AWA, la viande certifiée “bien-être animal”

AWA, la viande certifiée "bien-être animal"

Si dans la jungle des labels consacrés à l’alimentation, on retrouve ceux certifiant la provenance géographique de la viande ou la non utilisation d’OGM pour nourrir les animaux, qu’en est-il du bien être des animaux ?

Le label AWA (Animal Welfare Approuved) certifie aux Etats-Unis, que l’animal dont la viande est destinée à la consommation n’a pas été maltraité et a été élevé dans des conditions respectables …

AWA, pour une viande respectueuse de l’animal

Le programme Animal Welfare Approved certifie des viandes provenant de fermes familiales. Les animaux y sont élevés en plein air et sont traités correctement. Nous sommes donc très loin des horribles Feed Lots, ces parcs d’engraissement intensif de bovins répandus au Texas notamment et dont le but est de produire un maximum de viande sur un minimum de surface et dans un laps de temps le plus court possible.

Le programme dresse une liste de plusieurs critères très rigoureux. Les fermes qui postulent pour recevoir le sceau certifiant leurs produits Animal Welfare Approuved doivent respecter scrupuleusement chaque point :

  • l’animal doit être élevé en pâturage
  • le producteur doit s’engager à ne produire qu’un seul type de viande
  • seules les fermes familiales peuvent prétendre à la certification
  • les fermiers ne paient pas pour obtenir la certification

Les critères varient selon le type d’animal concerné. Chaque étape, de la naissance de l’animal jusqu’à son abattage entre en ligne de compte. Peuvent être certifiées “bien-être animal” les viandes de :

  • boeuf et agneau
  • bison
  • mouton
  • chèvre
  • porc
  • volaille
  • lapin

Enfin, l’organisme de certification travaille à ce que le respect de ces critères n’entrave pas la bonne marche de l’entreprise familiale, celle ci devant bien sûr rester rentable.

La liste des fermes certifiées est disponible sur le site animalwelfareapproved.org

Le premier restaurant certifié AWA à New York

Courant octobre a été inauguré à New-York le premier restaurant certifié “AWA”, le Grazin, un “diner” typique dont la déco rappelle les années 50.

Toutes les viandes servies dans ce restaurant proviennent d‘élevage à taille humaine. De plus, le restaurant se fournit localement, à moins de 20 km aux alentours. D’autres restaurants ont reçu la certification pour certains de leurs produits, mais Grazin est le premier à être certifié pour toute sa carte, les viandes mais aussi d’autres produits d’origine animale comme le lait ou les oeufs.

Et en France alors ?

Au printemps dernier, Le livre noir de l’agriculture d’Isabelle Saporta a provoqué l’effroi tant le portrait de l’agriculture d’aujourd’hui qui y est dépeint était angoissant.
Manipulation génétique, pesticides, produits chimiques, gaspillage insensé d’eau … de quoi réfléchir plutôt deux fois qu’une devant les rayons de supermarché.

Heureusement, des solutions existent et les formes d’agriculture plus saines en France se multiplient : agriculture bio, raisonnée, biodynamique .. de quoi en perdre son latin ! Quelles sont celles qui tiennent aussi compte du traitement de l’animal ? Pour tout savoir sur les différents types d’agriculture :

>> En agriculture bio, les animaux doivent être élevés en plein air, et leur alimentation doit elle aussi être bio : il est interdit d’administrer aux animaux des hormones de croissance ou des antibiotiques.

>> L’agriculture raisonnée et l’agriculture durable tiennent compte elles aussi du bien-être de l’animal.

*

Je réagis

Sur le même thème :