Règles douloureuses : quelles solutions naturelles ?

Il n’est parfois pas facile d’être une fille : entre les seins qui gonflent, l’humeur en mode yoyo, les boutons qui bourgeonnent sur le nez et le ventre qui tiraille, les menstruations ne nous mettent pas vraiment à la fête. Heureusement pour adoucir ces quelques jours qui se répètent chaque mois, il existe des remèdes naturels pour contre les règles douloureuses, aussi appelées dysménorrhées. Voici les conseils de consoGlobe.com

Rédigé par Véronique Desarzens, le 18 Mar 2017, à 7 h 00 min

Il suffit parfois de peu de choses pour perturber le délicat équilibre hormonal : voyage, choc émotionnel, mais aussi changement climatique, modification du régime alimentaire, sans oublier le stress ! Lorsque seuls les cycles sont perturbés et que la cause en semble évidente, pas de soucis : tout rentre en général rapidement dans l’ordre. Lorsque les règles sont douloureuses, en revanche, être femme devient parfois pénible…

Comment lutter naturellement contre les règles douloureuses

Il y a heureusement quelques solutions naturelles qui « marchent » pour beaucoup de femmes.

Premier bon réflexe : rechercher la chaleur. Une simple bouillotte d’eau bien chaude, placée en alternance sur le ventre et dans le bas du dos, favorise la détente de toute la musculature abdominale, ce qui apporte souvent un réel mieux-être.

règles douloureuses

Maintenir le ventre au chaud © Marcos Mesa Sam Wordley Shutterstock

Contre les dysménorrhées, sachez remettre la compresse !

Elles font partie des vieilles recettes de nos grand-mères, et si elles sont arrivées jusqu’à nous, ce n’est pas sans raison : redécouvrez les bienfaits de simples compresses contre les douleurs liées à la menstruation.

Un grand classique pour régulariser le flux sanguin tout en calmant la douleur

  • Lavez soigneusement des feuilles de chou vert frisé, et essuyez-les bien.
  • Enlevez la nervure centrale, et écrasez les feuilles avec une bouteille.
  • Mettez-les à tiédir dans un peu d’eau, afin qu’elles s’amalgament bien les unes aux autres.
  • Posez trois épaisseurs de feuilles sur le bas-ventre, et laissez agir quelques heures. (eh oui… par exemple devant un bon et long film !)

Vous pouvez bien sûr renouveler sans problème cette application si nécessaire.

Saviez-vous qu’un sachet de fleurs de foin peut aussi aider à apaiser les règles douloureuses ?

Méthode plus rapide et plus pratique pour une compresse apaisante

  • Versez un demi-litre d’eau bouillante sur une cuillère à soupe de fleurs de camomille.
  • Laissez infuser 10 minutes.
  • Trempez un linge dans l’infusion, essorez-le bien, puis enroulez-le autour de votre ventre, aussi chaud que possible. Pour le maintenir à une bonne température autant que pour éviter de vous mouiller, entourez-le d’un autre tissu, plutôt épais.
  • Gardez le tout un bon quart d’heure, et là encore, renouvelez si nécessaire.

Les fleurs de camomille, bienveillante pour les femmes © PonomarenkoNataly Shutterstock

Connaissez-vous le cataplasme de sarrasin ?

  • Recouvrez d’eau 150 g de gruau de sarrasin et faites cuire jusqu’à obtention d’une bouillie épaisse.
  • Laissez cette dernière tiédir, versez-la sur un linge de coton, puis appliquez directement sur la zone douloureuse.
  • Couvrez avec un autre linge de coton et laissez agir jusqu’à ce que le cataplasme refroidisse.

Aroma et phytothérapie pour trouver du réconfort

Si vous avez besoin d’un soulagement rapide, pensez à l’huile essentielle de basilic exotique : diluez-en 2 ou 3 gouttes dans un peu d’huile végétale, et massez-vous doucement le bas-ventre.

Une cure d’huile d’onagre sur une durée de trois cycles donne souvent de bons résultats. Intéressante aussi : la bourrache. Toutes deux sont, à plus d’un titre, de grandes amies de la femme, avec des résultats qui se ressentent mais aussi se voient.

Comme toujours dans la lutte contre les maux du quotidien, les plantes ont leur mot à dire

En phyto toujours mais en cuisine cette fois, l’infusion de sauge officinale, jusqu’à trois tasses par jour, est recommandée pour améliorer tous les problèmes typiquement féminins. Mais cela, vous le savez déjà certainement !

Attention, il y a toutefois des contre-indications avec la sauge :

abstenez-vous en cas de cancer hormono-dépendant, et n’en buvez jamais pendant plus de huit ou neuf jours de suite.

En revanche, auriez-vous pensé au curcuma ? Non seulement il apaise les douleurs liées au cycle menstruel, mais il est aussi excellent pour la circulation sanguine.

En cas de règles douloureuses, prenez une pincée de curcuma dans un verre d’eau bouillie, ou dans une tisane, une à deux fois par jour.

Surprenant, mais à essayer aussi : une cuillère à café de carvi, bien mélangé à vos décoctions, a des vertus similaires.

Côté mouvement enfin, sachez que le yoga et la danse du ventre favorisent la détente des muscles pelviens. Ils sont donc particulièrement bénéfiques en cas de troubles du cycle menstruel.

Avez-vous essayé l’acupuncture ?

Elle agit sur l’organisme entier, en rétablissant une bonne circulation de l’énergie et en rééquilibrant le système nerveux. Face aux problèmes typiquement féminins, l’acupuncture est particulièrement appréciée pour son action sédative, précieuse en cas de règles douloureuses, mais aussi pour régulariser les cycles, améliorer le syndrome prémenstruel, et plus tard diminuer les symptômes de la pré-ménopause et de la ménopause.
Si cet art plusieurs fois millénaire vous intéresse, cherchez un bon acupuncteur et faites-lui confiance : bien placées, ses petites aiguilles ont réellement le pouvoir d’améliorer votre vie !

Et vous, quelles sont vos meilleurs remèdes naturels contre les règles douloureuses ? Partagez-les avec nous !

Illustration bannière : Règles douloureuses : femme en souffrance – © Marcos Mesa Sam Wordley Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Mais attention à l’onagre et à la sauge! Dans certains cas (comme le mien) ça empirera les choses, puisque que le problème vient du fait que je n’ai pas assez de progestérone! Ces plantes aident l’œstrogène empirerais le problème… aller faire une consultation de Nanopro avant tout pour faire un point hormonal!

  2. la meilleure solution est de revenir en arrière, et faire comme nos ancêtres :

    ne pas avoir de règles en permanence…

    C’est simple, c’est peu couteux et bien moins dangereux que de saigner inutilement chaque mois pour qui pourquoi ?

    les femmes ne le savent même plus :

    –> à quoi servent les règles naturelles : elles ne sont que la partie visible d’un cycle de reproduction (vous voulez vous reproduite chaque mois ?)

    –> à quoi servent les règles artificielles sous pilules : à vous faire croire que tout fonctionne et que “vous êtes une femme” alors que ce sont des hémorragie de privation hormonale qui n’ont rien à voir avec un cycle normal de reproduction.

    Et si vous pensez que les règles sont naturelles chaque mois (l’argument des pro règles de type industrie/religieux/naturo-ecolo/mal-informés/dogmatiques), alors on peut dire que les maladies qui découlent de ces pertes de sang mensuelles, sont naturelles aussi ! Je ne vous fait pas la liste de ces maladies mais l’une des pires provoquées par les oestrogenes c’est le cancer du sein, très officiellement comme c’est la cas pour les TSH (traitement substitutif hormonal).

    Avec les règles chaque mois, vous êtes en état inflammatoire chaque mois,
    500 cycles dans une vie pour seulement 2 enfants dans une vie ?

    ça vous parait normal ?

    Les œstrogènes de votre corps et de la pilule sont dangereux pour la santé, la solution c’est la progestérone naturelle ou artificielle,

    et dans ce cas .. adieu les règles, adieu les douleurs….

  3. Sans oublier le chlorure de magnésium (sous forme de nigari pour ma part) : à prendre 2-3 jours avant le début du nouveau cycle et ce pendant 5 jours environ et vos règles seront moins douloureuses (agi sur les spasmes des muscles et le système nerveux). A vous d’adapter selon vos besoins !

Moi aussi je donne mon avis