Ferme des 1000 vaches, 1000 veaux : l’opposition à l’élevage intensif s’organise

Si l’élevage intensif est encore la norme en France, un sondage montre que les Français, qui aiment manger de la viande, y restent pourtant majoritairement opposés. Explications.

Rédigé par Alan, le 17 Jan 2015, à 12 h 19 min
Ferme des 1000 vaches, 1000 veaux : l'opposition à l'élevage intensif s'organise

La lutte s’organise même pour s’opposer concrètement à des projets intensifs particulièrement spectaculaires, comme la Ferme des « Mille vaches » dans la Somme ou le centre d’engraissement des 1.000 veaux dans La Creuse.

L’élevage intensif, majoritaire en France

Si plus d’un millier d’animaux sont tués à chaque seconde dans le monde pour la viande, d’autres chiffres font également froid dans le dos, à commencer par celui-ci : plus de 80 % de l’élevage en France est intensif. Ainsi :

  • 80 % des poules pondeuses vivent en cage et ne voient jamais la lumière du jour,
  • 82 % des poulets sont élevés dans des bâtiments clos et grandissent en accéléré,
  • 90 % des cochons vivent enfermés dans des bâtiments en béton,

elevage-intensif-ban

  • 99 % des lapins sont élevés en batterie, sans litière.

Ainsi, loin du cliché du berger et son troupeau, l’élevage français est souvent synonyme d’effet de serre, de gaspillage, de risques sanitaires et de souffrance animale.

Des contrôles encore rares

Si la traçabilité de la viande est parfois limitée, les normes de protection animale, elles, sont globalement le cadet des soucis quand on examine les contrôles des élevages.

Les sanctions sont rares, donc l’animal reste un produit comme un autre.

90 % des Français opposés à l’élevage intensif

elevage-intensif-cochons-02

(© CC, Farm Sanctuary)

Le paradoxe veut qu’un sondage montre que les Français sont globalement contre ces pratiques. L’étude, réalisée auprès d’un panel représentatif de la société en février 2013, montre que :

  • 84 % des personnes interrogées pensent que le Salon International de l’Agriculture ne rend pas fidèlement compte des conditions d’élevage en France.
  • 90 % sont opposées aux élevages d’animaux dans des bâtiments confinés.

 

L’élevage intensif, un modèle pourtant encouragé

Le sondage a été mené pour le compte de l’association L214, dont la porte-parole Brigitte Gothière commente sur le site :porcs-elevage intensif

« Ce sondage ne fait que confirmer une évidence : la majorité des Français est opposée à l’élevage industriel pourtant pratiqué à 80 % en France. Le gouvernement, loin d’en tenir compte, encourage ce modèle agricole et tolère les infractions à la réglementation avec une complaisance alarmante. »

Lire page suivante : exemple d’action avec les 1.000 vaches, une opposition ferme à un projet d’élevage intensif

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

198 commentaires Donnez votre avis
  1. profits profits . On ne respecte plus rien, encore moins les animaux malgré les lois qui ne sont pas toujours respectées.
    LES ANIMAUX SONT DES ETRES VIVANTS. MEME CEUX QUI NOUS NOURISSENT.
    METTEZ VOUS CA DANS LE CRANE TRES CHERS FERMIERS ET PROPRIETAIRES
    les chiens de chasse ne sont pas “des outils”
    Paulette

    • La Traboule Paris 8ème, restaurant vendant ces viandes d’industriels aussi sont à boycotter. Son patron se vente fièrement et ouvertement qu’il faut nourrir tout le monde. Ils servent ces immondes viandes d’élevages au rabais sans aucun scrupule. Le combat contre l’élevage c’est bien mais ceux qui réclament ça, les professionnels de la restaurant doivent être également boycottés ..affichez devant les restaurants sinon aucune prise de conscience de ceux qui l’ont dans l’assiette. AFFICHEZ CES HONTEUSES MÉTHODES DEVANT CES RESTAURANTS POUR SENSIBILISER LA CLIENTÈLE. On Aime les animaux ” pas certains restaurateurs”

  2. c’est à la suite du manque de respect envers l’animal et pour faire de plus en plus de fric le plus rapidement possible que j’ai décidé il y a
    deux ans de ne plus manger de viande ni de charcuterie et je ne m’en porte pas plus mal.
    Jacques.

    • il y a belle lurette que je ne mange pas de viande et je me porte à merveille.

    • ouais pas mal

  3. Bonjour
    Et la liste s’allonge toujours
    Une autre ” ferme usine ” est entrain de ce monter sur la commune d’Ennezat prés de Riom Dans le 63
    80 000 lapins pour produire de l’électricité ,du méthane de la farine animale avec les lapins non vendus ,du compost pourri,faire passer dans le méthaniseur une grande quantité de paille produite par les céréaliers environnants Alors que beaucoup de petits éleveurs en auront besoin avec les manques de fourrages qui s’annoncent

    • Bonjour,
      Je viens de voir votre commentaire mais ne trouve aucune info sur ce sujet sur internet, est-ce normal?
      Merci.

    • c est trop bien

  4. J’aime beaucoup les pommes de terres.

    • arreter l elevage de pika et de dedenne ou bien je me mettrais vraiment en colère!!!

  5. les poussins broyés par milliers tous les jours en France ou étouffés dans des sacs,les lapins angoras écorchés vifs en Chine qu’on laisse mourir sanguinolents dans leur enfer, ces actes d’extrême cruauté, on les ramasse à la pelle de quoi charger nos nuits de cauchemars abominables jusqu’à la fin des temps…………………
    la torture, la mort donnée à un animal est aussi abominable que les hommes qui torturent, tuent d’autres humains
    la souffrance des animaux n’est pas secondaire par rapport à la souffrance humaine,
    car tant que nous torturerons,tuerons, manquerons de respect envers les animaux, nous agirons de même envers les hommes
    pour ceux qui souhaitent poursuivre leur réflexion autour de cette question fondamentale, voici un extrait des Cahiers Antispécistes , Réflexion et action pour l’égalité animale:(que l’on peut consulter sur internet)

    « Le spécisme est à l’espèce ce que le racisme et le sexisme sont respectivement à la race et au sexe : la volonté de ne pas prendre en compte les intérêts de certains au bénéfice d’autres, en prétextant des différences réelles ou imaginaires mais toujours dépourvues de lien logique avec ce qu’elles sont censées justifier.

    En pratique, le spécisme est l’idéologie qui justifie et impose l’exploitation et l’utilisation des animaux par les humains de manières qui ne seraient pas acceptées si les victimes étaient humaines.

    Les animaux sont élevés et abattus pour nous fournir de la viande ; ils sont pêchés pour notre consommation ; ils sont utilisés comme modèles biologiques pour nos intérêts scientifiques ; ils sont chassés pour notre plaisir sportif.

    La lutte contre ces pratiques et contre l’idéologie qui les soutient est la tâche que se donne le mouvement des antispécistes pour la libération animale. »

    • bravo!! je pense et écris partout où je peux ce que vous venez d’écrire.. nous sommes sans aucun doute une minorité mais qui s’accroisse d’année en année; la maltraitance animale existera malheureusement toujours mais nous devons oeuvrer pour informé la population qui est bien souvent mise dans une ignorance et un aveuglément.

    • cc

    • La Traboule Paris 8ème, restaurant vendant ces viandes d’industriels aussi sont à boycotter. Son patron se vente fièrement et ouvertement qu’il faut nourrir tout le monde. Ils servent ces immondes viandes d’élevages au rabais sans aucun scrupule. Le combat contre l’élevage c’est bien mais ceux qui réclament ça, les professionnels de la restaurant doivent être également boycottés ..affichez devant les restaurants sinon aucune prise de conscience de ceux qui l’ont dans l’assiette. AFFICHEZ CES HONTEUSES MÉTHODES DEVANT CES RESTAURANTS POUR SENSIBILISER LA CLIENTÈLE !

  6. Nous vivons dans un monde méprisant l’humanité au profit de la rentabilité et donc de l’argent. D’énormes magots produits par la cruauté de certains qui se disent “ELEVEURS”. Mon C–. Plus rien n’a d’intérêt autre que se faire un max de fric tout en évitant de payer des impôts. Ou alors le moins possibles.Les grands groupes alimentaires et autres grandes distributions y contribuent très largement. Comme d’autres, j’évite de manger de la viande. Après tout on s’intoxique moins l’organisme, donc moins de maladie dues aux produits ingérés par les bêtes. Contre leur gré bien sûr. L’idéal, serait de boycotter massivement nos achats. Car à la finale, c’est bien le consommateur qui a le pouvoir.

  7. **Le projet d’engraissement est une aberration : souffrance animale, pollution de l’environnement ( plateau des Millevaches, la courtine espace magnifique ) pas porteurs d’emplois ( que 3 )
    ** Aberrant de nourrir des bêtes avec du soja et autres céréales qui viennent d’où ( transport important )? alors que le Limousin est une terre d’élevages extérieurs, avec de l’herbe bien verte !
    **Qui sont ces éleveurs qui optent pour engraisser les veaux retirés à leurs mères tôt, dans un hangar sur un sol bétonné ?
    CERTAINEMENT PAS DES VRAIS ELEVEURS QUI AIMENT LEURS ANIMAUX !!!

  8. C’est Scandaleux de tolérer de telle souffrances pour ces Animaux je suis contre tout cela laisser vivre et profiter ces Animaux de leurs liberté Mettez vous à leurs place

  9. Madame, Monsieur. Bonjour,

    Une manière ultra rapide d’en finir avec ce massacre des animaux, autorisé par par les gouvernements. Que nous cessions sur le champ de consommer la viande d’animaux. Il y a des alternatives merveilleuses, su côté végétarisme comme la germination les tofus présentés dans des goûts différents.

    En terminant il serait très important d’organiser des manifestations monstres en Europe et aux USA surtout. Si possible mettre sur pied des équipe volantes qui manifesteraient dans le calme devant les entrées des chaines d’alimentations pour sensibiliser leur clientèle.À ne pas acheter de la viande animale.

    Une autre alternative acheter du temps d’antenne,aux heures d’écoute
    très élevée,

    C’est un bonheur pour moi, de vous présenter mes opinions.

    Bien à vous André Chrétien.

    • Dommage que j’ai besoin de travailler car je serais de tout cœur avec vous, même si je m’autorise la consommation de poulet une fois par semaine et du poisson deux fois par semaine. Fini le bœuf, le porc…etc et depuis très longtemps je ne mange plus de veau, d’agneau…etc Je préfère depuis longtemps les céréales, les légumineuses, les légumes, les œufs indice 1 ( car là aussi ne plus acheter d’œufs code 2/3 : pauvres gallinacées)
      Certains vont penser que nous faisons tous de l’anthropomorphisme, mais non nous considérons tout simplement l’animal comme un être vivant ( beaucoup sont mammifère comme nous ) et qui vit à nos côtés. Voilà pourquoi nous devons le traiter avec égard ! ce serait un grand pas que reconnaitre que dans le cœur de notre humanité nous avons un tant soit peu de respect pour eux.

  10. Des élevages concentrationnaires ! mangez de la viande est une abération !
    Quand l’humanité aura concsience que les animaux ont une vie qui leur appartient, une concsience, des désirs, des peurs, un langages, des émotions, bref tout ce qui fait un humain (qui est aussi un animal, ne l’oublions pas !) elle aura honte d’avoir participé au massacre de milliards d’animaux chaque années (3 millions par jour – 35 par seconde – rien qu’en france, uniquement pour les bouffer !)
    N’oubliez pas qu’il y a peu, les femmes et les noirs n’avaient pas d’âmes ! les esclaves étaient conscidérés comme des animaux !
    Il y a quelques semaines, les animaux étaient légalement conscidérés comme des meubles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Qu’il y a t’il de difficile de dire : les animaux sont mes frères, je ne peux pas les tuer par plaisir ou pour les manger sans renier la par d’humanité qui est en moi ! si je fais ça, je ne vaut pas mieux que celui qui tue un étranger par racisme !
    Surtout que l’on vit trés bien sans manger de viande
    Bien sur je parle pour nous, qui vivons dans des pays occidentaux…. je ne parle pas de l’esqumau qui va tuer un phoque pour nourrir toute sa famille pendant plusieurs jours et “utiliser” tout de l’animal : peau, os, graisse, etc…. et qui le fait que quand il en a besoin !

    sans parler des conséquences environnementales !

    A voir :
    https://www.youtube.com/watch?v=3-NiHE9IBFg

    A voir (hard !) :
    https://www.youtube.com/watch?v=FM_wAN2id58

  11. A mon sens, la meilleur opposition est celle qui consiste à ne pas acheter ces produits. Il suffit d’acheter des produits bio. Le jour où tous les consommateurs auront fait ce choix, ce genre d’élevages disparaîtra! C’est la loi de l’offre et de la demande.

    • Je suis bien d’accord avec vous, mais apparement ça ne suffit pas.
      Je pense que la solution passe par les enfants et donc par la sensibilisation à l’école. Sensibiliser les enfants, c’est éduquer les parents !Pourquoi pas revisiter la semaine du goût?

    • Pour moi le bio est une foutaise et une arnaque, parlons plutôt de culture raisonnée, nous serons plus prés de la réalité.

  12. Au moment ou nous parlons tant de valeurs de notre démocratie, il serait temps d’engager une réflexion nationale sur l’agriculture conventionnelle et l’élevage intensif. Du fait du premier nous détruisons nos sols, avalons des produits toxiques, du fait du second nous sommes dans une indignité scandaleuse par rapport aux animaux et ignorons tout des conséquences ( directes et indirectes ) de ces pratiques, que ce soit en terme de préservation des ressources, de problème social et politique ( pays pauvres ou nous détruisons les petits paysans et leur agriculture tradiitonnelle), de problèmes de santé,etc… La liste est longue. Nos politiques auront le courage de se lancer dans cette tache quand nous les y aurons poussé . Alors ?

  13. découvrez un site sur la défense de la planète “MA PART DE SOLEIL”

    ma-part-de-soleil.nagakanaya.com/

    Merci de votre soutien, de signer et faire suivre notre pétition :

    http://bit.ly/PF9wYf

    contre un élevage intensif de plus, au coeur du pays de Loué, pour lequel nous avons fait un recours ignoré, au final, par l’administration…

    le comité de lutte intercommunal de Sarthe.

  14. Bonjour, pourriez-vous communiquer les sources des chiffres que vous mentionnez ainsi que des documents à consulter si l’on souhaite approfondir le sujet? Merci

  15. de plus en plus l’espece humaine devient monstrueuse denuee de tout sen timent envers l’espece animale.ce type de projet est des plus condamnables.

  16. La ferme des mille vaches est une horreur absolue. Un crachât contre tout ce qui reste de beau dans la nature. On croyait aprés la dernière guerre avoir détruit le monde concentrationnaire et on le réorganise paisiblement. Ce que l’on trouve acceptable pour les animaux n’est qu’une première phase, on le trouvera pus tard acceptable pour les humains qui seront jugés comme sous hommes ou danger pour le régime. Cette indiffērence face à la souffrance animale est INACCEPTABLE.

    • Non à l usine des 1000 vaches quel honte à la france de se laisser faire !! Protégeons les animaux, Arrêtons pour l argent les faire souffrir ! Remettons les dans les pâturages avec leurs petits ! Stop

  17. Je suis d’accord avec Duroux : la population a vraiment besoin d’être informée et pour ça, il est indispensable que le gouvernement prenne les bonnes décisions : 1 – interdire tout projet d’élevage industriel et cesser de les subventionner
    2 – informer la population des méfaits de l’élevage intensif sur la santé humaine et animale et de la cruauté envers des animaux innocents dont la population est inconsciemment complice par le paiement de leurs impôts qui alimentent les subventions pour ce type d’élevage.

    • Ca, c’est dans vos rêves !
      Personne n’informera la population de ces dérives, surtout pas le gouvernement manipulé par les divers lobbies et celui des éleveurs est très puissant.
      Et puis les français n’ont qu’à se documenter eux-même !
      Ca suffit de devoir prendre tout le monde par la main, il est très facile d’obtenir des informations sur ces questions et de b…….. certains produits (je n’écris pas le mot car il est maintenant interdit et peut générer des poursuites : http://lesinsoumis.org/le-boycott-est-desormais-interdit-en-france/)

    • Compter sur un gouvernement quel qu’il soit pour informer la population de : surtout ce qu’on ne veut pas… Faut pas rêver, jamais ça n’existera. ADK a raison, le peuple est suffisamment intelligent ou pas, pour s’informer de lui-même et avoir un peu de bon sens. Il est vrai qu’encore beaucoup de personnes j’imagine que tous ceux qui ont le pouvoir ne veulent que du bien au peuple…

  18. On marche complètement sur la tête .ou va le monde! Et les générations futures dans tout cela qui y pense????

  19. Je réagis fortement contre toute forme d’escalavage y compris sur le monde animal et meme si celui-ci contribue à nous nourrir.
    Notre conduite à leur égard est celle de tyrans.
    Ces animaux sont traités comme dans des camps de concentration.
    C’est en ce qui me concerne insupportable, inhumain.
    Merci d’intervenir comme vous le pourrez afin de faire cesser ces crimes à ranger au rang de ceux allant contre l’humanité, notre humanité.
    Merci à vous.

    • Bonjour,
      La meilleure façon d’intervenir est d’arrêter d’acheter de la viande en grande surface et même chez votre boucher!
      Personnellement nous nous sommes regroupés, 71 familles en AMAP de légumes bio, et nous avons également un producteur de viande de veau et de boeuf bio : 14,50euro le kg de boeuf, 17euro le kg de veau. Nous avons des oeufs bio et de l’agneau bio 15€ le kg. Les producteurs en sont malades d’amener leurs bêtes à l’abattoir, car ils finissent par s’y attacher malgré tout et leurs bêtes sont d’abord assommées avant d’être tuées. Sinon elles vivent en liberté (nous les avons vu, car nous pouvons aller les voir.
      Tout est du local, du bio, et les animaux sont très bien traités.
      C’est faisable sans aucun problème, cela fait bientôt 8 ans que nous fonctionnons de cette façon.

  20. La plupart des gens sont formatés pour nuire aux animaux. C’est dans leur culture. Les enfants naturellement aiment les animaux et ne veulent pas les voir souffrir. Puis on leur explique qu’il faut les manger, ou s’amuser avec (chasses, pêches, corridas, combats de coqs, chiens,…), porter de la fourrure (c’est chic), acheter de l’ivoire (c’est de l’art), etc, etc…
    Les religions ont une grande part de responsabilité dans ces horreurs car il est dit dans leurs recueils de stupidités que l’homme doit dominer toutes les autres créatures et a le droit de vie et de mort sur les animaux. De nos jours les industriels et les publicitaires enfoncent le clou : l’animal n’est plus qu’un produit de consommation.

Moi aussi je donne mon avis