Bière écolo. La France ne se fait pas mousser

Aujourd’hui on peut aimer la bière et la planète en même temps. Eh oui, la bière se met au vert une bonne fois pour toutes, et ce n’est pas pour déplaire ! Tandis qu’en Allemagne, Bionade, une bière écolo sans alcool, fait de l’ombre aux sodas dans les bars, les Américains raffolent de la New Belgium, une bière tout aussi engagée. En France, en revanche, la tendance est plus timide…

La bière écolo a le vent en poupe !

La bière est une boisson au passé très lointain. Mais ce breuvage traditionnel tant apprécié (bien que la consommation de bière en France a chuté de 25 % depuis 25 ans), nécessite des procédés technologiques très énergivores pour sa fabrication :

  • culture de céréales (usage d’engrais et de pesticides),
  • malterie (consommatrice d’eau),
  • brasserie (cuisson, réfrigération)…

Bières

Un litre de bière a besoin de 5 et 7 litres d’eau ! Il était donc urgent de songer à une alternative plus respectueuse de l’environnement sans perdre la saveur unique de la bière classique…

La bière bio  se développe à travers le monde

En 2005, la iKi Beer faisait son entrée à Amsterdam. Cette bière bio, fruit de la fusion du raffinement japonais et de la tradition des brasseurs Belges, est aujourd’hui appréciée dans un nombre croissant de grandes villes : Amsterdam, Barcelone, Dublin, Berlin, Athènes, Londres, Copenhague, Milan, Moscou, Stockholm ou encore Rome.

iKi beerSon secret ? Son naturel et sa saveur particulière avec la présence…de thé vert  ! Sans conservateur, sans colorant, sans arôme artificiel, la iKi Beer est brassée selon le processus traditionnel belge, mais n’est pas filtrée et ne contient que 4,5 degrés d’alcool.

Malheureusement, en France, on ne la trouve pour le moment qu’à la Grande Epicerie de Paris (Le Bon Marché), et dans les restaurants Cojean…

Aux Etats-Unis, la bière bio cartonne !

En 1991, un couple d’Américains décide de lancer une bière écolo, qui sera baptisée New Belgium, en référence à un voyage en Belgique que le couple avait fait plus tôt et qui l’a vivement inspiré.

Pour ce faire, les usines fonctionnent uniquement avec des énergies renouvelables, 90 % des déchets sont recyclés et l’entreprise, adhérente du club des 1 % for the planet, reverse 1 % de son chiffre d’affaires à la protection de l’environnement. Résultat : 125 millions de bouteilles sont vendues par an ! Peut-être aurons-nous la chance un jour de voir la New Belgium apparaître en France…

New BelgiumSi la curiosité vous envahit et que vous aimeriez goûter de la bière bio, vous en trouverez tout de même dans les magasins spécialisés comme Biocoop, et quelques bars en proposent, notamment à Paris, à l’Alter Mundi Café.

En attendant la démocratisation de la bière bio (espérons !), et si vous êtes amateur de cette boisson, vous pouvez toujours privilégier les bières artisanales locales pour faire un geste envers la planète…

Bière écolo-Le saviez-vous ?

En Nouvelle-Zélande, pays où la nature est vivement préservée, la brasserie Cascade basée en Tasmanie a lancé la Green, une bière “verte” ! Pour cela, Cascade a réduit de 30 % la quantité d’eau utilisée (recyclage de l’eau de maltage) et de 16 % les émissions de gaz à effet de serre. Comment ? En utilisant la seule énergie hydroélectrique avec en plus production d’énergie vapeur pour la réfrigération (compression de gaz).

Les trucs en plus : Les bouteilles sont en verre recyclé, les caisses en carton recyclé et les étiquettes imprimées à partir d’encres végétales !

*

Lire également sur l’alimentation bio