Cabillaud – morue, un poisson à éviter

 Cabillaud - morue, un poisson à éviter
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Dans le Guide poisson de consoGlobe, vous avez pu lire qu’acheter des poissons comme le bar, le lieu noir ou le hareng ne contribue pas à la disparition de ces espèces. Ce n’est pas le cas pour le cabillaud, autre nom de la morue, qui est en voie de disparition. Un poisson qui complète s’ajoute donc à la liste déjà longue des espèces à éviter.

Le cabillaud, un poisson répandu mais menacé

poisson menace feu-rougeLe cabillaud : le cabillaud est aussi appelé « Morue» se trouve en Atlantique Nord et dans les eaux européennes.

(Nom scientifique : Godus Morua – Famille : Gadidés –  Appelé Coding ou  Cod en anglais. Poids maximum : 8 kg – Taille maximale : 1 m – Durée de vie : 15 ans – Période de frai : Janvier à Avril )

Dans le passé, la morue était consommée surtout séchée et salée ; actuellement on la trouve, souvent sous le nom de cabillaud, fraîche ou surgelée.  Le Cabillaud (Morue) est un poisson vorace. Le Cabillaud (ou Morue ) à une mâchoire caractéristique avec le maxillaire supérieur proéminent. Il a un  barbillon très visible.

cabillaud morueSur le corps du cabillaud, on trouve une ligne latérale claire et bien visible. Sa couleur varie suivant son lieu de vie et va de verdâtre à rougeâtre, ou des teintes plus grises pour le cabillaud des zones profondes et des fonds sableux.

Ressource : Manger du cabillaud est-il bon pour la planète ?    NON

poisson menace feu-rougeFEU ROUGE :  Le cabillaud ou morue est une espèce menacée soumise à une folle surpêche : son « stock » a été divisé par 5 en 20 ans, surtout en Europe, en voie de disparition.

Le cabillaud – morue est l’espèce de poisson  la plus consommée au monde. Le cabillaud – morue est un des poissons les plus célèbres et les plus courants dans nos assiettes. Les eaux de Terre-Neuve ont longtemps été foisonnantes ; le cabillaud canadien y abondait. Il a aujourd’hui disparu, à cause d’une pêche excessive

Les principaux producteurs mondiaux de cabillauds sont: Norvège, Islande, Irlande, Royaume-Uni.
Si rien ne change, le cabillaud – morue aura disparu à l’horizon 2020.

Le drame du cabillaud de Terre-Neuve

fleche-suiteDe 1550 à 1950, la morue de Terre-Neuve a été exploitée à hauteur de 200 à 300 000 tonnes par an. Mais dans les 20 années qui ont suivi, on a pêché jusque 800 000 tonnes de cabillaud et on l’a fait disparaître. Résultat, plus de pêche et des milliers de pêcheurs au chômage. 20 ans plus tard, la morue de Terre-Neuve n’est toujours par revenue.

Des cabillauds de plus en plus jeunes, de plus en plus petits

Les faits sont alarmants :

  • Normalement, le cabillaud peut vivre 25 ans et peser jusqu’à 70 kg.
  • Or, actuellement les cabillauds de 1 à 3 ans représentent 95% des captures selon Didier Gascuel de l’Agrocampus de Rennes. « on a vu disparaître tous les poissons d’une taille supérieure » explique-t-il.
  • Vers 1900, le cabillaud pêché pesait en moyenne 12 kg pour 1 mètre.
  • Vers 1950, le cabillaud pêché pesait en moyenne 6,5 kg pour 80 cm
  • En 2011, le cabillaud pêché pèse 1,6 kg pour 50 cm !

Les quantités de cabillaud pêchées ont baissé de 70% en 30 ans. Selon 60 Millions de consommateurs, « L’état des stocks est critique dans le sud de la zone de pêche traditionnelle européenne (Mer du Nord, Écosse, Irlande, Bretagne). Il est correct plus au nord« .

Les quotas de cabillaud en baisse en 2011

cabillaud-morueAprès de très dures négociations les ministres européens de la Pêche sont finalement parvenus, dans la nuit du 15 décembre 11, à fixer les quotas de pêche pour 2011. Le cabillaud, a obtenu un léger répit, ses quotas de pêche baissant en moyenne de 18 %.

  • Alors qu’un cabillaud peut vivre jusqu’à 40 ans, 90% des cabillauds – morues pêchés en mer du Nord en 2003 avaient moins de 2 ans .
  • Faute de précision sur les étiquettes, il faut éviter le cabillaud vendu  frais dans les poissonneries, qui a de fortes probabilités de venir de mers du sud.
  • Il faut vraiment éviter le cabillaud de l’Atlantique à moins d’être certain qu’il provient des mers arctiques du Nord-est, de la pêche à la ligne d’Islande.
  • Il faut se contenter d’acheter de temps en temps, du cabillaud surgelé du nord, pêché au large de la Norvège ou du Groenland.

Le cabillaud d’aquaculture

  • La reproduction du cabillaud est réalisée en écloserie, avec des géniteurs capturés en mer.Des chercheurs norvégiens se sont penchés dès les années 1980 sur l’élevage de cabillaud. Parallèlement, les éleveurs norvégiens de saumon ont commencé à engraisser des cabillauds sauvages capturés en mer, affinant ainsi les techniques de nourrissage. Mais c’est en 2000, avec la première production de cabillaud juvéniles en écloserie, que l’aquaculture du cabillaud a réellement démarré, notamment en Norvège.
    .
  • L’engraissement des cabillauds se fait dans des cages flottantes, comme pour le saumon, ou dans des bassins à terre équipés d’un système de recirculation. Les cabillauds sont nourris avec des granulés composés de farine et d’huile de poisson et d’extraits végétaux. Ils sont prêts à être consommés lorsqu’ils atteignent 3 à 4 kg, après deux années d’engraissement

Débat ? Le WWF a classé la morue ou cabillaud de Norvège ou d’Ecosse Feu orange, à consommer avec parcimonie. Les autres cabillauds sont tous Feu rouge.

Le cabillaud petit bateau de la Manche

feu-orange1D’après les observations des pêcheurs de la région de Boulogne sur mer, recueillies en 2013 par consoGloble, les stocks de cabillauds sont satisfaisant et semblent suffisants : cette provenance est en feu orange, voire vert à en croire certains professionnels

Taille minium pour le cabillaud : OUI,  35 cm

*

La suite p.2> choisir le cabillaud

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


8 commentaires Donnez votre avis
  1. Non ,la taille minimum que doit avoir le cabillaud est aujourd’hui de 42 Cm(tout au moins pour nous, pêcheurs de loisirs)

  2. net votre site trop net en apren bocou je swi lycéen!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. j’aime bien le cabillaud mais je ne trouve pas son régime alimentaire

  4. Bonjour,

    Pensez vous qu’il vaille mieux manger du Colin que du Cabillaud ? (pour la santé)

    Merci pour vos réponses.

  5. Bonjour,

    Pourquoi plusieurs pêcheries de cabillaud de l’Atlantique Nord ont été écolabellisées pêche durable (MSC)ces derniers mois (comme Euronor, compagnie de Saint Malo, ainsi que des armements allemands et norvégiens)?

    Vous expliquez tout le contraire avec la disparition de la ressource en cabillaud… Les quotas de pêche norvégiens et russes toujours en augmentation seraient-ils trop importants selon vous… Ils atteignent près d’1 million de tonnes comme au bon temps des bancs de Terre Neuve !!!

    Le cabillaud de l’Atlantique Nord-Ouest a quasiment disparu mais il a été remplacé par d’autres espèces comme l’églefin…

    Je pense que votre fiche sur le cabillaud n’est plus d’actualité !!!

    Cordialement

    Philippe Favrelière

  6. Ce qui est fou, c’est qu’on voit du cabillaud chez tous les poissonniers et que les gens semblent totalement ignorer qu’il vaut mieux éviter le cabillaud ….

    • Jean-Marie

      tout à fait, et quand on le dit aux poissonniers, on dirait qu’il s’en moquent complètement…. pourtant le cabillaud tend à se faire rare et cher sur les étals. On va le pêcher jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus et puis on passera à à une autre espèce.

Moi aussi je donne mon avis