Un esprit plus vif grâce au panax ginseng !

Toujours inquiétant le long moment où l’on cherche le nom de quelqu’un perdu de vue, un titre de film vu récemment, un acteur ou le nom du petit village visité pendant les dernières vacances … c’est là qu’on commence à se demander : et si … je commençais à décliner ?

Rédigé par Xavier Fruneau, le 13 Apr 2017, à 7 h 15 min

Le cerveau a besoin d’entraînement, et on peut améliorer la mémoire avec les exercices, les jeux, les sudoku etc. Pour bien fonctionner, il a aussi besoin d’être en bon état physique. Prenons l’exemple d’une voiture de course, l’entraînement c’est le pilote, le cerveau c’est le moteur : pas de performance possible avec un bon pilote et un mauvais moteur.

Le panax ginseng, une plante qui aide à entretenir le système cérébral

Ce moteur-cerveau a besoin de deux choses pour bien fonctionner : des bons tuyaux (un système vasculaire en bon état pour être bien irrigué) et un bon carburant (la production de molécules, les neuromédiateurs, qui transmettent l’information). C’est cet ensemble circulation-neuromédiateurs qui fait la performance et qui doit pouvoir réagir vite pour rester vif.

Le vieillissement n’arrange pas les choses : on peut craindre que les vaisseaux devenant moins souples irriguent moins bien toutes les zones cérébrales. L’âge venant, on constate aussi que la synthèse de neuromédiateurs se fait moins vite et moins abondamment. Comment y remédier de façon saine et naturelle ?

Le ginseng asiatique (Panax ginseng) est une plante qui peut aider à entretenir naturellement le système cérébral et à améliorer les capacités intellectuelles. Il agit sur les deux cibles : permettant de dilater les vaisseaux et de les rendre plus souples, mais aussi aidant à la fabrication des neuromédiateurs.

panax ginseng

Des essais cliniques montrent que la prise de Panax ginseng améliore les performances cognitives (concentration, attention, fatigue intellectuelle,…). Ces effets sont dus à la régulation par le ginseng de ces fameux neuromédiateurs cérébraux que l’on connait sous les noms de dopamine, noradrénaline, acétylcholine etc. La dopamine est impliquée dans de nombreuses fonctions essentielles du cerveau : sommeil, humeur, motivation, attention. La noradrénaline joue un rôle dans la concentration, la sensibilité, les émotions. L’acétylcholine est un neurotransmetteur stimulateur qui est en déficit dans la maladie d’Alzheimer.

Le ginseng, l’allié pour votre cerveau

Le Panax ginseng a donc deux actions bénéfiques sur le cerveau. Il protège les fonctions cérébrales en empêchant la trop grande destruction de ces neuromédiateurs par les enzymes. Le cerveau a plus de « carburant » et fonctionne mieux et plus vite.

La deuxième action concerne la circulation. Le ginseng aide à dilater les vaisseaux et les rend plus souples. Le sang circule mieux, les zones isolées sont mieux irriguées, l’esprit est plus vif, la mémoire est plus performante.(1)

panax ginseng

Récemment des recherches scientifiques ont montré que le ginseng noir, une nouvelle catégorie de ginseng en provenance de Corée, était particulièrement bien adapté au fonctionnement cérébral. Il contient des ingrédients rares qui favorisent cette synthèse et cette protection de neuromédiateurs et il améliore la circulation dans les vaisseaux.(2)

Le Ginseng est donc particulièrement bien adapté à tous ceux qui souhaitent une amélioration des activités intellectuelles. On le conseillera à ceux qui commencent à éprouver des troubles débutants de la mémoire, à ceux qui souffrent de stress chroniques ou répétés et ressentent un surmenage et une fatigue intellectuelle. Les plus jeunes, étudiants en période d’examens et tous ceux qui sont en apprentissage et sont en difficulté d’acquisitions de nouvelles connaissances, trouveront également dans le ginseng un support sain, naturel et rapidement efficace.

Illustration bannière © august0809 – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Xavier Fruneau, médecin, est devenu expert santé par les plantes en travaillant pour les laboratoires pharmaceutiques en tant que directeur médical et...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Certaines baisse d’énergie son due à l’activation du système immunitaire (allergie, parasite divers). Normalement le cerveau consomme 50% de notre énergie. Le système immunitaire se garde le choix de prélevet selon son bon vouloir et peut devenir prioritaire. Le sport est vitale même pour l’utilisation de son cerveau. Mais sinon le ginkgo est aussi très intéréssant.

Moi aussi je donne mon avis