J’ai testé pour vous : DANIO, le nouvel en-cas produit laitier

Rédigé par Emma, le 6 Mar 2014, à 17 h 29 min

L’une des dernières nouveautés de Danone s’appelle Danio. Un pot vendu à l’unité, plus grand que les autres, et qui s’affiche comme un “en-cas”. Un nouveau concept qui pose la question suivante  : un produit laitier peut-il devenir un objet snacking et détrôner une barre de céréales ou d’autres produits salés ? !

Je l’ai testé pour vous.

Danio, un produit hybride

danio en-cas produit laitier danoneIntriguant, ce nouveau produit Danone  ! Il joue sur plusieurs tableaux et veut mettre un produit laitier en concurrence avec les autres familles d’en-cas, pour l’instant cantonnées aux barres de céréales ou à des produits salés comme le saucisson, les chips ou tout autre produit de snacking.

Mais où se cache-t-il dans le rayon des produits laitiers ? !

Première difficulté : le trouver dans le rayon des produits laitiers ! Visiblement, il est difficile à positionner. Il n’est pas avec les fromages blancs, ni avec les yaourts natures, ni avec ceux aux fruits.

Chez Monoprix, je l’ai trouvé tout en haut d’un rayon qui mélange les produits… indéterminés. Il était peu visible, et son conditionnement en pot individuel, inhabituel pour nous Français, n’a pas aidé à le reconnaître facilement.

 Un packaging flatteur mais pas très lisible

Le pot ressemble à une grande tasse une peu évasée. Il fait 150g, alors que les yaourts sont à 125 g habituellement.

cerises-fruits-eteLes 8 parfums disponibles (nature à 0 %, nature à 2,9 % de matières grasses, myrtille, framboise, cerise, fruits de la passion, pêche, fraise,) sont reconnaissables par le code couleur autour du pot – qui changent en fonction du parfum – et par les photos des fruits sur l’opercule.

Les photos des fruits en gros plan sont très réussies. Heureusement, car le nom du parfum n’est pas indiqué sur le côté ! Il faut donc prendre le pot, pour regarder l’opercule, pour s’assurer qu’on a bien choisi le parfum voulu. Pas forcément très pratique, cette manipulation obligatoire du pot.

Des messages nutritionnels très marketés

Super consistant“, “riche en protéines“, et “0 % de matières grasses” : voilà les promesses de Danio. Les 3 premières sont en bandeau horizontal et de la couleur du fruit, tandis que le 0 % est un peu moins visible, sur un bandeau bleu vertical sur le devant. Ces promesses sont-elles tenues ?

– “Super consistant” : oui, effectivement. La cuillère tient toute seule dans le pot ! La couche de fruit est tout en-dessous, et c’est toujours un plaisir d’aller la chercher, comme une promesse à découvrir.

danio en-cas produit laitier danone

Une texture proche du petit suisse

Pour la consistance, certains la trouveront plâtreuse, d’autre onctueuse. Pour ma part, c’est entre les 2. Je m’attendais à quelque chose de vraiment consistant, et je trouve que la texture ressemble beaucoup à celle du fromage blanc de campagne ou, encore mieux, à celle des petits suisses.

– “Riche en protéines” : le taux de protéines pour 100g est de 7,9 g. Pas mal en effet. Surtout comparé au fromage blanc de campagne à 0 % de matières grasses qui est à 4,2 g de protéines/100 g. Et mieux aussi qu’un simple yaourt nature, écrémé ou pas, qui affiche 4 g de protéines/100 g.

Mais ce score est très loin du compte si on le compare aux petits suisses à 0 % de matières grasses aussi et dont la consistance est très proche : ils contiennent 9,9 % de protéines ! Le fromage blanc battu au lait partiellement écrémé nature en annonce encore plus  :  10,1 g de protéines/100 g !

Donc, tout est relatif  : “riche en protéines” signifie surtout qu’il y en a plus que dans un yaourt. Mais beaucoup moins que dans les petits suisses et le fromage blanc !

– “0 % des matières grasses” : il  n’y en a que 0,1 %, donc la mention est légale. Effectivement, le lait est annoncé comme “écrémé” dans la liste des ingrédients.

Du coup, pour avoir cette tenue consistante, impossible sans matières grasses, il faut rajouter des ingrédients. Ici, il y a 3 épaississants : de l’amidon transformé, des carraghénanes, et de la gomme de guar. Des épaississants naturels, il faut le signaler. Cette composition est un très bon exemple des produits allégés qui en ajoutent d’autres pour avoir un profil organoleptique qui ressemble aux autres produits de même valeur !

> Suite : Danio, un taux de sucres pas diminué

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

21 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,pour parler de danone , je trouve qu’il tourne leurs mots de tel façon qu’il arrive a nous convaincre.Il y a pas mal d’année , danone a sorti un yaourt au pot de couleur bleu qui nous promettait un velouté de son consistant, c’était vrai excellent ,aucunes brûlure d’estomac après l’avoir ingurgité, pas besoin d’ajouter du sucre , il se suffisait à lui même, mais voilà qu’un jour apparait un petit nouveau chez danone, qui n’est autre que le petit pot bleu transvasé dans le pot violet, hélas le pot bleu avait repris son goût de départ , quelque peu astringent.Quand au petit nouveau riche en protéine, c’est vrai qu’il a le goût du petit suisse; je ne suis pas sûre que cela soit plus diététique ,puisque plus grand en quantité et en confiture qui rajoute un mélange pas très bon lorsque l’on sait que danone ajoute des céréales qui ne fond que rajouté des calorie en plus alors que le but est d’alléger le produit et caler les petits creux.A bientôt.

  2. je me disais bien que c’était encore une connerie
    il vaut mieux s’acheter un pot d’1kg de fromage blanc 0% et rajouter une petite cuillère de confiture c’est que je fais
    ah mais oui il faut ouvrir le pot, sortir un bol une cuillère se le verser et sortir le pot de confiture une cuillère se servir et puis laver tout ça trop pénible pour la population d’aujourd’hui
    le danio tu le sort du frigo tu manges et tu jettes
    triste mais actuel ah bas le danio!!!!
    en tout cas merci pour cet article

  3. Plusieurs points à relever :
    – Le grignotage, quel que soit l’ingrédient ingéré est une des premières causes d’obésité.
    – Lorsque l’on ajoute dans le même pot du laitage, des fruits et su sucre, on en fait une véritable bombe à retardement.
    – Le lait par lui-même est un ingrédient NOCIF pour TOUS les êtres humains (et pas seulement pour les gens qui font de l’allergie au lactose ou à la caséine, car totalement inadapté à nos besoins !!!
    Danone ne fait rien d’autre que de chercher à étendre son marché. Une des manipulations utilisées dans ce cas, c’est d’obliger le “chaland” à prendre le pot en mains pour voir exactement de quoi il s’agit….
    Pour ceux qui ne savent pas ce que sont réellement les produits laitiers, voir ici : infoalternative.over-blog.fr/article-le-lait-animal-un-aliment-non-specifique-pour-l-homme-60248912.html

  4. Encore un produit sans intérêt nutritionnel, et même mauvais pour la santé dans la mesure où il contient l’équivalent de 3 morceaux de sucre par portion, des additifs, et des ingrédients issus de l’agriculture intensive.
    Bref, je ne vois pas l’intérêt d’en parler sur ce site, à part pour faire de la pub à Danone, c’est vrai qu’en ces temps de crise, ses actionnaires en ont besoin…

  5. Pourquoi les gens ont-ils besoin d’un “en-cas” ?
    Quelle manie de grignoter à tout bout de champ, alors que s’ils faisaient des repas normaux, à des heures normales, ils ne seraient pas tentés d’avaler autre chose n’importe quand!
    Pas étonnant que les marques cherchent à caser leurs produits à tout prix, puisqu’il y a de la clientèle pour ça! Surtout les produits laitiers qui affichent toujours leur argument choc de produit “sain” et soin-disant bon pour la santé. Quelle bétise !

  6. un truc de plus pour faire dépenser de l’argent ; il suffit d’inscrire “nouveau” ou “vu à la télé”( quelle référence !) pour que tous se précipitent comme des moutons sans réfléchir sans se demander ce qu’il y a dedans ou si on peut le faire soi-même, meilleur et moins cher !

  7. Le 0% de matière grasse, c’est obsolète. Il est avéré maintenant que les matières grasses sont indispensables à l’équilibre nutritionnel et surtout FACILITE L’AMAIGRISSEMENT. D’autre part, “le régime pauvre en graisse n’est plus moralement défendable” dit le cardiologue dr Lundell.

  8. Encore un truc pour nous gaver de sucre !

  9. Ce n’est que du marketing…
    On obtient la même chose en mettant une cuillère de confiture dans un petit suisse ou un fromage blanc de lait de vache ou mieux de chèvre (plus goûteux !).
    Je parie qu’en outre le prix au kg est plus élevé…

  10. Ca à l’air bon. L’uatre question qu’il faut se poser est d’où ça vient ? Comment c’est fait ?
    Et là vous tombez dans l’horreur de l’élevage laitier, plus ignoble que celui de la viande. Les produits laitiers sont tous le produits de viols à répétition, de grossesse à répétition, d’infections des mamelles, de kidnapping de petits de la vaches dont la durée de vie est divisée par 4 par rapport à la durée de vie normale.

    Les produits laitiers, de l’inhumanité en pot.

  11. Bonjour, pour ma part j ai aperçu la pub à la télé et dans le metro. Je me suis dit que j essayerai sûrement de le gouter, ce que je n ai pas encore fait. Ce qui est attractif c est la texture. Quand on a faim et qu on ne veut pas se goinfrer ^^ c est parfait. Avec le fruit on imagine que le sucré peut satisfaire sans prendre 10 kg, et la texture petit suisse aide à rassasier en ayant vraiment la sensation d avoir quelque chose dans la bouche, pas du yop. Je crois que ce n est pas un en cas de randonnée mais plutôt de bureau ou d après repas pour ceux ou celle qui veulent échapper au kinder bueno avec un produit laitier. J ajoute d ailleurs qu après cet article je vais vraiment le gouter puisqu il ne semble pas avoir un goût artificiel. 😉

  12. Si c’est le même qu’en Belgique, le pot est plus joli chez nous (plus large, plus bas). Celui à la noix de coco, qu’on a eu pendant quelques années, était sensationnel.
    Ceci dit, ça reste un pseudo produit santé, avec trop de sucre et d’additifs – bref, bon de temps en temps, comme le McDo, mais pas tous les jours.

  13. Ce produit surfe sur la tendance des régimes hyper protéinés, en ajoutant des protéines de lait à du yaourt dans la composition (comme du produit pour musculation!)… J’aimerais bien votre avis sur cet ingrédient dont vous ne parlez pas. Merci pour ce post. Manu

  14. 10 g de sucre pour de la cerise ça fait pas un peu énorme ? 2 carré de sucre pour un yaourt c’est balèze quand même

    • quand je disais effectivement, je répondais à Fanny ; je ne sais pas pourquoi mon commentaire s’est affiché n’importe où !

  15. Sur ce blog dur-a-avaler.com/danio-danone-coca-cola-diabete-hypoglycemie/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+D2A+%28Dur+%C3%A0+Avaler%29, La portion Danio fraise (non pas aux 100g)contient 29.9g de sucres soit 5 carrés. Alors que l’OMS préconiserait à présent un maximum de 25g par jour (lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/sucre-l-oms-pour-un-maximum-de-25-grammes-par-jour-07-03-2014-1798597_57.php)!Du coup, il faudrait plutôt signaler clairement ce produit comme dangereux.

  16. Je remets mon commentaire, qui, semble-t-il, a été malencontreusement effacé :
    Bonjour, je ne retrouve pas dans cet article les valeurs de consoglobe https://www.consoglobe.com/pg-vision-consoglobe pour présenter un produit non bio, sans allégations environnementales, qui fait la course aux protéines et est méga sucré.

    • Emma

      Bonjour,
      il est intéressant de ne pas se cantonner aux produits bio et avec des valeurs environnementales pour voir quelles sont les tendances créatives des industriels et ne pas se couper des nouveautés. Certains peuvent y tendre et sortir de très bons produits quand même. C’est que j’ai voulu vérifier ici.
      Sans succès pour ce produit, vous l’aurez constaté.
      Emmanuelle

    • effectivement !

  17. Bonjour, Je ne vois rien dans cet article qui soit en lien avec les valeurs du site https://www.consoglobe.com/pg-vision-consoglobe. Un produit non bio, qui n’a aucune allégagtion environnementale, qui fait la course aux protéines et qui est méga sucré ?

Moi aussi je donne mon avis