Les 8 tendances qui changent l’industrie du tourisme

Tourisme collaboratif, écotourisme, séjours chez l’habitant… Découvrez les nouvelles 8 tendances du tourisme décryptées par consoGlobe. Vers un tourisme plus durable?

Rédigé par Jean-Baptiste B., le 15 Jun 2019, à 8 h 00 min

Tendance N°7 : Le tourisme créatif

Le tourisme créatif est le renouveau du tourisme culturel. À l’origine, le public attiré par le tourisme culturel se tourne davantage vers le patrimoine culturel et historique des pays qu’il visite, avec des visites guidées de musées et de monuments.

Le tourisme créatif se dirige vers ceux qui souhaitent des vacances à vivre, avec des expériences dont on se souvient. Avec cette forme de tourisme, il s’agit de développer sa créativité personnelle tout en étant connecté aux autres, à un lieu ou à une culture locale.

Le touriste créatif entre dans la tendance de fond du tourisme collaboratif à travers la rencontre et l’échange avec ses pairs. Les Greeters, ces guides touristiques nouvelle génération, sont appréciés des touristes créatifs car ils apportent une nouvelle vision du tourisme culturel.

Des destinations créatives

Le Creative Tourism Network(1) – Réseau International pour la Promotion du Tourisme Créatif, a été créé pour promouvoir ce type d’activités. Il donne quelques exemples de tourisme créatif :  « Souffler ses pièces de verre à Biot, s’initier à la rumba catalana à Barcelone, apprendre à faire les croissants à Paris, réaliser un concert dans une église de Rome, un stage de cuisine en Galice ou à Bangkok, élaborer une étole selon la tradition Maya au Guatemala, ou produire sa musique chill-out à Ibiza, sont autant d’invitations à vivre une culture grâce à des expériences uniques. »

tendances tourisme

Profiter des vacances pour apprendre à faire du verre soufflé © jurra8

Ainsi, c’est la culture locale au sens large que le touriste créatif va découvrir, à travers la gastronomie, la découverte des savoir-faire artisanaux ou artistiques, avec la population locale.

Tendance n°8 – L’essor des destinations locales

Les Européens sont de plus en plus nombreux à vouloir rester dans leur pays d’origine pour leurs vacances : c’est le résultat d’une étude menée en 2014 par Euromonitor. Ils sont effectivement deux fois plus nombreux en 2014 qu’en 2013 à rester dans leur pays à l’heure de prendre leurs congés.

On peut voir plusieurs raisons à cela : la crise économique qui ne permet pas à tous de prendre des vacances à l’étranger y est pour beaucoup. Mais à l’heure de la généralisation des vols low-cost dans toute l’Europe, cette affirmation est-elle encore exacte ?

Cette tendance peut résulter également d’une volonté qu’ont les Européens de connaître leur propre pays et d’associer les vacances à la détente plutôt qu’à la découverte d’une autre culture. Il peut s’agir également d’une certaine tendance globale à la valorisation de sa propre culture et de son terroir.

 L’attirance pour la consommation locale n’est pas tout

Mais il y a aussi l’envie de faire « à Rome, comme les Romains » c’est-à-dire de consommer et de vivre comme à la maison avec des modes de vie locaux, et tant mieux si c’est moins cher !

Les Français sont les premiers à préférer rester dans l’Hexagone pendant leurs vacances plutôt que d’aller à l’étranger ; ils sont suivis par les Suédois, les Espagnols, les Britanniques et les Finlandais. Le contexte mondial influe énormément : la désaffection récente des Européens pour l’Afrique du Nord pour cause de terrorisme en est un bon exemple.

article republié
Illustration : Des nouvelles manières de passer des vacances émergent ! © Delpixel
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Etudiant à HEC Paris, je suis depuis longtemps sensible aux sujets d'économie et de consommation durable... exactement comme consoGlobe ! J'ai travaillé sur...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Super 😀

  2. La tendance 8 que vous indiquez est fausse:
    Dans le rapport de 2014, Euromonitor dit que les européens souhaitent vivre comme les locaux (vivre chez eux, manger comme eux…) d’où le succès d’AirBnb!
    Cela ne concerne pas du tout un quelconque essor du tourisme local qui d’ailleurs diminue fortement.

  3. Il y a aussi Guest in the City, une nouvelle plateforme collaborative qui propose de visiter la France de façon inédite en mettant en relation des visiteurs Français ou étrangers avec des locaux, autour de repas et d’activités culturelles (visites, balades, cours de cuisine, dégustations de vin …).

  4. Vous pouvez aussi ajouter toutes les anciennes et nouvelles communautés qui rendent le tourisme plus authentique et plus humain comme les Greeters, le Nightswapping, le couchsurfing…Nous sommes désormais plus dans l’immersion que dans le tourisme de masse traditionnel. C’est tout de même plus enrichissant 🙂

  5. Super dossier. Mer ci c’est très utile pour la fac .

Moi aussi je donne mon avis