L’Europe autorise un soja OGM fabriqué par Monsanto

Dans un communiqué du vendredi 22 juillet, Monsanto s’est réjoui d’avoir obtenu l’agrément européen pour la commercialisation de soja génétiquement modifié (OGM).

Rédigé par Valérie Dewerte, le 26 Jul 2016, à 13 h 00 min

Difficile de ne pas l’identifier du premier coup d’oeil : ce soja s’appelle en effet « Roundup Ready 2Xtend », reprenant ainsi la marque commerciale utilisée par Monsanto pour son désherbant tant décrié à base de glyphosate, le fameux « Roundup ».

Un soja OGM baptisé « Roundup »

Ce soja a pour caractéristique de résister aux herbicides, comme le Dicamba, ce qui permet de le planter dans des champs qui ont au préalable été traités contre les mauvaises herbes, sans que le soja n’en souffre, du fait des modifications génétiques dont il a été l’objet. Ce soja est déjà agréé au Canada et plus récemment en Chine, et devrait l’être d’ici la fin de l’année aux États-Unis.

Le soja Roundup Ready 2Xtend ne sera pas cultivé en Europe pour l’instant

En revanche, pour l’Europe, l’agrément donné par les autorités européennes ne concerne que la vente du soja récolté et non sa culture. Il permettra notamment de l’intégrer aux produits agroalimentaires.

Rappelons que la réglementation exige d’indiquer aux consommateurs que les produits qu’ils achètent (ou consomment dans un restaurant) contiennent, ou non, des OGM.

Illustration bannière : Graines et champ de soja en arrière-plan – © sima Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Les OGM ont pour but sur le long terme, de stériliser les population, le professeur Seralini l’a prouvé.

    Alors vous n’avez pas finit d’être scandalisé, car ce plan, tant que la population n’en a pas connaissance, il avancera, quelque soit les pétitions, les parties au pouvoir ou l’augmentation de la consommation de produits BIO par les citoyens français.

    Les OGM se dispersent sur les culture bio, vous pouvez être certains que dans pas longtemps, il faudra, comme au Japon avec les radiations, relever sans arrêt la limite autorisée d’OGM contenu dans les marchandises labélisées “BIO”.

  2. On les chasse d’un coté, ils reviennent d’un autre… Quand comprendront-ils qu’on ne veut par de leurs produits !!!!

  3. Je suis CONTRE l’autorisation de soja OGM en production Bio, et également en non- bio !

Moi aussi je donne mon avis