Gluten : vous avez dit intolérance ou allergie  ?

 Gluten : vous avez dit intolérance ou allergie  ?

Intolérance ou allergie au gluten, quelle est la différence ? Il y en a bien une. Mais on parle de gluten seulement dans un cas, et de blé dans l’autre. Explications.

Des maladies très différentes, mais radicales

Le blé peut être aujourd’hui source de deux pathologies très différentes : l’allergie ou l’intolérance. Si la première est exclusive au blé, la seconde, liée au gluten concerne les céréales qui en contiennent, dont le blé, mais pas exclusivement.

L’allergie au blé : une réaction sévère

epeautre-ble-cerealeQuand on parle d’allergie, on ne parle pas de gluten, mais de blé.

Le blé est en effet un allergène potentiel et reconnu, comme peuvent l’être aussi l’oeuf, les fruits à coque les protéines de lait, le soja, etc. (mais il est plus rare).

Ce n’est plus le gluten qui va déclencher l’allergie, mais plusieurs autres protéines de blé. On peut même parler d’allergieS (au pluriel), puisqu’elles peuvent déclencher plusieurs réactions selon leur mode de contact avec la personne allergique

  • en mangeant : les gliadines ingérées (au cours d’un repas) vont déclencher une allergie alimentaire.
  • en respirant : les albumines et globulines inhalées vont déclencher une allergie respiratoire.

La réaction allergique est immunitaire et commence peu après l’ingestion (ou l’inhalation), se traduisant d’abord par des symptômes digestifs (nausées, vomissements), puis par des manifestations dermatologiques (urticaire, eczéma) et/ou respiratoires (asthme) qui peuvent être très fortes. L’allergie respiratoire est beaucoup plus rare et concerne surtout les personnes en contact régulier avec la farine, comme les boulangers par exemples.

Qui est concerné ?

Ce sont surtout les enfants qui déclenchent des allergies au blé. Mais elles représentent moins de 1 % des allergies. Dans la majorité des cas, l’allergie disparaît, souvent avant l’âge adulte.

Quelle est le traitement ?

Comme tous les allergènes, il faut enlever de son alimentation le blé sous toutes ses formes.

> Suite : L’intolérance au gluten : la maladie coeliaque