Cosmétique : des stages pour apprendre à fabriquer ses produits

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 6 May 2011, à 11 h 11 min

 

 

Une activité qui n’est pas anodine

Notons tout de même que la manipulation de ces produits n’a rien d’anodin. L’utilisation d’huiles essentielles par exemple doit se faire avec la plus grande précaution (lire notre article sur les conseils de base de leur utilisation). Les stages permettent ainsi un apprentissage encadré car on le sait, la Nature offre le meilleur des produits mais également les plus puissants poisons !

 

plante

 

Fabriquer ses propres produits cosmétiques est une activité ludique, gratifiante, économique et écologique : rien que ça ! De nombreuses associations ou particuliers proposent ce type de prestation. N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences !

 

*

 

Je veux témoigner

 

 

A lire également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    je cherche un stage « comment fabriquer ses cosmétiques » sur LYON;
    merci pour votre réponse. Ceci est le cadeau d’anniversaire de ma fille.
    Cordialement
    P.LOEBL

  2. Bonjour, et merci pour la recette du liniment oléocalcaire donné en 02/2011.
    Grands parents depuis 2 ans, nous en avons fabriqué pour notre petite fille, mais ma femme l’a très vite adopté en nettoyant/crème de nuit (moi aussi, je l’avoue).
    Aucune difficulté à trouver l’eau de chaux, la 1ère pharmacie venue nous l’a proposé à 6€ le litre.
    Mélangé au robot ménager (disque à chantilly) pendant 1 minute, avec de l’huile d’olive bio à 6€/litre aussi (on l’achète par 10l) cela donne une crème fluide très douce au toucher et pas si grasse finalement.
    Pour le reste, nous sommes des fanatiques du savon d’Alep et nous l’utilisons pour le corps et les cheveux.

Moi aussi je donne mon avis