Le potager souterrain, le futur pour les légumes ?

Rédigé par Alan, le 21 Feb 2014, à 12 h 17 min

L’agriculture urbaine a de l’avenir, c’est certain, mais peut-on encore innover ? visiblement oui, puisque l’expérience Zero Carbon Food propose par exemple de cultiver… en souterrain !

Faire pousser des fruits et légumes en souterrain, c’est possible ?

potager souterrain zéro carbon foodLes zones urbaines abandonnées ne manquent pas, quel que soit le pays : tunnels de métro désaffectés, abris laissés à l’abandon, carrières inutilisées…

potager souterrain zéro carbon foodParadis pour les photographes urbains, ils n’en sont pas moins autant de lieux urbains souterrains n’ayant pas d’utilité immédiate, des espaces perdus pour ainsi dire.

A Londres non plus, ces espaces ne manquent pas et cela a donné des idées aux créateurs de la start-up Zero Carbon Food. Ces doux-dingues se sont dit : allons donc cultiver des légumes dans ces couloirs. Planquons-y des fermes bio !

Quel éclairage pour des légumes souterrains ?

potager souterrain zéro carbon foodVous allez me dire : et la lumière dans tout cela ? Cultiver sans soleil, voilà donc une idée curieuse… Voilà donc leur méthode :

  • d’abord on repère un endroit improbable, par exemple un abri anti-aérien à trente mètres de profondeur dans les sous-sols londoniens
  • on y délimite une surface de culture de 2,5 hectares
  • on installe des bacs hydroponiques (culture hors-sol)
  • on éclaire ces cultures avec des ampoules LED à basse consommation

Le soleil posait de toute façon un problème dans une ville comme Londres. L’un des fondateurs de Zero Carbon Food a ainsi expliqué récemment au Guardian :

potager souterrain londres« les fermes à ciel ouvert et les serres ont des problèmes d’ensoleillement insuffisant, de météo, de nuisibles. Ici, nous n’avons pas de nuisibles, mais une température constante de 16 degrés. Avec les LED, qui produisent aussi un peu de chaleur, on monte à 20 degrés, une température parfaite pour la croissance« .

Un projet zéro carbone

Le projet Zero Carbon Food a été monté en deux ans et de premiers tests ont été effectués sur de la salade, des radis, de petits brocolis. Il a fallu trouver des solutions pour chaque problème.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. On pourrait faire ça dans le desert. Génial.

  2. Entièrement d’accord avec Guillax. On bétonne les espaces extérieurs et on veux végétaliser et faire pousser les légumes sous terre… Le monde tourne vraiment à l’envers!

  3. C’est vraiment n’importe quoi ! Ils ne savent plus quoi inventer…et l’écologie dans tout ça devient surtout un business malsain…les capitalistes sont vraiment capables de reprendre tout à leur propre sauce…faire de l’argent, encore et toujours !
    Il y a tant de terres agricoles en friche, de zones rurales sous peuplé où les forêts reprennent le dessus, et tout les ans, on perd tout de même des centaines d’hectares de terres agricoles, au bénéfice de constructions hideuses, pavillonnaires etc etc… toujours pareil, plutôt que de retaper les anciennes bâtisses qui s’écroulent, dans ces mêmes zones rurales qui sont laissées à l’abandon ! Réagissez, arrêtez de vous cantonner aux villes déjà surpeuplée (au risque de manger des légumes qui auront pousser dans une bouche de métro, le tout artificiel à 100%), et redécouvrez le monde qui nous entoure !

Moi aussi je donne mon avis