14 espèces animales disparues – DIAPORAMA

Le Grizzly mexicain, le dauphin de Chine, le rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest… Découvrez les animaux malheureusement disparus, que vous n’aurez plus la chance de voir ou de croiser sur Terre.

Rédigé par Aurore, le 9 May 2022, à 17 h 48 min
14 espèces animales disparues – DIAPORAMA
Précédent
Suivant

Changements climatiques, activités de l’Homme, urbanisation, chasse et braconnage, destruction des habitats naturels… Des espèces animales disparaissent malheureusement chaque jour, chaque mois, chaque année avec plus ou moins de retentissement…

Dauphin de Chine, disparu en 2006

espèces disparues

Le dauphin de Chien disparu depuis 2006 – capture d’écran YouTube

Aussi appelé Baiji ou Lipotes Vexillifer, le dauphin de Chine a officiellement disparu des eaux de cette Terre en 2006.

Il s’agissait d’un dauphin d’eau douce, une espèce unique, dont la disparition est en très grande partie imputable à l’Homme : le Baiji ne vivait que dans un seul fleuve en Chine, le Yangzi Jiang. Or, dans cette zone transitaient énormément de bateaux, empêchant le bon déplacement des cétacés, augmentant le risque de captures, de collisions, de blessures sans compter la pollution de l’eau.

Rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest, disparu en 2011

espèces-animaux-disparus-rhinocéros-noir-Afrique-ouest

Le rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest a disparu en 2011 @ DR Richard Emslie- UICN

Depuis 2011, c’est officiel, le rhinocéros noir (Diceros bicornis longipes) n’est plus. Cette sous-espèce qui vivait principalement au Cameroun n’a pas survécu à la traque intempestive des braconniers, même après le placement sous protection du mammifère.

D’autres rhinocéros sont également proches de l’extinction comme le rhinocéros de Java. En règle générale, ce mammifère souffre énormément du braconnage.

Lire aussi : Les derniers rhinocéros du Mozambique ont été tués

Phoque moine des Caraïbes, disparu en 2008

espèces-animaux-disparus-phoque moine caraïbesBien que le dernier spécimen à avoir été formellement identifié a été vu pour la dernière fois en 1952, ce n’est qu’en 2008 que le phoque moine des Caraïbes a été déclaré comme définitivement éteint.

Retrouvez le nombre de phoques tués dans le monde sur le Planetoscope

L’animal a largement été chassé au XVIIIe et XIXe siècle, notamment pour sa graisse utilisée dans les lampes à huile.

Huîtrier des Canaries, disparu en 1994

espèces-animaux-disparus-huîtrier-canariesL’Huîtrier des Canaries ou Haematopus meadewaldoi est un oiseau qui, comme son nom l’indique, vivait sur l’île des Canaries. Sa disparition en 1994 serait notamment due à la baisse de disponibilité de crustacés constituant sa principale source de nourriture.

Les spécialistes ne savent pas exactement quand l’animal a définitivement disparu, mais les autorités locales assurent ne pas en avoir vu depuis 1940.

Pic à bec ivoire, disparu en 1994

espèces-animaux-disparus-pic-bec-ivoire

C’est en 1944 que ce grand pic a été vu pour la dernière fois. L’oiseau a longtemps été victime du braconnage, pour son bec, sa tête appréciée des chefs de tribu et sa huppe rouge.

Déclaré éteint, l’oiseau aurait tout de même été aperçu en 2005 par certains biologistes. Si cette information n’a pu être vérifiée, elle donne un peu d’espoir.

Canard d’Oustalet, disparu en 2004

espèces-animaux-disparus-canard-oustaletCe canard ne vivant que sur trois petites îles du Pacifique a finalement disparu après altération de son habitat : les marais où il vivait ont été drainés pour les besoins de l’agriculture et la Seconde Guerre mondiale a également transformé les lieux.

Finalement, le dernier couple de canard d’Oustalet à avoir été repéré à l’état sauvage l’a été en 1979.

Bruant à dos noirâtre, disparu en 1987

espèces-animaux-disparus-bruant-dos-noirâtreLe Bruant à dos noirâtre doit sa disparition à l’Homme directement. En effet, c’est suite à un traitement au DDT, puissant insecticide, de son habitat naturel pour les besoins de la NASA, que les populations se sont totalement éteintes.

Lire aussi : Le bruant ortolan, entre tradition culinaire et protection de la biodiversité

L’Homme ayant complètement modifié son écosystème, l’oiseau n’a pu survivre et il a été déclaré éteint officiellement en 1990, trois ans après que le dernier spécimen vivant a été aperçu.

Grizzly Mexicain, disparu en 1964

espèces-animaux-disparus-crapaud-doré-grizzly-mexicainSous-espèce de l’ours brun, le Grizzly Mexicain vivait essentiellement aux États-Unis, en Arizona ou au Nouveau-Mexique. De grande taille et pouvant peser jusqu’à 300 kilos, l’animal a sans doute disparu à la suite d’une campagne d’éradication, avant d’être déclaré éteint en 1964.

Lire aussi : L’ours blanc broie du noir

Tigre de Java, disparu en 1994

espèces-animaux-disparus-tigre-javaEspèce endémique à l’île de Java, comme son nom l’indique, le tigre de Java a été déclaré éteint depuis 1994. L’animal a particulièrement souffert de la perte de son habitat naturel pour les besoins de terres de culture pour les Hommes.

Lire aussi : La population de tigres augmente pour la première fois depuis un siècle

Otarie du Japon, disparue en 1974

espèces-animaux-disparus-otarie-japon

Difficile de savoir exactement pour quelle raison l’otarie du Japon a disparu. L’explication la plus plausible serait le résultat de multiples facteurs : la chasse et le braconnage pour sa graisse, sa peau et ses organes, la capture, la perte de son habitat naturel…

Le bouquetin des Pyrénées, disparu en 2000

espèces-animaux-disparus-bouquetin-pyrénéesSous-espèce du bouquetin ibérique, le bouquetin des Pyrénées a été déclaré éteint en 2000. L’ADN de l’animal a été prélevé par les scientifiques qui ont tenté de l’introduire dans l’organisme d’une chèvre classique. Un clone est né, mais il est rapidement décédé de problèmes pulmonaires.

Lire aussi : La justice ne vient pas en aide aux bouquetins du Bargy

Crapaud doré, disparu en 1989

espèces-animaux-disparus-crapaud-doréEspèce endémique au Costa Rica, le crapaud doré se distinguait par sa petite taille, mais surtout sa couleur orange doré, couleur brillante et phosphorescente. Du fait de la grande discrétion de l’amphibien, les scientifiques ne peuvent affirmer à 100 % que le crapaud doré a disparu, mais il n’a pas été vu depuis de nombreuses années maintenant et a subi de nombreux accidents climatiques qui ont sûrement eu raison de son espèce.

Lire aussi : La grenouille aux sourcils jaunes : une nouvelle espèce découverte en Colombie

Grenouille plate à incubation gastrique, disparue en 1983

espèces-animaux-disparus-grenouille-plate-incubation-gastriqueEspèce endémique à l’Australie, la grenouille plate à incubation gastrique a ceci d’original qu’elle avale ses oeufs une fois qu’ils sont fertilisés et « donne naissance » à un bébé grenouille quand celui-ci sort de sa bouche, complètement formé.

Lire aussi : Manger des cuisses de grenouilles, une menace pour la biodiversité ?

La dernière grenouille plate à incubation gastrique vivante est morte en laboratoire en 1983. Les scientifiques étudiaient l’espèce dans l’espoir de trouver un traitement contre les ulcères, puisque la femelle grenouille était capable de faire remonter de son estomac une jeune grenouille sans souffrir des acides gastriques.

Tortue géante de l’île de Pinta, disparue en 2012

espèces-animaux-disparus-George-solitairePersonne ne savait l’âge exact du dernier spécimen, si ce n’est qu’il avait plus de 100 ans.

Autant d’animaux disparus que l’Homme n’a pu sauver et pire, a tué par son activité. Aujourd’hui, de nombreuses associations et organisations travaillent à protéger les espèces en danger, l’UICN et sa fameuse Liste Rouge en tête.

Illustration bannière : © MYKE TYLER.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

61 commentaires Donnez votre avis
  1. Ouais

  2. hein hein

  3. droid = 0,000001 de qi

  4. inch allah

  5. agite on enssemble

  6. Bien

  7. gagaga

  8. T’A RAISON aNONYME

  9. Hff’ngc ngc

  10. Pénible ces pages qui changent toutes seules…

  11. agir, c’est les sauvers !

    • ==> « agir, c’est les sauvers ! »
      Commencez d’abord par « sauverS » l’orthographe de la langue française, çà fera du bien à tout le monde !…
      C’est pas si compliqué que çà avec un peu d’attention et en y mettant du sien…. poil au « chien » !!…
      Après, vous pourrez commencer à les « SAUVER »….

  12. En ce qui concerne la tortue géante de Pinta, une poignée d’individus auraient été découverts sur une île voisine de son île d’origine. Comment sont-ils arrivés là? Mystère.

  13. J’espère qu’on aura l’occasion un jour de les revoir peut etre dans une autre vie; meilleure que celle–ci ..

  14. Il n’y a pas que les braconnier qui sont simplement des « predateurs » supplémentaires à certaines espèces mais la vérité est que l’urbanisation et l’être humain en général prend toute la place pour son simple besoin personnel et égoïste. …. oubliant la cohésion avec la nature et la fragile osmose qui nous unis à cette nature dans toute sa palette de vie et de minéraux. … en espérant que Dieu ne nous abandonnera pas…..

  15. c’est monstrueux,pauvre animaux

  16. Et il en manque encor beaucoup comme le tigre de tasmani et tant d autre.Dans le fond c est nous les betes sauvage et mechant.
    Et mille merci a c est c…..d de braconniers .

Moi aussi je donne mon avis