Testés pour vous : les fraises et framboises lyophilisées

Rédigé par Emma, le 5 Jun 2013, à 23 h 35 min

Le test des produits secs lyophilisés

Le test de goût est donc positif, surtout pour les framboises (malgré les pépins qui restent un peu entre les dents…). Les saveurs sont très puissantes et le plaisir est là.

fruits lyophilisés secs test

la composition nutritionnelle : concentrée. Le procédé de la lyophilisation permet non seulement de conserver, mais aussi de décupler certaines (pas toutes !) qualités nutritionnelles des fruits en les concentrant  :

  • l’énergie en calories : elle est multipliée par 7 pour l’ananas (52 kcal/100 g pour le frais, 390 kcal/100 g pour le lyophilisé) et pour la framboise (45 kcal/100 g pour le frais, 354 kcal/100 g pour le lyophilisé). Pour la fraise, l’énergie est même multipliée par…14 (28,5 kcal/100 g pour le frais, 400 kcal pour le lyophilisé) !
  • les vitamines : il  n’y a que la vitamine C qui est indiquée sur le paquet. Mais elle aussi est démultipliée : elle passe de 12 mg/100 g pour l’ananas frais à 303 mg/100 g pour le fruit lyophilisé ; de 67 mg/100 g pour la fraise fraîche à 269 mg/100 g ; et de 25 mg/100 g à 178 mg/100 g pour la framboise !
  • les minéraux : les taux de calcium, de magnésium et de fer augmentent eux aussi en étant multipliés de 6 à 8.
  • les fibres : elles augmentent aussi, en moindre proportion que les autres nutriments, mais quand même – sauf pour la framboise : de 1;5 mg/100 g à 3 mg/100 g pour l’ananas ; de 1,8 mg/100 g à 5 mg /100 g pour la fraise ; de 6,7 mg/100 g à 30 mg/100 g pour la framboise ! Un score record !

Donc au niveau nutritionnel, il n’y a rien à redire, au contraire ! Il faut savoir que les 44 g de fruits déshydratés représentent… 450 g de fruits frais. On comprend mieux.

– l’utilisation : amusante. On peut les déguster seuls, comme des fruits secs  ; ou comme ingrédients dans des gâteaux ou des cookies ; ou encore dans des yaourts, du fromage blanc ou des desserts lactés comme des riz ou des semoules au lait.

pacaAvantage important : ils peuvent être utilisés même en plein hiver.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Il faut rappeler que la lyophilisation est une méthode de déshydratation par le froid et le vide. Les aliments sont refroidis à très basse température, sous vide. Le vide sublime l’eau dans les aliments (passe de l’état de glace à l’état de gaz, sans passer par la phase liquide (eau) ) et l’eau est aspiré à l’extérieur du lyophilisateur.

    Les aliments gardent ainsi leur forme, leur couleur et leur valeur nutritive.
    Ils sont nettement plus légers (pratique pour les transporter sur de longue distance).

    On peut les consommer directement, mais il vaut mieux les réhydrater pour en profiter pleinement (par la salive, par du yogourt, par de l’eau, par n’importe quel liquide en fait, neutre).

    En ce qui concerne la date limite de consommation, comme pour tous les produits ayant une date « Meilleur avant », il s’agit d’une date valable tant et aussi longtemps que l’emballage reste scellé. Une fois ouvert, on ne peut plus tenir compte de la date, mais se fier plutôt à son odorat et son goût pour savoir si l’aliment est encre « mangeable ».

    Un paquet d’aliments lyophilisés qui resterait en contact avec l’air humide, pourrait bien voir ces aliments commencer à développer de la moisissure, comme un aliment frais.

  2. Où peut-on trouver ces produits ?

  3. Surtout que cette société ajoute des arômes artificiels dans ses produits… où est le naturel et le bio ? on voit que vous n’y entendez rien au commerce americain: Côté food, ce n’est guère le nirvana et les législations en la matière, beaucoup moins draconiennes qu’en France

  4. Bonjour, je crois qu’il faut faire la différence entre lyophilisé qui est un produit congelé à très basse température jusque -80° et déshydraté a basse température + 45 ° maximum et la nous sommes en présence d’un produit de qualité crue, qu’il suffit de réhydrater afin de retrouver toute ses propriétés, pour le premier procédé rien n’est moins sur.
    Véronique

  5. Je ne suis pas sûr que je consommerai ces produits de manière régulière, mais vous m’avez donné envie de les essayer (surtout pour le gout) !! où peut on les trouver ? peut-on les acheter sur internet ?

  6. les moins et pas des moindres pour ce site : ce n’est pas du tout un produit écologique entre l’énergie consommée pour la lyophilisation, le transport et l’emballage.

    côté nutritionnel, ce n’est pas non plus le top dans la mesure où l’on consommera forcément beaucoup plus de ces fruits lyophilisés qu’un même fruit frais, donc apport calorique plus important.

  7. Il vaut quand même mieux consommer bio et local!

    • ça c’est sûr mais pour ce genre de produit « industrialisé », il faut reconnaitre que c’est quand même une innovation tout à fait intéressante et d’après ce que dit la nutritionniste, quand même bien meilleur que certaines saloperies en vente dans la distri

  8. Miam, des belles framboises..
    Ça me donne envie de les tester malgré le prix puisqu’on a du mal à en trouver sur les étables actuellement.

  9. A quand des produits bio systématiquement dans des emballages recyclables ?

Moi aussi je donne mon avis