Huile de palme. quel avenir pour le bio ?

Rédigé par Emma, le 20 Dec 2010, à 17 h 03 min

>>>Suite de l’article sur l’huile de palme. Les plantations de palmiers à huile suscitent des débats houleux depuis quelques années maintenant. Dans ces conditions, à quel avenir peut prétendre l’huile de palme bio ?

L’huile de palme bio : la filière sans avenir ?

On en entend de plus en plus parler. Plusieurs pays comme l’Amérique du Sud, le Cambodge ou encore le Ghana, se sont lancés dans la culture du palmier à huile en respectant les principes de l’agriculture biologique.

Les palmiers à huile sont cultivés sur des surfaces nettement plus modestes, en suivant les règles des forêts gérées. En effet, lorsqu’une parcelle de forêt est abattue pour la plantation de l’huile de palme, celle-ci est replantée ensuite.

L’huile de palme responsable, c’est possible

Quelques industriels ont décidé d’avoir recours à des filières plus durables. Cependant, les organismes certificateurs sont, eux aussi, régulièrement remis en cause par les ONG environnementales.

En effet, selon le WWF, le processus n’est pas encore parfait, bien au contraire : l’usage de certains herbicides est toléré, par exemple. La filière est donc toujours très fragile à l’heure actuelle.

Par ailleurs, les plantations certifiées sont encore très peu nombreuses et ne concernent que 4 voire 5 % de la production mondiale d’après Ecocert. De plus, les plantations biologiques représentent seulement 0,2 % de la production totale.

Enfin, le prix de l’huile de palme bio, supérieur d’au moins 60 %, constitue un frein majeur à son développement aujourd’hui…

Huile de palme bio-Le saviez-vous ?

L’huile de palme bio a, elle aussi, son propre Label. GreenPalm est un certificat attribué aux producteurs d’huile de palme certifiés par la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil).

Je réagis

Sur le thème de l’huile de palme :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Qu’elle soit bio ou non bio , l’huile de palme n’est pas bonne pour notre santé ( saturées) ni pour la planète. Alors pourquoi le faire bio et à 60% plus chère et la mettre dans des produits bio ? C’est cher et c’est mauvais. Refusons tous les produits avec de l’huile de palme bio ou non .

  2. Aprés un infarctus, l’hôpital m’interdit particulièrement la consommation d’huile de palm. Alors pour quelle raison la totaité des beurres comme fruit d’or, primevère, recommandé par l’institut pasteur, etc…
    sont composés d’au moins 50% d’huile de palm????? D’autre part on ment au consommateur, en indiquant d’une manière très vague “huile végétale”. Nous savons aujourd’hui que cette huile favorise les cancers et les maladies cardiaques. Et les pouvoirs publics ne font rien, pour interdire cette substance dangereuse qui causent certainement plus de décès que les accidents de la route!
    On trompe le consommateur.

    tale

    • Tout simplement parceque fruit d’or et autres ce n’est pas du beurre le beure est fait avec de la crème de lait de vache barratée

  3. “Bio” signifie seulement qu’il n’a pas eu volontairement de contamination avec des produits de synthèse; il y a des poisons ,naturels, “bios” dans la mesure où ils sont utilisés sans transformation chimique avec des produits de synthèse.
    Un organisme de santé publique ( ministères de l’environnement ou de la santé) devrait très rapidement avoir le courage d’exiger un étiquetage clair de tous les produits alimentaires utilisant de la “matière grasse végérale” ou un emblallge contenant des produits cancérigène comme le bisphénol, etc. et devrait NOUS informer TOUS sur les produits et marques dangereux ou néfastes pour l’environnement. “Ils” ont bien dépenser des centaines de millions d’euros pour des campagnes et des vaccins très juteux pour les labos !

  4. Est-ce que parce qu’elle est “bio” elle est meilleure à consommer pour notre organisme?

  5. Arrêtons de faire l’autruche et de cacher le poison de l’huile de palme sous le terme BIO. Notre organisme n’en a pas besoin- bien au contraire!-et nous détruisons la terre de ces pays..en occurrence notre Terre!!! Tout cela pour gonfler encore et toujours plus le portefeuille de ces gros de l’industrie; Pensons à notre présent et pensons au futur de nos enfants! Ne nous laissons pas manipuler par ces industriels et disons NON! à tous les produits contenant de l’huile de palme…car oui c’est possible de d’éviter l’huile de palme quand on garde une alimentation saine et adéquate à nos besoins.

  6. Huile de palme Bio, certes … mais huile de palme toujours aussi nocif à la consommation.

    Qu’ils arrêtent de nous en mettre dans tout 🙁

    • Absolument d’accord !
      Qu’on arrête de nous prendre pour des demeurés

  7. Manger bio c’est bien , manger sain c’est mieux !
    l’huile de palme ne fait pas partie des huiles que l’on recommande pour ses qualités nutritives et protégeant le système cardio vasculaire , alors pourquoi bio !

Moi aussi je donne mon avis