Lait et gluten, responsables de maladies bien connues

Lait et gluten, responsables de maladies bien connues
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Dans le cadre de notre dossier sur les allergies et intolérances alimentaires et des produits « sans », faisons un point sur deux des aliments les plus souvent en cause : le gluten et le lait.

Le gluten et le lait  : causes fréquentes d’intolérance

Le gluten et le lait peuvent être responsables de maladies bien connues aujourd’hui :

Pour le gluten : la maladie coeliaque (MC)

intolerance-au-lactoseIl s’agit d’une intolérance permanente au gluten. Elle détruit progressivement l’intérieur de l’intestin grêle (les villosités en particulier).

Conséquence  : une malabsorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de la vitamine B9. Sans oublier les douleurs abdominales que ça provoque.

Logo AFDIAG sans gluten

Le seul traitement connu est l’éviction totale et à vie de toutes les sources de gluten.

L’Afdiag (Association française des Intolérants au Gluten) recense aussi la dermatite herpétisme comme maladie pouvant être déclenchée par le gluten.

 

Pour le lait : l’intolérance au lactose et l’allergie aux protéines de lait

lait-lactose- L’intolérance au lactose est l’incapacité de digérer le lait à cause d’une faible quantité ou de l’absence de l’enzyme qui digère le lait : la lactase. Elle provoque une palette variée de douleurs abdominales, différentes selon les personnes.

- L’allergie aux protéines de lait est la 4e après l’oeuf l’arachide et le poisson. Elle se déclare chez les nourrissons et de guérit dans la plupart de cas avant l’âge de 3 ans, après un régime d’éviction. Ceux qui sont encore fragiles après la guérison mangent naturellement moins de produits laitiers.

D’autres maladies comme celle de Crohn, le syndrome de l’intestin irritable seraient liées à ces intolérances. Les recherches sont en cours sur le sujet, très complexe.

*Je veux témoigner

 Après le light, la mode des produits « Sans »

Après le light, les produits "sans"

 

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


9 commentaires Donnez votre avis
  1. Evidemment, c’est une pure coïncidence, mais quand j’ai arrêté tous les produits laitiers et le gluten, et que j’ai adopté un régime type Seignalet, pour moi et mes 3 enfants âgés de 6 à 10 ans, j’ai observé en 1 mois :

    arrêt de tous les problèmes ORL chez mes enfants (otites, sinusite, angines à répétition)

    disparition d’un kyste sur la peau près de mon genou ‘kyste qui était là depuis plus de 20 ans

    disparition d’un fibrome utérin chez moi, et fin des douleurs pendant les règles.

    amélioration spectaculaire des résultats scolaires chez les 3 enfants

    fin des crises de nervosité et insomnies chez mon fils de 8 ans

    disparition de la timidité chez ma fille de 10 ans

    disparition des croutes grasses sur le cuir chevelu de ma fille de 6 ans (croutes qu’elle avait depuis l’âge de 6 mois (quand j’avais cessé de l’allaiter)

    disparition des gerçures que j’avais aux main l’hiver

    disparition des douleurs rhumatismales au dos et au genoux chez moi

    perte de mes quelques 5 kg superflus

    Tous ces symptômes sont bien sûr le seul fruit du hasard, et il n’y a aucune chance qu’ils se produisent chez vous … mais sais-t-on jamais, parfois le hasard fait bien les choses !

    Et si mes enfants ont parfois renoué avec leurs problèmes ORL à la suite de la consommation d’un yaourt chez une copine, ou
    avec leurs crises de nervosité suite à l’absorption d’un gâteau chez un copain, mes proches m’ont toujours assuré que c’était pure coïncidence.

  2. Du vrai du faux? je relève que l’on met des responsabilités sur les agriculteurs qui produisent ce qu’on leur demande. Qui leur demande? Les industries agroalimentaires. Pourquoi les industriels demandent ça? En partie parce que les consommateurs veulent se nourrir au moins cher (vaut mieux mettre des sous dans la nouvelle voiture, la tablette le smartphone les loisirs). Consommez TOUS du bio par exemple (peut importe) et les industries vous vendrons du bio. les agriculteurs malheureusement ne décident pas de ce qu’ils produisent ni même de comment, il n’ a qu’a voir les cultures de céréales sous contrat pour ces mêmes industries la liberté est inexistante. Des vieilles variétes de céréales, ok mais personne ne les achètera elles ne correspondent pas au besoins des industriels qui veulent répondre aux besoins des consommateurs. Bougez vous et les paysans produiront ce que veut la population et comme elle le veut. Par contre faudra mettre le prix. Sinon plus simple continuons comme ça et dans 20 ans on achètera de plus en plus de notre alimentation à l’étranger là ou on n a aucun moyen de contrôle. S’il vous plait renseignez vous sur ce qu’est l’agriculture en France en détail plutôt que de répéter des généralités absurdes et fausses présentées par les médias qui ni connaissent rien non plus

  3. Je ne sais pas si c’est l’absence d’enzyme qui provoque indirectement une intolérance au gluten et au lait, mais depuis que j’ai supprimé ces aliments, je n’ai plus de colites, de gonflement après les repas, je me sens plus légère. J’ai même perdu un excédent de poids. Je suis un régime hypotoxique du Dr SEIGNALET (la 3ème médecine) qui banie ces aliments. De plus, j’ai le syndrome MCS (hypersensibilité chimique multiple). Je suis allergique aux parfums, colle, peinture, vêtements, tissus, le « made in china ». Je vis en recluse, c’est une maladie invalidante, qui ne cesse de se propager (2 % de la population est atteinte). Le modernisme et la surconsommation nous fait « bouillir » dans une marmite géante ! Tout est lié. Cordialement, S.FRANCOIS

  4. Je ne sais pas si c’est l’absence d’enzyme qui provoque indirectement l’intolérance au gluten et au lait. Mais en ce qui me concerne, depuis que je ne consomme plus ces aliments, mon ventre a « dégonflé », j’ai perdu un excédent de poids, et je me sens plus légère après les repas. Je suis un régime hypotoxique du Dr SEIGNALET, qui affiche de bons résultats. D’autant plus, que j’ai le syndrome MCS (hypersensibilité chimique multiple). Je ne supporte plus les parfums, les odeurs, la peinture, les plastiques, le « made in china » (vêtements, appareils ménagers, ..) !! etc ..et je vis en « recluse ». C’est une maladie moderne qui n’arrête pas de « grandir » (2 % de la population). Le modernisme nous fait « bouillir » dans une marmite !! Cordialement,

  5. Je ne me considère pas comme intolérante au gluten, cependant mon organisme ne le digère pas pour les raisons qui suivent. Je voudrais signaler l’excellent livre du Dr Dieuzaide, dentiste à Toulouse, « Libérez-vous de ces matières parasites ». Il nous parle de la dimension électromagnétique de l’homme, de sa sensibilité à certains matériaux, aux ondes électriques et électromagnétiques avec des pathologies que l’on ne pense pas forcément à relier à ces problèmes. Grâce à la découverte de ma forte électrosensibilité, il va y avoir un an, je retrouve la santé peu à peu (avec certaines contraintes). Les ondes influent le système neurovégétatif, et le mien s’était affaibli au fil des années, d’où l’impossibilité à digérer le gluten et le lactose. J’avais de plus des amalgames dentaires avec lesquels j’étais en incompatibilité: ça, c’est réglé! Les tests de posturo indiqués: je m’en sers tous les jours!!!

  6. Sur ce site on trouve de nombreux articles et commentaires de personnes qui ne supportent plus le lactose. Tant mieux mais il faudrait en faire une cause nationale, que tout le monde comprennent le problème et que des gens comme moi ne soient plus pris pour des « spéciaux ». Tous les jours on a droit à de la pub (télé, presse, radio) pour nous mettre dans la tête qu’il faut absolument bouffer 3 produits laitiers par jour. Et les médecins et les organismes n’ont pas encore fait le lien avec le nombre croissant de personnes malades? Au niveau de l’OMS, il est dit que ~400 ou 450 mg de calcium par jour sont nécessaires, comme par hasard en France, où il y a tant de vaches laitiers l’organisme de la santé dit que cela ne suffit pas, il faut au moins 800 ou 900 mg. Donnez un verre de lait à un Chinois ou un Japonais, il ne le digérera pas, tout simplement parce qu’il est adulte, il a été sevré, donc inutile de persister à en consommer.

  7. à J.B. Philibert :
    l’enzyme qui permet de digérer le lactose est naturellement absente chez les mammifères après le sevrage (donc chez l’homme aussi). On n’a JAMAIS vu un animal adulte boire du lait et bizarrement, on ne dit rien pour les humains!
    Quant au gluten, après de multiples transformations génétiques du blé, pour obtenir une plante uniforme et rentable, on se retrouve avec une seule sorte de blé cultivée partout. Sa concentration en gluten a fortement augmenté. Les personnes plus sensibles en paient les conséquences. Ces mêmes personnes auraient parfaitement digéré le gluten dans les blés anciens et surtout riches en variétés. A qui la faute ?
    Ah oui, c’est vrai qu’il faut faire fonctionner l’industrie laitière et que les céréaliers ne veulent pas perdre du temps et de l’argent à faire de la culture qui serait meilleure mais tellement moins bonne pour leur porte-monnaie…..!!!

  8. je viens témoigner des bienfaits d une vie sans gluten et sans lactose
    mon fils faisait énormément de crises d épilepsie depuis l arrêt du gluten et du lactose plus une crise et nous avons diminué les médicaments de moitié.
    il était très maigre il a pris 10 kgs en un an comme quoi on peut bien s alimenter sans gluten et sans lactose et il n a aucune carence…;

  9. Bonjour.
    Votre titre porte quelque peu à confusion, à mon sens le lait comme le gluten ne sont pas responsables des maladies que vous citez.
    C’est bien l’absence d ‘enzyme qui induit une incapacité à digérer certains éléments qui provoque l’intolérance et non la consommation elle même, je me trompe ?
    Bien cordialement

Moi aussi je donne mon avis