Grande distribution. La guerre des prix du bio commence !

Rédigé par Consoglobe, le 2 juil 2010, à 13 h 55 min

Les produits bio sont encore trop chers à votre goût ? C’est décidé, les marques de grande distribution se déclarent la guerre pour proposer des produits biologiques à un prix imbattable. Quand on sait que 58 % des Français comparent les prix entre les produits bio et non bio de même catégorie, ce n’est peut-être pas un luxe…mais…

Des produits bio et bon marché dans les supermarchés ?

Après l’offensive efficace d’Auchan qui propose depuis mai dernier 50 aliments bio à moins d’1 euro, c’est au tour de Leclerc de passer à l’attaque en lançant un site internet visant à comparer les prix de plus de 300 produits bio de marques nationales dans 8 grandes enseignes, mais aussi les prix de 6 produits bio de marques de distributeurs dans 15 enseignes nationales.

supermarchéUne initiative qui se révèle redoutable, bien que l’enseigne Leader Price n’ait pas dit son dernier mot. Celle-ci lance depuis peu une campagne de pub mémorable la positionnant moins chère que les enseignes Leclerc et Carrefour sur un panier de 29 produits…

La course au discount,  quelles conséquences ?

Baisser les prix des produits bio tout au long de l’année, c’est bien gentil, mais cela soulève bien des interrogations…Qu’en sera-t-il de la qualité des produits bio à moindre coût ? La grande distribution pense-t-elle que le consommateur ne verra rien de cette gueguerre surfant sur la vague de la consommation responsable ? 

Produits bio

Une telle démarche marketing visant à "populariser" le bio ne risque-t-elle pas de nuire à ces enseignes sur le long terme, d’autant que pas moins de 77 % des consommateurs bio sont très attentifs aux produits qu’ils achètent ?

En attendant des réponses, ce qui est sûr, c’est que l’effet "coup de poing" des stratégies de communication des grandes enseignes fragilise dangereusement les magasins spécialisés tels les Biocoop, dont les valeurs en termes de développement durable et d’éthique sont encrées depuis leur création, mais qui n’ont nullement les moyens de riposter…

>>>En savoir plus sur le bio dans les supermarchés

Lire également sur l’alimentation bio

Article sur la grande distribution rédigé par Elwina, juillet 2010

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



2 commentaires Donnez votre avis
  1. oui, bilonart a raison, et puis le bio importé gènère plus de C02 et de transport que le bio local qui fait un peu figure d’ideal. Alors, Leclerc au lieu de communiquer sur le prix ferait mieux de vanter ses sources d’approvisionnement … à moins que le bio de Leclerc ne soit pas tout à fait vertueux de ce point de vue là. Au moins on sait qu’avec des amap ou des sites comme paysans.fr on a une production (pas tjours bio) locale. Refusons la bataille du bio !

  2. et puis il faudrait aussi dire que la moitié des aliments bio consommés en France sont en fait des produits bio importés… alors il faudrait interrogés ces distributeurs : font-ils l’effort de s’approvisionner en produits bio localement de manière à profiter aux producteurs de bio locaux ou à aider à installer la production de bio sans creuser le déficit commercial ?

Moi aussi je donne mon avis