Di Caprio et les beaux gosses d’Hollywood contre le braconnage

Rédigé par Annabelle, le 19 Oct 2012, à 17 h 26 min

Leonardo DiCaprio, Tom Hardy et Tobey Maguire partent en croisade contre le braconnage. Le trio compte bien dénoncer cette pratique honteuse et bien camouflée grâce au 7ème art. Les 3 acteurs porteront a priori la casquette de producteurs… Mais il se chuchote du côté d’Hollywood une éventuelle participation devant la caméra.

Leonardo Do Caprio, ambassadeur de l’ONU pour le climat

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a nommé en septembre 2014 l’acteur américain Leonardo DiCaprio « messager de la paix » des Nations unies avec pour priorité la lutte contre le réchauffement climatique

di-caprio écolo

Di Caprio : 2 films antibraconnage dans les tuyaux

Cet été, la rumeur sur un film en préparation de 3 acteurs fétiches d’Hollywood alimentait les colonnes « gossip » des magazines. Aujourd’hui, on parle même de deux productions sur le thème du braconnage et du trafic d’animaux.

Massacre, trafic, argent et pouvoir

Le premier film, basé sur une idée de Tom Hardy (Bronson, Inception, La Taupe…) mettra en scène un ancien membre des Forces Spéciales américaines. Celui-ci s’embarque, avec un ami, en plein bush au Zimbabwe, pour entraîner un groupe de rangers à combattre les braconniers qui déciment des populations entières de rhinocéros et d’éléphants. Le soldat tombe littéralement amoureux du pays et de sa faune, et s’engage alors corps et âme dans ce combat.

DR IFAW

Sheldon Turner (In the Air, X-men : le commencement…) et produit par Di Caprio, qu’on ne présente plus tant pour sa carrière que pour ses positions écologiques et Tobey Maguire (la triologie SpiderMan, Brothers, Harry dans tous ses états…).

Le second sera un film choral traitant du monstrueux trafic d’animaux massacrés pour récupérer défenses, peau, aileron ou toute partie à laquelle on prête des vertus aphrodisiaques et autre dessein tout aussi ridicule.

Le film retracera toutes les étapes et tous les aspects de cette atrocité : des trafics « sous le manteau », aux techniques de corruption en passant par des portraits de braconniers qui sévissent dans les jungles et dans les océans.

Il mettra en lumière entre autre le shark finning qui consiste à pêcher des requins dans le seul but de récupérer leur précieux aileron. Celui-ci est arraché et le requin rejeté à la mer, agonisant.

Pour cette seconde production, DiCaprio, Hardy et Maguire devraient se donner la réplique.

Pas de date avancée pour l’instant, mais nous vous tiendrons informés !

Le braconnage au Zimbabwe

Le Zimbawe et l’Afrique du Sud sont les 2 pays les plus touchés par le massacre des rhinocéros. 35 pachydermes ont été tués au Zimbabwe en 2011 et 17 depuis le début de l’année selon Environment Africa, ONG Sud-africaine. Ces dernières années, 200 rhinocéros ont été décimés au Zimbabwe et en Afrique du Sud.

Selon le WWF, le trafic illégal de cornes de rhinocéros est le 5ème après la contrefaçon, la drogue, les armes et le pétrole.

Les groupes de trafiquants sont extrêmement bien organisés et puissants. Ils sont financés comme des armées par des organisations criminelles et vivent au-dessus des lois. Toujours selon l’ONG, à poids égal, une corne de rhinocéros équivaut à deux fois le prix de l’or.

Si le trafic débute en Afrique, il se poursuit en Asie et notamment au Vietnam où les cornes sont synonymes de puissance et de richesse.

*

Je réagis

 

Sur le braconnage :

Et aussi :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Encore des films destinés aux personnes mi-conscientes du problème !
    Ça va pleurer dans les chaumières, mais ne va rien changer … et au passage,
    ils vont récolter des millions.

    Il ferait mieux de donner leur tunes pour appliquer en vrai l’idée du film « …entraîner un groupe de rangers à combattre les braconniers qui déciment des populations entières de rhinocéros et d’éléphants… », mais c’est moins rentable.

    De plus, les clients des braconniers sont des personnes aux revenues assez conséquents,
    donc ce n’est pas à travers un film que l’on peut leur faire prendre conscience.

    Ce film est destiné à la masse pour l’endormir un peu plus de bon sentiment, il suffit de lire le titre de l’article pour comprendre que le fait d’être critique est impossible quand il y a parti pris.

  2. JE NE TOLERE PAS QUE L’ON ENLEVE UN ANIMAL DE SON
    ENVIRONNEMENT POUR LE METTRE EN CAPTIVITE.

    UN ANIMAL SAUVAGE EST ET DOIT RESTER A L’ETAT SAUVAGE.

    N’ALLONS PAS CONTRE NATURE…..

  3. D’accord avec vous tous, mais j’aimerais rajouter, si il n’y avait personne pour acheter, il n’y aurait pas de marché et donc pas de braconnage, il faudrait punir aussi ceux qui achètent l’ivoire, les peaux de tigres, font des tables avec des pieds d’éléphants, qui mangent les soupes aux ailerons de requins, etc…qu’en dites vous?

  4. Merci à ces artistes ! la prise de conscience doit être diffusée dès l’enfance, cela se fait déjà mais trop peu, hélas. Je suis dans l’espérance tout de même que ces pratiques épouvantables cessent (je pense aussi aux ours à collier en CHINE qui eux, en plus, souffrent des années enfermés dans des cages et subissent CHAQUE JOUR la traite de la bile dans d’atroces souffrances …

  5. Je trouve ces pratiques abdominales, elles doivent être sévèrement réprimées. Je ne comprends pas qu’au XXIè siècle, l’humain ait si peu évolué et qu’il soit aussi cruel et sans coeur.

  6. Bravo et MERCI à eux !
    Si les stars s’y mettent, alors on peut continuer à rêver et espérer qu’il est encore possible que ce monde change ?

  7. Bravo les stars de mettre votre notoriété au service de ces animaux persécutés dans l’indifférence.
    faites donc circuler une pétition et surtout faites intervenir des brigades anti-braconniers:j’ai bien peur que ce soit la seule façon de se faire comprendre et de faire respecter la vie de ces animaux.

  8. Détruire la nature pour de l’ argent alors que l’ argent détruit l’ humain

  9. Aucune sévérité , pas assez de monde pour surveiller , aucune éducation , et on va finir par croire que l’être humain est « indécrotable » dans presque tous les domaines .On aura mis 100 ans à tout polluer , et a tout détruire , plus on s’informe et plus le constat est amer …..
    Bonne journée

Moi aussi je donne mon avis