La Tour Eiffel passe au vert

Rédigé par Elise, le 6 Aug 2012, à 17 h 00 min

Comme nous l’évoquions dans un précédent article, certains bâtiments parisiens sont très gourmands en énergie et peu écologiques, comme les Tours de la Défense. Aujourd’hui, un monument emblématique français s’apprête à montrer l’exemple en matière d’écologie : la Tour Eiffel.

De nouveaux objectifs pour la Tour Eiffel

Le premier étage de la Tour Eiffel, qui est aussi le plus vaste, est actuellement en chantier de rénovation. L’objectif de ces travaux : « Rendre le monument plus attractif, plus accessible et plus écologique » explique le président de la Société Nouvelle de la Tour Eiffel (SNTE), Jean-Bernard Bros.

L’accueil des personnes à mobilité réduite sera renforcé pour que celles-ci puissent profiter de l’ensemble de l’espace et la construction d’un plancher transparent est prévue afin de redonner de l’attractivité à l’étage, situé à 57 mètres de hauteur.

La Tour Eiffel se met à l’écologie

L’objectif des travaux est aussi d’améliorer les performances énergétiques de la Tour Eiffel de 30 % d’ici 2013.

Pour cela, plusieurs dispositifs vont être mis en place :des petites éoliennes, des panneaux photovoltaïques ainsi que des systèmes de récupération d’eau de pluie vont être installés au premier étage de la tour .

L’isolation thermique va également être améliorée, notamment grâce à la reconstruction des deux pavillons Eiffel et Ferrié, dont les parois vitrées obliques assureront une isolation optimale.

 

 

 

 

Développer une industrie touristique plus respectueuse de l’environnement

Le projet de modernisation du premier étage de la Tour s’inscrit dans une politique visant à rendre le tourisme français plus dynamique, innovant et plus respectueux de l’environnement .

Si la Tour Eiffel a été choisie comme exemple du changement, ce n’est pas pour rien : avec plus de 7 millions de visiteurs annuels, c’est l’un des monuments les plus visités au monde et un véritable symbole pour la France.

La Ministre du Tourisme, Sylvia Pinel,  a ainsi insisté sur la priorité de  structurer la filière de l’industrie touristique, car il s’agit selon elle, d’un levier essentiel pour créer de l’emploi et pour le développement économique. En effet, si la France reste la première destination mondiale en termes de fréquentation, le pays ne se situe qu’au troisième rang en termes de recettes.

frequentation-tour-eiffel

Les travaux, qui doivent s’achever fin 2013 et n’auront pas entraîné de fermeture de l’étage, coûteront 25 millions d’euros, entièrement financés par la Société Nouvelle de la Tour Eiffel.

*

Je réagis

A lire également :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Convaincue et passionnée par le développement durable, consommer responsable est une attitude que j'adopte au quotidien. J'essaye de convertir le plus de...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis