Alerte au porc chinois, pharmacie ambulante

Rédigé par Nolwen, le 30 May 2011, à 12 h 01 min

Les produits toxiques utilisés sur le cochon chinois

Divers produits sont utilisés dans le cadre de l’élevage de cochons en Chine :

  • Colorants  : le rouge de soudan, un colorant synthétique cancérigène qui n’est plus autorisé en Europe depuis 1995.
  • Comprimés pour la toux
  • Métaux  : du zinc, sulfate de cuivre, chrome, ou de l’arsenic. Ces produits sont utilisés à faibles doses afin de lutter contre les maladies parasitaires ou pour améliorer l’aspect de la peau de l’animal.

porc chinois

  • Vaccins  : plus d’une dizaine de vaccins sont administrés aux porcelets contre seulement 4 indispensables en Europe (contre la grippe porcine, la maladie d’Aujueszky, la fièvre aphteuse et les streptocoques)
  • Aspect de la peau  : certains éleveurs, pour rendre la peau de leurs porcs plus brillante, ajoutent à leur alimentation du sulfate de cuivre ou de l’arsenic organiques ; ce qui intoxique les porcs.
  • Antibiotiques  : sulfamides, quinolones, tétracyclines, macrolides, …
  • Dopants musculaires : salbutamol (= ventoline), ractopamine, et chlorhydrate de clenbutérol. Ce dernier produit est devenu courant dans les élevages chinois. C’est pourtant un produit  interdit par l’Agence mondiale antidopage, qui a pour but d’augmenter la masse musculaire des porcs, d’éliminer les graisses.
Production de porcs

Production de porcs

Le plus « drôle » est qu’en Chine, du fait de la culture de la contrefaçon, beaucoup de ces produits utilisés sont des faux. Les produits de substitution peuvent alors être encore plus dangereux tandis que certains produits sont remplacés par des médicaments à destination de l’homme, ce qui entraîne un risque de surdosage des produits à la consommation.

*

p.3 > Les conséquences de ces produits et l’attitude des Autorités chinoises

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. oui l`homme est un prédateur pour l`homme aussi, la boucle est bouclée .

  2. Et là je pense à toutes les personnes qui n’achètent jamais de viande mais qui mangent régulièrement au restau asiatique un porc au caramel par exemple…

  3. Pas tout à fait végétarienne car je mange de la viande de temps en temps, notamment du poulet ou de l’agneau, mais quand je vois ça, je me dis vive le végétarisme… Et encore ! maintenant on se paye de mystérieuses bactéries dans les légumes… L’homme est fou.

  4. Bien content d’etre végétarien et de consommé des légumes locaux.

Moi aussi je donne mon avis