Les 6 avantages du co-hébergement

Rédigé par Nolwen, le 19 Sep 2012, à 9 h 27 min

Les nouvelles manières de se loger se multiplient au fur-et-à mesure que les avantages de la nouvelle consommation deviennent de plus en plus évidents avec le temps et … avec la crise économique. On a déjà parlé du woofing, des greeters, du co-habitat ; et bien voici une nouvelle manière de voyager : le co-hébergement.

Le co-hébergement progresse en France

co-hébergement salonLes avantages du Co-hébergement

 

1 – le budget  : ce n’est pas cher et parfois même, certaines personnes vous accueillent gratuitement

2 – c’est pratique  : quand les hôtels sont pleins, l’accueil chez l’habitant est un bon plan B

3 – c’est convivial  : le cohébergement est plus convivial, plus chaleureux que les chambres anonymes et solitaires des hôtels bas de gamme

4 – ça sert aussi pour le travail  : contrairement au Couchsurfing, le cohébergement fonctionne pour les professionnels

5 – c’est écologique : comme tous les modes d’hébergement qui exploite les habitations existantes, le cohébergement est plus écologique car il consomme moins de ressources que la construction d’un hôtel.

Fatigué des hôtels ?

salon habitant

Le cohébergement n’est pas une pratique anti-hôtel mais plutôt une alternative. L’hôtellerie est un secteur économique important qui sait lui aussi se mettre au diapason de l’écologie et de la convivialité. Il s’agit donc plutôt d’un mode de logement destiné à certains publics en certaines circonstances qu’une concurrence frontale pour le secteur hôtelier professionnel.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. A 75 ans, j’aime voyager pour rencontrer les gens de régions inconnues
    (je parle quatre langues), découvrir d’autres styles de vie et recevoir pour éviter d’être seule à table. Depuis longtemps je regrette qu’il n’existe pas un cercle de voyageuses âgées qui se rendent visite les unes aux autres pour un prix d’ami entre 80 et 120 € les 4 jours de démi – pension. – Philiberta

Moi aussi je donne mon avis