La viande de cheval, n’en faites pas tout un plat !

Rédigé par Nolwen, le 28 Feb 2013, à 11 h 00 min

La nouvelle notoriété de la viande de cheval et le “scandale” alimentaire ont remis en avant un principe que les politiciens américains connaissent bien : le mensonge est plus grave que le péché lui-même. Car enfin, ne trouvez-vous pas qu’avec le scandale de la viande de cheval, on en fait un peu trop ? Je m’explique.

Viande de cheval = indigestion médiatique !

cheval de trait viandeSi on mesure l’ampleur de l’hystérie médiatique, on pourrait penser qu’on a trouvé de la mort aux rats dans les lasagnes ou de la dioxine dans les raviolis. Les journalistes, y compris ceux qui ne sont pourtant pas végétariens, sont partie bride abattue : un nouvel os qui fait peur et ils en font tout un plat.

Pourtant, des consommateurs qui ont consommé les plats cuisinés entachés de viande chevaline, aucun n’est mort, ni même tombé malade. D’ailleurs aucun ne s’en est même aperçu !

La viande de cheval, ce n’est pas de la dioxine

Non, le problème provient de la tromperie, de la magouille économique qui consiste à faire passer un produit pour un autre. Il provient aussi du fait que certains consommateurs préfèreraient manger de la vache enragée que du cheval.

Manger le meilleur ami de l’homme, ça fait un peu sauvage chez les Rosbifs et les Yankees… mais chez nous, pas vraiment.

Et c’est ce qu’on ne digère pas avec le présent galop médiatique au sujet de l’hyppo-consommation : elle donne une très mauvais réputation à une viande ne le mérite pas et qui a longtemps eu la belle part dans nos assiettes. Pas étonnant, elle a des qualités qui font dire à certains qu’elle est meilleure que la viande de boeuf :

  • peu de graisses : moins de 5 % de lipides, dont une bonne part (60 % environ) sont des acides gras insaturés,* ce qui est bon pour éviter le cholestérol,
  • riche en fer : Plus de 3 mg de fer pour 100 g,Pour une adolescente, consommer une portion de 100 g de viande chevaline  permet de couvrir plus d’un quart* de ses Apports Nutritionnels Conseillés en fer.*
  •  riche en vitamines : B3, B6, Vitamine B12 qui se trouve uniquement dans les produits d’origine animale : les Apports Nutritionnels Conseillés en vitamine B12, pour un homme, sont assurés* intégralement par la  consommation de 100g de viande chevaline.
  • riche en protéine : avec une teneur de l’ordre de 20 g pour 100 g, la viande chevaline est un aliment riche en protéine.
  • un goût plus prononcé : grâce au glycogène qui lui donne un petit goût sucré
  • très tendre : aucun morceau ne nécessite une cuisson longue ce qui permet de conserver intactes ses propriétés nutritionnelles à la cuisson.

viande-chevalineLa viande de cheval n’est donc pas un poison, loin s’en faut ! Ne montons pas sur nos grands chevaux et restons calmes : nous ne voulons pas que des traders nous trompent mais la viande de cheval ne nous met pas en danger.

Vous me direz que pour le consommateur, y voir clair dans les étiquettes est … une vraie course d’obstacles.

*
Je réagis

La viande de cheval en France

Les éleveurs de chevaux de trait représentent 26 % des 43 530 éleveurs d’équidés : 5 régions (Auvergne, Midi-Pyrénées, Bretagne, Franche-Comté,Aquitaine) ont vu naître près de 60 % des chevaux de trait français).

La France connaît un déséquilibre production/consommation de viande de cheval. Les Français, amateurs de viande rouge, préfèrent la viande de cheval de réforme à la viande de poulain, contrairement aux Italiens et Espagnols.

Plus de 27 000 tonnes de viande chevaline ont ainsi été importées, principalement du Canada. L’importation de cheptel vif, avec 7 130 têtes en 2006, en provenance essentiellement de Pologne, a tendance à disparaître. Les deux tiers de la viande consommée en France proviennent donc de chevaux de réforme et seulement un tiers de ceux-ci, dans l’hexagone, sont dirigés vers l’abattoir. Il serait souhaitable, pour l’économie française, de développer l’élevage de chevaux pour la consommation de viande.**

 

* Table de composition REGAL, 1995 et Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3e édition, Tec et Doc 2001
** source : CIV, centre d’information des viandes

 

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

175 commentaires Donnez votre avis
  1. Pas question pour moi de cautionner votre commerce de m…de les chevaux ne sont pas fait pour être mangés et “” l’humain”” soit disant dit que c’est sa plus belle conquète….Honte ¨d’être un “”humain” profit etc…..

  2. A mes amis carnivores, omnivores, végétariens et végétaliens, les végétaux sont AUSSI des êtres vivants, ils ressentent aussi le stress et pourtant personne ne s’en inquiète, aussi lointain le végétal est-il de notre conception de vivant alors qu’il la mérite tout autant que le reste. Quant aux suceurs de cailloux strict, y’en a-t-il dans la salle ?

    • Oui en effet, pauvre carottes.

  3. avant il y avait des boucherie chevaline

  4. hé alors nous on mange bien du chameau cheval du désert vous pouvez bien faire cet effort non

  5. Absolument d’accord avec cet article. La viande de cheval était un mets choisi et réputé très sain tant que des boucheries chevalines existaient. Il paraît que, contrairement aux veaux et autres poulets ou dindes, les chevaux ne peuvent être élevés en batteries ce qui assure à cette viande une meilleure qualité nutritive.
    La polémique entretenue ne ferait-elle pas partie des nombreux “rideaux de fumée” entretenus pour masquer les vrais scandales profitant à des industries aux quels les intérêts de nos dirigeants, politiques et autres, sont plus liés?

  6. Je crois rêver. Découvrir sur un site qui se veut écologique un discours relativisant le scandale de la viande de cheval sous prétexte que personne ne serait mort interroge sur les motivations réelles d’un tel site.
    A quand un plaidoyer pour la consommation de viande canine sous prétexte de meilleures qualités organoleptiques !

    • Mangez vos graines et laissez-nous bien manger.

    • D’accord avec toi, consoglobe descend petit à petit dans mon estime

    • Le chien est délicieux et ressemble à du gibier. En Chine, c’est une viande dite “chaude” à consommer en hiver. Les chiens sont élevés pour la viande, c’est du bétail. J’aurais aimé en goûter là-bas mais une chose m’a retenu :
      Pour “améliorer” la viande, le chien doit être stressé avant la mort. Donc il est pendu par les pattes de derrière et battu à mort. D’où son faciès efrayant sur l’étal du marché.
      Autre technique : ébouillanté vivant, cela a l’avantage de retirer les poils facilement. Bon appétit…

  7. Mais quid des chevaux d’équitation qui sont impropres à la consommation et partent à la réforme (aliments pour chats,chiens etc…) mais qui par des chemins détournés se retrouvent dans des plats préparés!
    Là est le scandale!
    Quant aux commentaires des végétariens ils ont raison sur le fond mais nous sommes des omnivores et le goût d’une bonne viande cuite dans son jus est pour l’instant irremplaçable.
    Que chacun fasse son choix et laisse les ayatollas de tout bord éructer.

  8. Arrêtez vos conneries de commentaires.On nous trompe à longueur de journée sur la tracabilité des aliments que l’on ingère.Devenons tous végétariens et laisser ces animaux tranquilles.N’y a t-il pas suffisamment de quoi se nourrir sans participer aux massacres de multiples espèces jusqu’à en causer leur disparition?Sans vous dire de quelle manière ces animaux sont élevés pour ensuite être abattus dans d’innommables conditions!Honte à vous de rédiger de tels articles prônant l’excellence de la viande de cheval!

  9. Ahhh , quelle hippo-crisie caractérisée , de dénigrer ceux qui mange du cheval, sous prétexte que celui-ci est noble ??
    TOUS les animaux sont nobles,( fût un temps lointain ,les poules volaient… ) c’est l’homme qui à perdu toute noblesse en ôtant toute considération à ces bêtes et faisant de ces animaux une consommation industrielle….Il faut être un pur végétarien pour ne pas se sentir visé..
    je mange de tous les animaux avec beaucoup de modération et je l’assume…Bon vent .

  10. je continu, car j’ai mal cliqué, au bout de 4 5 jours. N’y tenant plus

    je vais le voir, il poussa un grand hennissement, se coucha, moi avec et là il mis sa tête sur mes bras et rendis l’ AME. je dis bien l’ame.

    Je ne mange pas de cheval, je le lui avait promis,sa tête das mes bras.

    Un jour y a pas longtemps, dans une réuniob agricole, parlant de cheval

    avec un monsieur, je lui dis que j’avais promis……a coté il y avait

    BIEN SUR UN CHEVAL? IL POUSSA UN TERRIBLE HENNISSEMENT QUE TOUS

    TREBL2RENT DE TOUS LEURS MEMBRES? je parle là des gens.

  11. Le cheval ? n’est pas un animal dans le même sens que porc.

    Qoique tous aient leur Vie.

    J’étais enfant, j’avais bien sûr un cheval, en enfant un cheval, dire qu’ils font un, ce n’est pas loin.

    Un Bijou, tomba malade, pendant quatre jours ne ne suis pas allé le voir dans l’étable.

    Puis vers le 4 ou 5 jour, il m’entend monter l’escalier ou il y avait

  12. Comme il y a trop d’humains sur cette foutue terre, il serait temps de manger du “cochon long” ainsi nommé par les anthropophages pour ses qualités gustatives. Ce n’est pas parce que certains sont “imbuvables” qu’ils sont immangeables.
    Bonne année et bon appétit.

  13. Je mange de la viande de cheval depuis ma plus tende enfance mais enfants et aujourd’hui mes petits enfants se régale toujours autant avec cette viande ils préfèrent le haché de cheval au haché de bœuf

    Évidemment les erreurs qui ont été commises, étaient juste mensongères sur la PROVENANCE ; ils auraient écrit sur leurs emballages que c’était de la viande de cheval et rein ne ce serait passé.

    • Est ce que vous mangez du chien??je suppose non,et bien pour moi manger
      mon cheval c’est pareil!!!

  14. bonsoir,
    je n’ai jamais lu un article aussi “peu respectueux” (et débile) de notre AMIS
    LES ANIMAUX!!!!!!!
    comment atteindre la PAIX dans le monde avec une telle analyse (par exemple) de la viande de cheval. Un cheval est un être vivant qui a droit au respect de sa Vie…..ce n’est pas simplement des acides gras, du fer et des protéines….
    De plus, combien de carnivores assument le fait de manger de la viande ?
    – mangez de la “mort” mais tuez l’animal en assumant votre acte !
    Trop facile d’aller à la boucherie du coin et de faire emballer le morceau!
    De plus, osez-vous approuver, VOUS les carnivors, osez-vous approuver la façon dont les animaux sont tués ?
    Votre âme vous donnera la réponse.
    Bien le bonjour chez vous!

    • ne cherchez pas, voyez seulement qui paie cette pub – je ne mange pas de viande de cheval, je ne veux pas manger de viande de cheval et j’en ai le droit ……….. ni de kagourou, ni de biche, ni de lapin, ni de sanglier et m’emmerde ceux qui en vivent

  15. Cet article est résolument rédigé en faveur des éleveurs équins qui s’enrichissent sur la mort de créatures innocentes.
    Mais ce que ces exploiteurs spécistes ne vous diront jamais, c’est que le cheval est un animal émotif et anxieux. Son statut de proie à l’état sauvage le porte à stresser très facilement.
    Lorsqu’un cheval est chargé dans un camion pour l’abattoir, il stresse tout le long du chemin. Tous les éleveurs de chevaux le savent. Et je ne parle même pas des conditions dans lesquelles ils sont chargés, transportés et déchargés du camion, le voyage durant souvent de longues heures sans boire ni manger.
    Lorsque le stress se prolonge, tout mammifère libère des hormones de stress qui sont nocifs pour la santé. Cette réalité contraint les bouchers à faire “rassir” la viande, càd à la faire en quelque sorte faisander.
    Donc non seulement les carnistes se nourrissent de cadavres, mais en plus, ils les mangent à l’état de charognes (carcasses d’animaux morts depuis plusieurs jours). Si les muscles s’en trouvent attendris, les toxines qu’ils contiennent demeurent.
    Alors mangez donc de la viande toxique si cela vous plait, mais ne demandez pas aux autres de payer pour soigner vos tumeurs et autres cancers ! Et si vous considérez qu’il est normal de manger de la viande puisque certains animaux en mangent d’autres, alors débrouillez vous pour attraper et tuer vous-même ceux que vous trouvez si délicieux à dévorer, et ne vous étonnez pas que les autres vous prenne pour des bêtes et se méfie de votre férocité barbare.

  16. Cet article pue la mort..pas envie de bouffer du canasson ,comme pas envie de bouffer du halal,pour des raisons lies a la culture de mon pays..la france ou le chevai est devenu un compagnon de loisirs et le respect de la souffrance animale.Derriere tout ça..une question de fric,Ce ne sont pas mes valeurs..point barre

  17. D’accord, je comprends la vive réaction de nos amis végétariens, qui ne mangent pas de viande par choix et respect de la totalité des races animales.
    Par contre, les carnivores ici présents défendent la noblesse de cet animal, comme si les autres en étaient dépourvu.
    je mange du cheval, entre autre, ne vous en déplaisent !

    Mais j’aimerais comprendre en quoi le cheval est il plus légitime que le veau ou l’agneau, qui sont abattus entre 70 et 150 jours après leur naissance?
    Que la poule d’élevage, condamnée a vivre sur ce qui équivaut a une feuille A4, pendant 45 jours avant de se faire tuer? Q
    ue les 90 % de porcs qui sont entassés dans des batiments, elevés sur des caillebotis?
    Que le lapin industriel qui est abattu lorsqu’il a 80 à 90 jours après avoir vécu entassé avec ses congénères dans une cage et nourri de granulés?
    Je mange très peu de viande, mais j’en mange, de bonne qualité, et regionale, je n’ai pas a me justifier de mon choix.

    Mais vous qui vous dites défenseurs d’animaux, faites le choix de dire qu’une vie animale vaut mieux qu’une autre! Si on mettait ce type de comportement a l’echelle humaine, je ne pense pas avoir besoin de vous faire un dessin !!
    Qui etes vous, pour vous permettre de decider qu’une vie vaut mieux qu’une autre?

    • Ce sont les carnistes qui décident qu’une vie non humaine est moins importante qu’une vie humaine. Ce qui leur permet de justifier leurs crimes. Je dis bien crime, car comment désigner le fait de tuer un être vivant alors que cela n’est pas indispensable pour vivre ?
      La vie humaine ne vaut ni plus ni moins que celle du non humain, voilà l’idée que les carnistes refusent, pour ne pas avoir à remettre en question leur conditionnement archaïque.
      La terre n’est pas assez vaste pour nourrir tout le monde. A minima, il est urgent d’apprendre à partager les ressources et cela ne pourra se faire tant que certains voudront continuer à vivre égoïstement dans l’opulence tandis que les autres sont sacrifiés.

  18. Le nombre de végétariens coincés et/ou agressifs dans les commentaires est alarmant. L’homme mange de la viande depuis la nuit des temps, pourquoi faire la distinction entre une vache et un cheval ?

  19. A tous,ne vous inquiétez pas ,l’ humain est appelé à disparaitre un peu avant la terre,comme tous parasites,et en ces temps il accélère sa destruction comme-ci naturellement ça n’allait pas assez vite,quel profond crétin…lol.

  20. Je mange du cheval depuis ma toute jeunesse.
    Je trouve cela très bon et je regrette que ce soit si dificille d’en trouver en grande surface.
    Le cheval n’est en rien l’ami de l’homme il est drèssé à des fin mercantilles c’est tout et c’est ça qui me dégoutte le plus le cheval est comme la vache le mouton l’agneau ou le poussin Brigitte bardot est une conne.

    • A broeders Daniel:En tout cas de manger du cheval ne t’as en rien apporté de l’intelligence,respecte l’idée et le courage de certaines personnes dans leur lutte,car toi tu en es bien incapable,et comme tu dis ,le cheval n’est pas l’ami de l’homme,il n’est en rien son ennemi bien au contraire,par contre toi tu ne dois pas être l’ami de beaucoup de monde à part des imbéciles.

    • A fréquenter les chevaux je vous assure que c’est un merveilleux compagnon qui donne tout jusqu’à mourir en course quand on le fait se démener pour gagner ou sauter et croyez vous qu’il profite du fric qu’il génère?
      alors il faut que mort il en rapporte encore
      Et lisez l’histoire de la jument OZO une trotteuse qui a gagné des courses en souffrant d’une énorme tumeur sur un ovaire, on disait qu’elle était méchante! elle est morte à l’arrivée d’une dernière compétition et on n’avait rien pour soulager ses souffrances
      alors monsieur broeders êtes-vous un humain? ou une brute épaisse?

Moi aussi je donne mon avis