Alerte au porc chinois, pharmacie ambulante

Rédigé par Nolwen, le 30 May 2011, à 12 h 01 min

Des Autorités sanitaires bien timides

Selon l’enquête du journal chinois cité précédemment, les recommandations de bonne pratique faites par les Autorités sanitaires chinoises sont rarement appliquées rigoureusement. Peut-être parce que le porc représente 75 % de la consommation de viande en Chine et que chaque Chinois en mange près de 40 kilos par an …

  • Il est par exemple préconisé de ne plus rien administrer aux porcs un mois avant l’abattage, ou encore de ne pas mélanger et additionner les produits différents (effet cocktail inutile et dangereux).

Les conséquences de l’utilisation de ces produits

  • Sur l’environnement : intoxication des eaux et des sols
    .
  • Sur l’homme et la santé  : puberté précoce, intoxication du système nerveux central, potentiellement mortelle

Vive le cochon bio, de plein air et d’Europe !

Connaissez-vous la ractopamine ?

ractopamine

La ractopanime est une merveille de la chimie moderne récupérée par les éleveurs de porcs dans une vingtaine de pays, dont les États-Unis.

La ractopamine sert à accélérer la croissance des porcs. Cette substance est si toxique que même les Chinois en ont refusé l’importation depuis 2007. Son utilisation est interdite dans l’Union Européenne.

Merci l’Europe !

Alors, une petite cotelette ce midi, ça vous dit ? (2)

*

 

(2) Si vous êtes en Chine : répondez « Non merci » !

A voir également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. oui l`homme est un prédateur pour l`homme aussi, la boucle est bouclée .

  2. Et là je pense à toutes les personnes qui n’achètent jamais de viande mais qui mangent régulièrement au restau asiatique un porc au caramel par exemple…

  3. Pas tout à fait végétarienne car je mange de la viande de temps en temps, notamment du poulet ou de l’agneau, mais quand je vois ça, je me dis vive le végétarisme… Et encore ! maintenant on se paye de mystérieuses bactéries dans les légumes… L’homme est fou.

  4. Bien content d’etre végétarien et de consommé des légumes locaux.

Moi aussi je donne mon avis