Sport et alimentation : 5 idées reçues à changer

Sport et alimentation : 5 idées reçues à changer

Les idées reçues sur l’alimentation sont nombreuses, dont celles liées à la pratique sportive. Voici les réponses à 5 d’entres elles, les plus répandues.

Sport et nutrition : encore des idées reçues à évacuer

1- Il n’y a pas de moment idéal pour faire du sport dans la journée

SI. Le matin. On brûle plus de graisses et on est plus performant en faisant une activité physique le matin, par rapport au reste de la journée. C’est une question d’hormones. La dopamine (hormone de la vigilance et de la concentration, qui induit une meilleure performance) et le cortisol (hormone du stress qui dégrade les sucres et les graisses pour donner de l’énergie) sont au maximum de leur production le matin.

2- Il ne faut pas manger avant de faire du sport

OUI et NON. Il ne faut pas manger tout de suite avant le sport, c’est vrai : en cause, la digestion. L’énergie ayant besoin d’être totalement au service de la masse musculaire pendant l’effort, il est inutile de l’utiliser aussi pour digérer !

D’autre part, le sentiment d’inconfort gastrique – lourdeur, ballonnement – peut nuire aux performances.

Plus la prise alimentaire est éloignée de l’épreuve physique, plus les aliments qui y sont consommés doivent être de faible index glycémique. À l’inverse, peu avant l’entraînement, il est possible de consommer des aliments à fort index glycémique, puisqu’ils serviront de carburants immédiats.

sport-alimentation-entrainement-manger-02

Mais encore faut-il en avoir, de cette énergie !  Elle doit être apportée 3 h avant l’effort, pour être sûr d’être digérée et de pouvoir libérer les nutriments énergétiques. Il faut donc manger avant de faire du sport, mais au moins 3h avant.

3- Les pâtes sont recommandées avant une compétition

OUI. Les “pastas party” des marathoniens trois jours avant et la veille de la course sont vraiment utiles ! Elles permettent de reconstituer et de mettre en réserve le glycogène musuclaire, indispensable énergie. Rappelons que le glycogène est la forme de stockage du glucose alimentaire dans les organes – foie, muscle etc.

salade-de-pates-tomates

Les pâtes, mais aussi le riz – si possible complets ou semi-complets pour l’apport supplémentaire en minéraux contenu dans l’enveloppe des grains  – et les légumes secs riches en protéines sont recommandés pour leurs glucides à indice glycémique bas qui apportent une énergie progressive et plus longue, et qui permet d’éviter les fringales, en y ajoutant des fruits et légumes. Bien évidemment, on veille à consommer ces sucres lents sans qu’ils soient gorgés de sauces ou recouverts de fromage.

Page suivante :

La viande rouge est meilleure que la viande blanche pour les sportifs

Références :