La Reine d’Angleterre Elisabeth II dit bye-bye à la fourrure

Les futures tenues conçues pour la Reine d’Angleterre, Élisabeth II, ne comprendront plus que de la fausse fourrure, a annoncé sa couturière.

Rédigé par Paul Malo, le 7 Nov 2019, à 10 h 38 min

La Reine Élisabeth II n’achètera plus de fourrure. Une décision saluée par les défenseurs des animaux.

La fourrure, (presque) bannie des tenues royales

Qui n’a jamais vu la Reine Élisabeth II habillée non seulement de ses célèbres manteaux et chapeaux colorés, mais aussi vêtue d’un impressionnant manteau de fourrure lors des cérémonies officielles hivernales ? Les temps changent, et même une souveraine de 93 ans y veille : Angela Kelly, sa couturière, explique dans l’ouvrage The Other Side of the Coin que plus aucune pièce en véritable fourrure ne viendrait désormais rejoindre la garde-robe royale. « Si la reine doit assister à un événement par temps froid, nous aurons recours à de la fausse fourrure pour veiller à ce qu’elle reste au chaud ».

reine elizabeth

La Reine s’engage à ne plus acheter de fourrure © Shaun Jeffers Shutterstock

Pour autant, le passé étant le passé, et la fourrure déjà présente dans sa garde-robe y demeurera bien évidemment. À commencer par les tenues de cérémonie, qui ont pour certaines traversé les temps aux côtés des Windsor. Comme l’a expliqué un porte-parole de Buckingham Palace, « sur toute nouvelle tenue créée pour la Reine, nous utiliserons de la fausse fourrure. Nous ne suggérons pas que la fourrure des tenues existantes sera remplacée, ou que la Reine ne portera plus jamais de fourrure. Elle continuera à reporter les pièces existantes de sa garde-robe. »

Une tendance de fond dans la mode

Si les défenseurs de la cause animale se sont réjouis de cette annonce, ils auraient en effet préféré un remplacement de la fourrure ornant les tenues d’apparat. À commencer par l’imposante cape portée par la Reine lors de ses interventions officielles, l’un des symboles de sa fonction. Déjà, au sein de la famille royale, la protection des animaux prend une place croissante, notamment depuis l’arrivée de l’épouse du Prince Harry, Meghan Markle, qui ne porte jamais de fourrure et n’assiste pas aux chasses royales.

Cela va aussi d’un mouvement de fond dans l’univers de la mode, à commencer par des créatrices célèbres telles que Stella McCartney, qui veille même à chasser tout élément d’origine animale, tel le cuir, de ses collections. Déjà, plus aucune fourrure n’apparait lors de la Fashion Week londonienne depuis 2018, et l’élevage d’animaux destinés à l’industrie de la fourrure est interdit outre-Manche. Outre-Atlantique, dans la foulée des actions de l’association PETA  (People for the Ethical Treatment of Animals), la vente de vêtements neufs comprenant de la fourrure sera interdite à compter de 2023.

Illustration bannière : La Reine Elizabeth et le Prince Philip – © Lorna Roberts / Shutterstock.com Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis