Sélection livre – Plantes sauvages comestibles – François Couplan

Que fait donc François Couplan lorsqu’il n’est pas en train de cueillir ou d’enseigner ? Il écrit, pardi ! Et avec ‘Plantes sauvages comestibles’ c’est pour le plus grand bonheur des amateurs de plantes sauvages comestibles et médicinales !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 5 Apr 2019, à 8 h 00 min

Comment mettre le plantain dans son assiette : une recette François couplan

Les feuilles des plantains sont tendres et, coupées finement, s’ajoutent sans problème aux salades. Elles peuvent aussi se faire cuire en soupes ou comme légumes, de multiples manières. On en fait également d’excellents pestos.

Plantes sauvages comestibles couplan

Le plantain, une plante comestible très commune qu’on ignore bien souvent ! © lenic

Les feuilles de plantain ont une saveur de champignon qui ressort bien dans les plats, accompagnée d’une légère amertume. Les jeunes épis floraux, eux-aussi, se mangent crus ou cuits.

Les bienfaits du plantain

Les 3 espèces de plantains les plus courantes, toutes comestibles, sont riches en protéines complètes, en vitamine C et en sels minéraux. Ces plantes renferment aussi du mucilage et des tanins.

Les vertus médicinales des plantains

Les plantains sont à la fois astringents et émollients, ainsi que dépuratifs, antiseptiques et hémostatiques. L’application des feuilles supprime la douleur des piqûres d’ortie ou d’insectes et cicatrise les plaies. Grâce à la couche de mucilage qui les recouvre, les graines des plantains peuvent servir de laxatif mécanique.

Précautions d’emploi avec les plantains en cuisine

Aucune précaution d’emploi particulière n’est requise avec le plantain.

Pesto de betterave rouge au plantain : la recette

Pour vous, le pesto, c’était basilic, pignons et parmesan ? Eh bien, faites comme les Ligures qui préparaient cette pâte pour les pâtes avec toutes sortes de plantes sauvages, dont l’oseille, l’ortie et le plantain. Vous adorerez le petit goût de champignon de ce dernier !

Les ingrédients de la recette

  • 1 betterave rouge
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique
  • paprika
  • 1 cuillerée à soupe de sucre brun
  • 200 g de feuilles de plantain (lancéolé ou majeur)
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 40 g de cerneaux de noix
  • sel
Plantes sauvages comestibles couplan

Un pesto très original © Nataliia Leontieva

Préparation de la recette de pesto de betteraves au plantain

Râpez tout d’abord la betterave à l’aide d’une râpe à gros trous. Étalez tous les morceaux sur une plaque allant au four. Arrosez de vinaigre balsamique, saupoudrez de sel, paprika et sucre brun et enfournez à 150-180°C jusqu’à ce que le tout caramélise.

Pendant ce temps, hachez finement le plantain, l’ail et les noix et mélangez le tout avec l’huile d’olive.

Quand la betterave rouge est caramélisée, versez la pâte de pesto dans un mixeur puis mélangez en ajoutant petit à petit la betterave jusqu’à l’obtention d’une sauce onctueuse.

Amateurs de cueillette sauvage, pas de doute, vous allez vous régaler !

Le livre : François Couplan, Plantes sauvages comestibles, Larousse. Plus de 400 pages à déguster, dans toutes les régions, au fil des saisons !

Illustration bannière : Une salade aussi belle et appétissante que délicieuse ! – © Madeleine Steinbach
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis