Manger des cuisses de grenouilles, une menace pour la biodiversité ?

La consommation de cuisses de grenouilles serait une menace pour la survie des batraciens. Les grenouilles sont prélevées en Indonésie et leur nombre pourrait baisser dangereusement. Faut-il changer de menu ?

Rédigé par Maylis Choné, le 27 Mar 2017, à 11 h 30 min

Les grenouilles vendues en Europe viennent d’Indonésie. Et pour contenter les supermarchés et les restaurateurs, 100 millions de grenouilles sont tuées chaque année.

100 millions de grenouilles tuées

Pour répondre à la demande des supermarchés et des restaurateurs, près de 100 millions de grenouilles sont tuées. Les exigences de la gastronomie française menacent plusieurs espèces de ces batraciens indonésiens. En effet, si les grenouilles sont protégées en France depuis 1970, ce n’est pas encore le cas en Indonésie.

Un communiqué de presse du Muséum national d’histoire naturelle montre le danger de cette pratique pour la biodiversité : « chaque année 100 millions d’individus sont tués dans la nature sans qu’aucune étude scientifique n’ait été menée sur les effets de cette collecte sur les populations de grenouilles et sur la biodiversité de l’Indonésie ».

Un problème d’étiquetage ?

Normalement, l’espèce contenue dans les sachets surgelés des supermarchés est la Limnonectes macrodon – une espèce classée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature.  Problème : lorsque les chercheurs de l’équipe du CNRS rattachée au Muséum national d’histoire naturelle ont procédé à des prélèvements ADN pour vérifier les espèces proposées à la vente, dans seulement 0,96 % des cas elles étaient correctement identifiées.

« Sur les 209 spécimens de grenouilles congelées analysés, de décembre 2012 à mai 2013, 206 étaient des Fejervarya cancrivora ». Ainsi, 99 % des consommateurs ne mangent pas ce qui est écrit sur le paquet. Ce grand écart entre les étiquettes et le contenu réel des sachets prouverait que certaines espèces dont les Limnonectes macrodon, sont devenues rares et seraient peut-être menacées de disparition. Seule une étude sur l’état des ressources des grenouilles permettrait de les protéger.

Illustration bannière © SerranoStock – Shutterstock 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis