Lait animal : les alternatives naturelles

>>> Suite de l’article sur le lait animal.

Le lait animal est critiqué par de plus en plus de nutritionnistes mais aussi des consommateurs. Quelles sont donc les alternatives plus naturelles et moins allergènes au lait animal ?

Outre le lait, où trouver du calcium ?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le lait de vache ne contient que 120 mg de calcium pour 100 g environ.

Vous pouvez trouver aisément du calcium en plus grande quantité dans bien des légumes : cresson, épinards, brocolis, choux-fleurs, betteraves, céleri en branche, haricots secs, pois chiches, haricots blancs.

Mais aussi dans les germes de blé comme le soja, le sésame, et l’orge, dans certains poissons et crustacés comme les crevettes, les moules, les huîtres et les sardines fraîches, et enfin dans les fruits secs tels que les noisettes, les amandes et les pistaches. Sans oublier les algues qui sont une excellente source de calcium et d’oligo-éléments.

Le lait végétal, une bonne alternative  ?

Lait végétalLes laits végétaux (riz, avoine, amande, soja … ), bien que mal connus des Français,  peuvent sans problème remplacer le lait de vache.

Naturels, dépourvus de cholestérol et de lactose mais riches en bonnes graisses, ils constituent de très bons substituts dans la plupart des préparations culinaires, qu’elles soient sucrées ou salées.

Le lait végétal, peu allergisant et très digeste (sauf le lait de coco), est souvent conseillé aux personnes intolérantes au lactose, mais aussi aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires.

Le lait végétal pour les plus petits

NoisettesBien que le lait maternel reste la meilleure source d’apports nutritifs pour bébé, le lait végétal peut également être bon pour la santé de bébé.

Par exemple, selon Candice Levy, experte en naturopathie, le lait d’amandes, riche en vitamines énergétiques et protectrices, est conseillé dans les premiers mois.

Quant au lait de châtaigne, facile à digérer, est recommandé aux bébés
souffrant de reflux gastrique.

Cependant, certains laits végétaux ne sont pas conseillés, comme le lait de soja.
A cause de ses apports en oestrogènes très importants, il risque de provoquer une maturation sexuelle trop rapide chez les jeunes enfants. Le lait végétal doit, dans tous les cas, être soumis à un avis médical.

Et le lait bio ?

Le lait bio,labellisé AB, se décline aujourd’hui en lait cru, lait entier ou lait demi-écrémé. Ce lait a le principal avantage d’être moins exposé aux polluants (pesticides, nitrates, dioxine, …).

Toutefois, il a la même composition que le lait classique, bien qu’ils contiennent plus d’oméga 3, oméga 6, d’anti-oxydants, et de vitamines A et E que le lait conventionnel. Le lait bio est une meilleure alternative au lait classique.