Cosmétique : peut-on compter sur les colorations naturelles ?

Cosmétique : peut-on compter sur les colorations naturelles ?

 

Pour changer de tête, de look, ou simplement couvrir quelques cheveux blancs… Les femmes sont nombreuses à passer par la case “coloration capillaire”, et les hommes de plus en plus également.

Coloration complète, mèches, ou balayage lumineux… Lorsque l’on commence à se colorer les cheveux, difficile de s’arrêter, par peur sûrement de se retrouver avec le disgracieux “effet racine”, ou de retrouver une couleur naturelle un peu trop terne à son goût.

Et alors que nous savons que les colorations classiques sont bourrées de produits chimiques, une question se pose : les colorations naturelles peuvent-elles être aussi efficaces que les produits classiques ?

 

Colorations classiques : attention danger !

Être blonde un jour, puis passer au noir corbeau ou rouge piment… C’est possible grâce aux colorations capillaires.

Mais si lorsque vous sortez de chez le coiffeur ou de votre douche, et après un bon brushing, vos cheveux semblent brillants et en bonne santé, ce n’est pas vraiment le cas…

Allergies et autres désagréments

Les colorations capillaires sont bourrées de produits chimiques.

Certains peuvent provoquer quelques réactions désagréables qui vous pousseront sans doute à filer sous la douche.

  • Le PPD ou Paraphenylenediamine

Ce produit est très souvent utilisé dans les teintures capillaires et peut provoquer des réactions allergiques qui peuvent aller jusqu’à l’eczéma (nos solutions pour lutter contre l’eczéma)

  • L’ammoniac

Si de plus en plus de colorations expliquent être “sans ammoniac”, ce produit est encore fortement utilisé dans les colorations capillaires. Il permet de faire durer la nouvelle couleur plus longtemps sur vos cheveux, mais les abime beaucoup également du fait qu’il pénètre au coeur de la fibre capillaire.

  • Le m-Aminophenol

Ce produit chimique est souvent utilisé comme colorant d’oxydation. Sa concentration dans les produits capillaires est réglementée et il est reconnu comme pouvant être très allergisant.

  • Le formaldéhyde

Très irritant pour les yeux, le nez et la gorge, le formaldéhyde est également reconnu par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) comme un produit cancérigène.

 

Nos conseils lors d’une coloration

  • Rincer immédiatement vos cheveux en cas de réaction suspecte comme des brûlures ou des picotements sur la tête.
  • Consulter un médecin en cas de réaction allergique.
  • Toujours utiliser des gants lors de l’application de la coloration.
  • Éviter d’appliquer les produits sur la peau ou les oreilles.

 

La suite p.2> Les colorations naturelles, composition et efficacité