino et Carrefour pour renoncer à l’huile de palme dans leurs produits, la production toujours croissante de cette huile n’en finit pas de faire souffrir l’environnement.

La demande est toujours plus forte, à tel point qu’elle est multipliée par 2 chaque décennie, et ce, depuis près de 40 ans.

La culture demeure plus que jamais intensive dévastant les forêts primaires des régions tropicales.

Les plantations de Palmier à huile privent ainsi un certain nombre d’ animaux de leur habitat naturel, jusqu’à favoriser leur extinction. Tel est le cas de l’orang-outan qui est dorénavant classé « en danger ».

A Bornéo,  2 millions d’hectares de forêts disparaissent chaque année.

De plus, actuellement,  l’Indonésie est considéré comme le troisième pays le plus émetteur de gaz à effet de serre, après la Chine et les États-Unis…

 

L’huile de palme- ce qu’il faut savoir

  • En 2008, chaque Français aurait consommé près de 2kg d’huile de palme selon le Ministère de l’alimentation.
  • L’huile de palme est l’huile la plus consommée dans le monde (25 %), devant l’huile de soja et l’huile de tournesol.
  • A l’heure actuelle, 1 produit sur 2 contiendrait de l’huile de palme.

Lire la suite sur l’huile de palme

Sur le thème de l’huile de palme :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    Bravo pour ce site magnifiquement fait.

    J’ai une petite question, comment peut-on avoir la certitude de consommer de l’huile de palme si sur un aliment il est inscris « huile végétale » ou « matière grasse végétale » ?

    Y a t-il un moyen d’en être sur?

    Cordialement

    • tout le problème est là ! Le marketing triche et le bisphénol caché derrière les conditionnement de soupes ou sodas, l’huile de palme dans 99 % des produits à bas d »huile ou matière grasse végétales » sans plus de précision ( même BIOS !!!) , sont irrepérables sans mention des marques, nom du produit ,et diffusion large du produit pour le mettre hors de danger. L’organisme de la santé publique devrait accomplir son rôle…mais les lobbys…

Moi aussi je donne mon avis