Les produits suspendus ou la possibilité d’être solidaire au quotidien !

Rédigé par Eva Souto, le 10 Mar 2014, à 12 h 26 min

Les seuls bémols à noter au sujet des « produits suspendus »

L’initiative prouve que la solidarité quotidienne peut bel et bien exister. En revanche, elle soulève plusieurs problématiques :

Produits suspendus

  • Le don s’effectue de particulier à particulier, sans filtrage à l’entrée du commerce. Il est donc parfois difficile d’être certain que le bénéficiaire du don est dans le besoin.
  • Le phénomène des « produits suspendus » est encore mal identifié. Souvent, les personnes dans le besoin n’ont pas connaissance du procédé ou ne savent pas où les trouver. Un site internet répertorie les lieux qui proposent des « cafés suspendus » dans 19 pays. Le problème : les gens dans le besoin n’ont pas toujours accès à internet et le site n’est pas forcément à jour. 
  • Certains pointent du doigt le double avantage pour les commerçants qui participent aux opérations de « produits suspendus ». Selon eux, ces derniers vendraient 2 fois plus et profiteraient d’une image « conso-responsable » bénéfique pour leur commerce. 

désertSi le concept continue à se développer, qu’on lui donne les moyens de vivre et de se mettre en lumière, cette solidarité au quotidien pourrait être un atout de taille face au gaspillage alimentaire et une façon de lutter contre la pauvreté.

Pour consulter la liste des établissements qui proposent des « cafés suspendus »

– En France : http://www.coffeefunders.fr/fr

– En France et à l’étranger : http://www.coffeesharing.com/

*

Je veux témoigner

Lisez aussi sur la solidarité au quotidien :

et sur la lutte contre le gaspillage alimentaire

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Est ce qu’on pourrait étendre la formule aux salaires suspendus ?
    Au impôts suspendus ?
    etc, etc

  2. ah ah ah ah le pire c est que c est vrai

  3. Il faudrait aussi faire les wc suspendus à paris.

Moi aussi je donne mon avis