Un poisson qu’on peut acheter : le lieu noir

Un poisson qu'on peut acheter : le lieu noir

ConsoGlobe élabore pour vous son “Guide poisson”, passant au crible les poissons qu’on peut consommer sans nuire à l’environnement ni à sa santé. Après le merlan et le hareng, voici le lieu noir et son cousin le lieu jaune.

Le lieu noir, un poisson bon toute l’année

Le poisson : le lieu noir est aussi appelé “merluche noir”, “églefin noir” ou “colin noir”, de la famille des gadidés (morue, merlan, merlu…). Le lieu noir est le Pollachius virens, Le Lieu jaune, Pollachius pollachius.

Le lieu noirPoids maximum : 14 Kg (moyenne 2,5 à 5 Kg), Taille maximale : 1,20 m (60 – 90 cm), Durée de vie : 8 – 10 ans, Période de frai : Février à Mai, Ponte : 4 000 000. Nageoires latérales bien visibles. Chez le Lieu noir, la ligne latérale est toujours claire (presque blanche) et marque dans son tracé, une courbure pratiquement inexistante au-dessus des nageoires pectorales.

Le lieu noir est un proche parent de la morue, dont il se distingue par l’absence de barbillon.

Les jeunes lieus noirs présentent un petit barbillon sous le menton qui disparait une fois adulte. Son corps assez allongé présente une tête pointue, un dos dont la couleur va du brun-verdâtre au noirâtre avec un ventre grisâtre avec des reflets argentés.

lieu jauneLe Lieu jaune présente une ligne latérale foncée avec une courbure bien marquée au dessus des nageoires pectorales. Sa mâchoire inférieure est visiblement plus longue que sa mâchoire supérieure. Sa tête est plus pointue que celle du Lieu noir et sa couleur est plutôt cuivrée mais est parfois d’un brun plus sombre. Son ventre est clair. Les jeunes présentent des couleurs jaunes-orangées reconnaissables.

La pêche  : Le lieu vit dans les eaux froides et tempérées du Pacifique Nord ; l’Atlantique du Nord-Est, du Groënland à la Norvège au Nord, jusqu’au Golfe de Gascogne au Sud. Le lieu noir nage près des côtes, jusqu’à 200 mètres de profondeur.

Concernant le lieu noir sauvage (NE Atlantique), la pêche se fait essentiellement par des Chaluts de fond.

Ressource : FEU VERT

feu-vert11.jpg

Stocks dans un état correct, grâce à une pêche n’occasionnant que peu de prises accidentelles.

Selon le WWF suisse et les scientifiques qui suivent l’état des stocks de lieu noir, cela fait plus de 3 ans que l’on pêche moins que ce qu’on pourrait prélever sans danger pour le stock.  La seule variété de lien noir menacée est le lieu noir ou colin d’Alaska et du Pacifique Nord.

En consommant davantage de lieu noir nous consommons moins d’espèces surexploitées comme la morue.

Taille minium : OUI

Attention, la taille minimale réglementaire de commercialisation est de 30 cm. À l’achat, préférez des poissons de plus grande taille (60 cm ou+ de  2,3 kg pour un poisson éviscéré) pour s’assurer qu’ils aient atteint leur maturité sexuelle.

Qualités nutritionnelles du lieu

acheter du poissonLe lieu est une bonne source de protéines avec un faible taux de matières grasses (moins de 2 %), dont une majorité et d’acides gras polyinsaturés et notamment d’oméga 3, dotés d’effets protecteurs sur la santé cardiovasculaire. Parmi les acides gras oméga 3 présent dans le poisson, il y a l’acide  alpha-linolénique. Cet acide gras essentiel est indispensable à notre organisme et doit forcément être fourni par l’alimentation.
Dans le lieu noir, on trouve aussi des acides gras monoinsaturés, également favorables au bon fonctionnement cardiovasculaire, ainsi que de fortes quantités de vitamines du groupe B,B12, B3 (ou PP) notamment ; et de  la vitamine A et D. La chair du lieu noir contient aussi des minéraux et oligo-éléments, notamment  du sélénium et du phosphore.