Boire chaud : un geste santé à retrouver

Boire chaud est une habitude chez nous. Surtout quand il fait froid ! Mais la moitié du monde (en Inde, en Asie, en Amérique du Sud… et en Grande-Bretagne aussi !) boit aussi chaud… quand il fait chaud ! Quels sont les bienfaits d’une hydratation chaude ? La température extérieure a-t-elle une influence ?

Rédigé par Emma, le 31 Jul 2020, à 16 h 00 min

Les boissons chaudes en été et en hiver

En Chine, en toutes saisons, c’est un verre d’eau chaude/tiède que l’on offre aux clients quand ils s’installent au restaurant !

En été

Lorsqu’on boit des boissons chaudes : le mécanisme de sudation, déjà engagé, est accentué. Or le principe de la sudation est de rafraichir, par contact avec l’air. Résultat : on a effectivement une sensation de fraîcheur après avoir bu du chaud !

Les Indous avec leur thé chaud tout au long des journées d’été, les Bédouins avec le thé à la menthe, les Sud-Américains avec le thé maté ont donc bien raison !

Quand on boit froid ou glacé : l’effet de fraîcheur ne dure que dans la bouche. Le mécanisme de régulation de la température corporelle, abaissée, se met en route. Il y a donc une dépense d’énergie. Résultat : on a plus chaud… et donc envie de boire à nouveau. Sauf qu’il ne faudrait pas boire du froid, mais du chaud pour éviter d’amplifier le phénomène.

boire de l'eau chaude

© Andrey Savin

Comment une boisson chaude peut-elle refroidir ? !

Tout se passe sur… la langue et avec le cerveau. Les récepteurs dédiés à la perception de la chaleur (les TRPV1, pour ceux qui veulent savoir) sont stimulés dès qu’ils reçoivent quelque chose de chaud. Ils envoient ce message au cerveau qui va alors activer les circuits de refroidissement corporel, c’est-à-dire la sudation.

Il se passe le même phénomène que lorsqu’on mange du piment, considéré comme un aliment « chaud » par les récepteurs de la langue en question. « Ce n’est pas un hasard que le piment soit un aliment apprécié dans les pays chauds », note le Pr Peter McNaughton, neuro-scientifique à l’université de Cambridge.

Boire de l’eau chaude en hiver

Les boissons chaudes – mais pas trop ! – aident le corps à conserver une température corporelle à 37°C quand il fait froid dehors.

Et leurs nutriments sont d’autant mieux absorbés, pouvant alors participer à un mieux-être, quand les plantes sont choisies (thé, tisanes, infusions) pour avoir un effet particulier. C’est le principe des tisanes et infusions thérapeutiques.

Symptômes de refroidissement ou de grippe : les boissons chaudes font du bien

boire de l'eau chaude

Boire de l’eau chaude en hiver calme la gorge – © AlexMaster

Les boissons chaudes calment le nez qui coule, les douleurs à la gorge, les éternuements, la toux et la fatigue plus vite et plus efficacement que les boissons froides.

Cette évidence a été démontrée seulement en 2008 (c’était la toute première étude sur le sujet, à la grande surprise des chercheurs) au Common Cold Center de l’université de Cardiff, en Grande-Bretagne. Les scientifiques ont observé les effets de boissons chaudes ou froides données à 2 groupes de personnes souffrant de symptômes de refroidissement ou d’une grippe. Les boissons chaudes ont été bien les plus efficaces.

L’avis de la diététicienne

Ne vous privez surtout pas de boissons chaudes, quel que soit le moment de l’année. Elles sont vraiment bénéfiques pour la santé et participent largement à réhydrater le corps.

Profitez de la variété des tisanes, des infusions, des thés plus moins tanniques pour varier les goûts et les bienfaits, à toute heure de la journée.

La tisane du soir a aussi des vertus diurétiques en diminuant les concentrations d’urines matinales et la formation de calculs dans le rein. Trois bienfaits (avec l’hydratation !) en un !

Veuillez noter qu’Emmanuelle Couturier n’exprime dans ces rubriques que des conseils généraux qui ne sauraient l’engager. Pour des conseils personnalisés, il faut soit la consulter à son cabinet en privé, soit interroger votre médecin personnel.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Boire de l’eau chaude : femme buvant un thé – © Alex Yuzhakov
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

11 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai toujours bu de l’eau chaude citronnee, mais actuellement, j’ai des dents donc l’email s’ effrite et se casse meme quand je mange. Que me conseillez vous? Merci d’avance

  2. Je bois aussi l’eau chaude depuis 1 semaine je constate j’ai plus de ballonnement mon ventre s’aplati de plus plus et je sens que sa agit au niveau de mes rein

  3. Y

  4. En connaissance de cause je me permet de préciser que contrairement à un commentaire précédent le thé infuse >3min remplace la théine en tanin qui ne perturbe pas l’absorption du fer ou alors choisir des thé faible en théine. En ce qui concerne le citron, son acidité prise soit pure soit avec un demi verre d’eau tiède à jeun le matin permet le drainage du système digestif. Celui ci n’entre pas en compétition avec toute prise de médicament mais il vrai que des études sont en cours en ce qui concerne le pamplemousse. Cette acidité n’entraîne en aucun cas d’attaque des parois du tube digestif, pour rappel l’estomac secrète de l’acide chlorhydrique…..
    Mais en effet la modération est de rigueur dans les propos et consommations, l’équilibre est le plus important. Une cure porte ce nom pour une bonne raison cela ne doit être que sur une durée bien définit.

  5. Préparer à l’eau bouillante un thé matinal à la menthe +l’absinthe ,un dé de citron ,un filet de thym une feuille de citron ,un brin de cannelle;laissez bouillir le tout ,puis le laisser reposer qques minutes après, très efficace en hiver et au moment du gel.

  6. A chaque fois que je tombe sur vos commentaires, je vois des photos et écris sur des agrumes! La je vois ce satané citron! Le pamplemousse comme une certaine Orange sont parfois pas très bon pour notre corps! Les dents, les parois internes, et annules certains principe actifs bon pour notre corps! Le Thé en trop grande quantité empêche la fixation du Fer! Donc la modération est de rigueur! Donc, faire des cures de mono alimentation ou trop forte quantité agresse notre corps par un déséquilibre!

  7. je bois toujours de l’eau chaude, même pendant les repas, hiver comme été. je me suis aperçue qu’ainsi je n’avais plus de problèmes de digestion comme avant lorsque je buvais de l’eau froide – mais non glacée – pendant les repas.

    N’aimant que très peu les tisanes, ne buvant ni thé ni café, je trouve très agréable l’eau chaude, mais pas celle du robinet, seulement de l’eau de source très peu minéralisée, soit 52 mg/l de résidu à sec à 180° préservant ainsi mes reins.

    • je bois aussi de l’eau chaude depuis un an ,problèmes de fièvre et de digestion que j’avais ont diminués ou si vous voulez disparus.
      je bois toujours chaud meme quand il fais très chaud;les petites inflammations que j’avais dans la bouche ont disparus.
      l’article ne me convainc pas l’eau chaude a des vertus

  8. « Bois ton café il va être froid » j’ai entendu ça toute ma vie. Résultat : je déteste le café (à moins qu’il ne soit exceptionnel, tiède et sucré..) Je préfère le thé et les tisanes hiver comme été, je les fais infuser avec de l’eau à peine frémissante 75-80° j’ai mesuré.
    Je fuis les endroits où on sert les boissons glacées, en général ces endroits comportent aussi des climatiseurs qui me colleraient des angines si je restais.
    En randonnée l’été l’eau des gourdes se réchauffe, parfait ça désaltère bien mieux, en hiver de la soupe et du vin chaud en Thermos.
    Et pour ne pas être trop royaliste, de temps en temps un petit thé glacé et une bonne glace à la crème :>))

    • et un thé à la menthe avec un soupçon de canelle, en dégustant des profiteroles..

  9. une erreur : les Sud-Américains… le maté peut-être ! mais pas le matcha, qui se boit au Japon 😉

Moi aussi je donne mon avis