Alimentation, 10 conseils anti-cancer

Alimentation, 10 conseils anti-cancer

Déjà en 2007, le World Cancer Reseach Center avait publié 10 recommandations d’alimentation qui aiderait à la prévention du cancer. Des recommandations pratiques à suivre  et qui auraient d’après les scientifiques un réel impact sur la durée de vie et sa qualité.

Pour manger sain, il faut certes éliminer les aliments contaminés, contenant du pyralène par exemple, mais il faut aussi veiller à ne pas manger n’importe comment.

Conseils anti-cancer : les 10 conseils du centre mondial sur la recherche

1. Limiter les aliments hypercaloriques

Cela concerne les aliments « transformés » fréquemment trop riche en gras et en sucres. Leur apport énergétique est plus élevé que nécessaire : supérieur ou égal à 225-275 kcal pour 100 grammes.

  • Concrètement, il faut éviter de manger en restauration rapide, éviter les boissons trop sucrées et éviter les plats tout préparés.
  • Préférez les jus de fruits bio sans ajouts de sucre et la cuisine domestique  (voir aussi les recettes bio de consoGlobe)

big-mac-hamburger

Le big mac, la bombe calorique

2. Consommer surtout des végétaux

La recommandation de consommer 5 fruits et légumes par jour est maintenant bien connue. Pourtant malgré les campagnes télévisées pour promouvoir ces recommandations du Programme national de nutrition santé lancé en 2001, il y a encore un écart important entre le message « 5 fruits et légumes par jour » et la réalité.

Le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche a divulgué en 2008 une étude qui montre que 44 % des enfants de 3 à 17 ans mangeraient moins d’une portion de fruits quotidienne ! Les Français seraient-ils accros à la malbouffe ?

Developpement durable articleIl est également recommandé de consommer 500 gr de fruits par jour, ainsi qu’environ 50 gr de fruits secs (abricots, raisins, …), des noisettes, des noix, …des aliments fibreux non caloriques.

 

  • Les aliments contenants des fibres comme les légumes verts, les légumineuses, les céréales complètes, les agrumes auraient un effet protecteur sur le cancer du colon et sur le cancer du rectum.
  • Les légumes non féculents auraient un effet protecteur sur les cancers de la bouche, du larynx et du pharynx, le cancer de l’oesophage et de l’estomac.

Les recommandations du World Cancer Research Fund (WCRF)

  • Le World Cancer Research Fund (WCRF) recommande les aliments riches en lycopène et en sélénium, ainsi que le thé vert, qui auraient un rôle préventif du cancer de la prostate.
  • A contrario, le WCRF recommande d’éviter les doses importantes de calcium, soit plus de 2000 mg par jour, correspondant à environ 2 litres de lait ou 2 camemberts. Attention donc à l’excès de laitage.

PLANETOSCOPE : Nombre de décès dus au cancer en France

*

Mangez moins vite !

Manger plus lentement est bon pour la santé et surtout pour perdre du poids.

Manger moins vite protège aussi le système cardiovasculaire. Une étude coréenne sur 8 775 personnes a montré que certains paramètres biologiques varient en fonction de la vitesse de prise des repas :

  • Généralement, les mangeurs rapides ont plus de risques cardio-vasculaires que les lents
  • Chez les femmes, la vitesse d’alimentation a un impact sur la pression artérielle et le taux mauvais cholestérol (LDL)

manger trop vite anti cancer

  • Chez les hommes, la vitesse de prise alimentaire a un impact sur le taux de « bon » cholestérol (HDL), sur le fonctionnement du foie et la tendance au surpoids ;

*oignon Je veux témoigner

La suite des 10 recommandations d’alimentation pour aider à la prévention du cancer en deuxième partie et en troisième partie .

En savoir plus sur l’alimentation et les fruits et légumes :