5 aliments sains souffrant de préjugés

En alimentation, tout est toujours une question d’équilibre et de mesure. D’une manière générale, la clé est de manger d’un peu de tout. Certains aliments souffrent pourtant, à tort, de préjugés. Mise au point sur ces aliments sains qu’il faudrait regarder d’un autre oeil.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 3 May 2020, à 16 h 35 min

Bien entendu, il faut respecter les intolérances alimentaires et tenir compte des problèmes de santé spécifiques à chacun, néanmoins certains préjugés ou régimes « à la mode » nous font parfois bannir des aliments bien plus sains que leur réputation ne le suggère. Au contraire, ils nous privent même d’aliments utiles pour notre santé, sources de nutriments très intéressants.

Ces aliments diabolisés à tort

Réduction du stress, prévention des problèmes de coeur, régulation du cholestérol… Des effets avérés qui n’empêchent pourtant pas certains aliments d’avoir mauvaise réputation. Chez consoGlobe, nous avons décidé d’abattre les préjugés pour cinq d’entre eux :

Les noix sont grasses et feraient grossir

Une des idées reçues les plus fausses ! Bien sûr, si vous avalez deux kilos de noix par jour, vous allez grossir. Mais ce constat est valable pour bon nombre d’aliments, même très sains : l’excès n’est jamais bon.

Pourtant, une portion de noix de Grenoble est très riche, ne serait-ce qu’en protéines.

Les noix regorgent aussi d’énergie, de fibres et de protéines © Andrii Zastrozhnov

Les graisses contenues dans les noix sont en outre de bonnes graisses (gras insaturés) qui pourraient même aider à perdre du poids, en donnant une sensation de satiété.

En tout cas, comme les noisettes, les amandes, les noix du brésil, ou encore les noix de cajou, elles ont un effet positif sur le coeur : elles réduiraient les risques d’AVC et d’attaque cardiaque. Riches en oméga 3, les noix sont donc plutôt un bon plan.

Conservation des noix – Le saviez-vous ?

Les graisses Oméga-3 contenues dans les noix sont fragiles et s’oxydent vite rapidement. Et plus une noix est manipulée, plus elle est sujette à l’oxydation.
Proscrivez donc les noix en morceaux, hachées et émiettées, et privilégiez les noix en coque. Conservez-les à l’abri de la lumière et de la chaleur, de préférence au frais.

Lire page suivante : Les oeufs, les rois du cholestérol ?