Pouvoir d’achat. Le bio, plus cher ou pas ?

En ces temps difficiles pour beaucoup, où les termes de crise économique ou de baisse du pouvoir d’achat sont malheureusement une réalité à prendre en compte, consoGlobe a décidé de faire le point : acheter biologique revient-il  moins cher oui ou non ? Écologie peut-elle rimer avec économie ? Consommer écolo  renforce-t-il notre pouvoir d’achat ?

 Première partie de ce zoom spécial avec l’alimentation  : le bio, produit de luxe des supermarchés ?

Les Français et le bio, prêts à faire le pas ?

Developpement durable articleSelon l’étude Abarac, réalisée en 2000 par des chercheurs de l’Inserm, les produits bio présentent une qualité nutritionnelle supérieure de 30 % à celle des produits de l’agriculture conventionnelle. Et ils sont surtout plus sains et cultivés écologiquement, c’est-à-dire sans produits chimiques, pesticides, etc. aux effets néfastes pour notre santé et l’environnement.

Et nous sommes de plus en plus conscients des bienfaits du bio : si seulement 6 % de Français consomment des produits bio tous les jours, le baromètre 2007 de l’Agence bio montre aussi que plus de 4 Français sur 10 consomment des produits bio au moins une fois par mois, 1 sur 4 au moins une fois par semaine, soit une tendance sans cesse à la hausse.

Cependant son prix, réputé très coûteux, reste un frein majeur à son développement et à sa consommation, même si  37 % des Français estiment normal de payer plus cher des produits bio (sondage CSA/Agence bio). Mais qu’en est-il vraiment ?

Bio et grandes marques, des prix équivalents

A partir d’un même panier type (15 produits courants) réalisé sur le supermarché en ligne (« cybermarché »)  d’un grand distributeur français, consoGlobe a comparé les prix d’un panier de produits bio à ceux d’un panier de produits de grandes marques et d’un panier de produits de la marque du distributeur.

Pour les produits bio, nous avons  en priorité  sélectionnés  ceux sous la marque bio du distributeur. A noter que l’intégralité du panier bio est certifiée par le label français AB.
Nous avons pris soin de prendre des produits équivalents tant au niveau du poids, du type d’emballage ou des valeurs nutritionnelles :

Developpement durable article

  • Sur le coût total du panier, la différence de prix entre les produits bio achetés en ligne et ceux de la marque distributeur est de 35 %, un résultat très proche d’autres calculs comparatifs effectués précédemment. Cette différence de prix s’explique principalement par la main d’oeuvre en plus que nécessite l’agriculture bio moins mécanisée, avec des unités d’exploitation plus petites et des rendements  plus faibles que l’agriculture traditionnelle.
  • Par contre, cette différence est quasi nulle entre notre panier bio et celui issu de grandes marques : seuls 61 petits centimes séparent les deux paniers ! Ceci explique sans doute que près des trois quarts des acheteurs de produits bio se fournissent en super et hypermarchés, qui proposent désormais leurs propres marques bio à des prix très proches des produits non bio des marques dites de qualité.
  • Présents depuis plus de dix ans sur le créneau bio, Monoprix et Carrefour ont sans doute les gammes bio les plus étoffées, le premier cité ayant racheté la chaîne de produits bio Naturalia, tandis que le second propose en France près de 250 produits bio sous sa marque Agir.
  • *

    La suite >> Manger bio et écolo : est-ce pareil ?