Crème solaire, quelle protection efficace au soleil ?

Crème solaire, quelle protection efficace au soleil ?

Ce n’est pas vraiment une rumeur mais un fait : les crèmes solaires présentent un certain danger, et notamment une toxicité pour l’environnement et l’Homme. On les accuse aussi de ne pas apporter une protection complète contre le soleil. Quelle attitude adopter ? Quels sont les faits ? Faisons le point sur la crème solaire.

Cet article fait partie d’une série :

Comment se protéger correctement du soleil ?

Et si finalement la solution était le bon sens ? Les différentes études dont nous avons parlé précédemment sont soudain assez incomplètes : trop petite échelle, pas de validation par toute la communauté.

A forte dose, la crème solaire fait sans doute pire que mieux, mais à dose raisonnable, utilisée de manière ponctuelle, elle reste in bon moyen de prévention, il suffit juste de bien la choisir. Et soyons clairs : à forte dose, le soleil tue à petit feu.

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-05S’exposer correctement !

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande 20 minutes d’exposition au soleil par jour, soit une bonne durée pour bénéficier des bienfaits du soleil, sans bronzer brun certes.

Le problème est sans doute là : à vouloir s’étaler sur une serviette pendant 8h par jour, on risque plus facilement d’attraper des coups de soleil ou de développer des mélanomes. C’est vraiment une question de bon sens !

Cela ne signifie pas non plus éviter le soleil en toutes circonstances.

Cela ne signifie pas non plus éviter le soleil en toutes circonstances.

Il faut impérativement cesser de croire naïvement qu’on peut s’exposer trente fois plus qu’auparavant sans rien développer. Le soleil est utile à notre santé, mais avec modération, comme la plupart de nos alliés.

picto_loupeC’est bien le comportement qui dérive le plus et s’il n’y a pas d’étude à grande échelle pour le prouver, un peu de bon sens suffit : le coup de soleil est un signal d’alarme. En supprimant ce signal d’alarme, on supprime le marqueur de temps de notre corps. Bronzer des heures sans conséquence est une utopie.

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-01Se protéger dans les moments critiques

L’été particulièrement ou dans les zones chaudes, il est indispensable de se protéger correctement, spécifiquement quand le soleil est au zénith. On s’habille, on se met à l’ombre ou on met de la crème solaire.

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-06

A moins d’avoir un travail vous maintenant à l’extérieur, ce ne sont pas vos vacances d’été (comptons une grosse dizaine de jours) qui vont ruiner votre santé si vous vous protégez. Encore faut-il bien choisir la crème solaire et apprendre à lire les étiquettes. Vous pouvez également demander conseil à un dermatologue.

Concernant l’environnement, c’est un peu la même chose : une crème solaire étalée ça va, des milliers de vacanciers étalant la crème, et allant se baigner, bonjour les dégâts. On va donc vérifier la composition des produits avec soin.

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-02Changez vos habitudes de consommation

La protection liée aux antioxydants n’est pas avérée à grande échelle, pas question de ne comptez que là-dessus. Achetez donc de la crème, mais de bonne qualité, et n’hésitez pas à demander conseil à votre dermatologue.

Comme souvent sur consoGlobe, la conclusion est assez simple : cessons d’acheter les produits qui polluent l’environnement et détruisent la santé.

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-03

Certaines crèmes solaires sont particulièrement néfastes, d’autres ont été conçues avec plus de soin. On ne met pas n’importe quoi sur sa peau, surtout quand un produit pénètre ! (même s’il ne pénètre pas très en profondeur)

En demandant aux fabricants de développer des crèmes à la fois efficaces et sans risque, on augmente nos possibilités de jouer au soleil, et même de travailler au soleil en toute sécurité (le soleil n’est pas lié qu’aux vacances !).

 

*

se protéger du soleil crème solaire bronzage vacances été

Sources : Dr Elizabeth Plourde Sunscreens – Biohazard : Treat as Hazardous Waste. || M. Suppa, G. Argenziano,E. Moscarella, R. Hofmann-Wellenhof, L. Thomas, C. Catricalà, E. Gutiérrez-González, M.C. Fargnoli, K. Peris, I. Zalaudek. Selective sunscreen application on nevi : frequency and determinants of a wrong sun-protective behaviourJournal of the European Academy of Dermatology and Venereology, 2014.