OGM- des consommateurs posent eux-mêmes les étiquettes

OGM- des consommateurs posent eux-mêmes les étiquettes

Tout consommateur s’est un jour perdu en regardant l’étiquette des produits : entre les ingrédients, les allégations nutritionnelles, la publicité marketing, les apports nutritionnels et les conditions d’utilisation. Sans oublier que certaines informations ne sont pas obligées d’apparaître sur le packaging, comme les ingrédients en dessous d’un certain seuil, les méthodes de transformations et la traçabilité. Ayant marre du manque de transparence, des consommateurs ont décidé d’agir et de poser eux-même leur propres étiquettes !

Label it yourself – Un mouvement né aux États-Unis

Capture vidéo © CC Peter Menchini

Capture vidéo © CC Peter Menchini

L’initiative a été prise par une poignée d’individus vivant dans un pays où les OGM sont autorisés sous toutes leurs formes. Aux États-Unis point d’étiquetage précisant la présence de produits d’origine transgénique, alors que 80 % des cultures du maïs et du soja sont génétiquement modifiés.

D’un autre côté selon un sondage de YouGov.com, 82 % des Etats-uniens souhaitent une labellisation des produits tirés d’OGM.

Label It Yourself, des consommateurs qui font la loi

logo-label-it-yourselfMalgré l’opinion publique, la législation ne change pas. Ce manque de transparence des industries agro-alimentaires a fait réagir un groupuscule sous le nom de « Label It Yourself » (LIY) signifiant « pose l’étiquette toi-même« .

Son action principale consiste à déposer des autocollants afin d’informer les consommateurs sur les substances que contiennent les produits de consommation. Le concept du groupe se base sur le fait que n’importe qui peut le faire, dans le magasin qu’il souhaite.

Les photos et vidéos comme preuves d’une action bien faite

Comme des trophées, des photos et des vidéos sont postées sur la page facebook de LIY pour prouver chaque action. Les étiquettes sont d’ailleurs normalement téléchargeables sur le site officiel qui n’est aujourd’hui plus disponible. Un flash-code y est associé, permettant aux consommateurs bénéficiant d’un smartphone de s’informer davantage.

  • Page facebook Label It Yourself : www.facebook.com/LabelitYourself

> Suite : Vigilence OGM – Les québécois s’y mettent aussi