Le réchauffement climatique affecte aussi les pommes

Rédigé par Flor, le 26 Aug 2013, à 10 h 10 min

Le réchauffement climatique a de nombreuses conséquences sur notre planète. Même les pommes se retrouvent affectées par les changements actuels. Ces fruits auraient une tendance à devenir moins acides et moins croquants qu’avant. En tout cas, c’est ce que des chercheurs japonais ont mis en avant dans un article de la revue Scientific Reports1.

Des pommes au goût de réchauffement climatique

pommes-rechauffement-climatique-branche

© CC Mattox

Grâce à des archives veilles de 30 à 40 ans, des scientifiques japonais étudient les pommes Fuji et Tsugaru.

Les Fuji sont assez connues puisqu’elles ornent souvent les étals des marchés et des rayons fruits et légumes. Elles sont d’ailleurs réputées pour être spécialement juteuses et fruitées, mais en ce moment, elles subissent des changements.

Afin de mener à bien leurs études, des échantillons de pommes ont été prélevés, par les chercheurs, dans les préfectures japonaises d’Amori et de Nagano. Les fruits y sont étudiés depuis 1970 et les résultats sont assez surprenants. Même si la différence de goût est difficilement détectable, les pommes deviendraient moins acides et moins fermes, mais un peu plus sucrées.

Un changement dû à la montée des températures

© CC OeilDeNuit

© CC OeilDeNuit

Ce changement semble être produit par une météo en pleine variation suite au réchauffement climatique.

Les bourgeons fleuriraient de manière plus précoce et les températures seraient plus élevées durant la période de maturation du fruit.

Avec la montée de la température dans les prochaines années, les auteurs prédisent une différence de goût plus flagrante.

Les changements pourraient continuer sur le long terme, en accord avec une floraison de plus en plus précoce.

Chiffres sur la pomme

tas-pommes-rechauffement-climatiqueLa pomme est le 3e fruit le plus consommé de la planète. Elle se présente sous diverses formes et se cuisine souvent en gâteaux et en tartes.

Jusqu’à maintenant, l’étude a été menée au Japon et il est difficile de la généraliser.

Les auteurs citent cependant d’autres articles évoquant des modifications chez les pommes en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et dans l’hémisphère sud.

D’autres changements ont pu également s’observer dans les cultures céréalières. Alors pourrait-on s’attendre à une modification globale du goût de tous les végétaux ?

*
Je réagis

(1) Scientific Reports : Changes in the taste and textural attributes of apples in response to climate change. http://www.nature.com/srep/2013/130815/srep02418/full/srep02418.html

Pour plus d’articles sur le réchauffement climatique :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. je n’achète plus que des fruits bio parce que :

    « La pomme : plus de 40 pesticides différents ont été détectés sur les pommes, car ce fruit est sujet aux champignons et aux insectes; les pesticides sont également présents dans le jus de pomme et la compote de pomme. Les pesticides étant déposés presque complètement sur la peau, cela oblige le consommateur à l’enlever. Mais ce faisant, on élimine aussi la partie la plus nutritive. Si vous ne trouvez pas de pommes “biologiques”, nous vous conseillons les pastèques, les bananes et/ou les mandarines. »

    je n’ai trouvé aucune différence entre les Fuji les années précédentes.

    • Bonjour,
      Je n’achète que des pommes bio, pour les mêmes raisons que Daphné…
      Au Japon, il n’y a pas que les pommes qui ont subi des modifications, mais tous les fruits et tous les légumes avec la catastrophe de leur fameuse centrale nucléaire.
      L’exemple du Japon n’est pas à généraliser, enfin pas pour l’instant…

Moi aussi je donne mon avis