Alimentation. Faut-il bannir la lécithine de soja ?

Alimentation. Faut-il bannir la lécithine de soja ?

Si vous lisez les étiquettes des aliments que vous consommez, vous avez probablement déjà vu le terme “lécithine de soja“. Bien que peu connu des consommateurs, cet élément se situe dans le top 10 des ingrédients les plus utilisés dans les aliments transformés…

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quelles sont les caractéristiques sanitaires et nutritionnelles de la lécithine de soja ? Faut-il l’éviter ?

Lécithine de soja : substance polyvalente controversée

 

Les lécithines de soja, composées essentiellement de phospholipides (un assemblage d’acides gras, de phosphates et de glycérol) sont des substances huileuses qui se produisent naturellement dans le soja, les arachides ou encore dans le jaune d’oeufs. La lécithine de soja (E322) est un sous-produit de l’huile du soja.

La lécithine de soja, quelles utilités ?

Dans l’alimentation, la lécithine de soja, présente en très petite quantité (elle dépasse à peine 1 % du poids total d’un aliment), agit comme un agent émulsifiant ou stabilisant.

lecithine

Elle empêche l’eau et les graisses de se séparer dans les aliments. Toutefois, la lécithine de soja peut également être utilisée comme complément alimentaire sous forme de gélules ou de poudre notamment.

En effet, cette substance est riche en choline, une des principales composantes des membranes cellulaires favorisant le bon fonctionnement du cerveau mais aussi celui du coeur et du foie (elle participe à l’élimination de l’alcool et des substances toxiques présentes dans le foie).

De plus, la lécithine de soja permet aux graisses et au cholestérol de ne pas se déposer sur les parois des vaisseaux, et prévient ainsi la hausse du taux de cholestérol, les calculs biliaires, les cirrhoses du foie, et même le psoriasis.

Lécithine de soja, quels risques ?

La lécithine de soja est suspectée de bien des dangers car en tant que sous-produit du soja, elle contient potentiellement des pesticides et des solvants. Toutefois, le produit utilisé en tant qu’additif alimentaire est actuellement considéré comme non toxique et sans danger pour la consommation humaine.

lecithine

En revanche, notons que de nombreuses sources de graines de soja utilisées pour fabriquer de la lécithine sont génétiquement modifiées, ce qui inquiète, tout comme l’utilisation de graines de soja non fermentées, qui a été liée à des problèmes de santé concernant notamment la reproduction et les risques d’allergies.

Mais les études menées sur la lécithine de soja doivent être approfondies.

Cependant, la consommation de lécithine de soja comme complément alimentaire peut causer certains effets secondaires chez les personnes qui en consomment plus de 3,5g par jour : une pression artérielle basse peut résulter de la prise de ce supplément.

Par ailleurs, la lécithine de soja peut inclure des maux de tête, des allergies, des étourdissements voire des évanouissements.

picto

Lire également sur l’alimentation bio