En août au potager, c’est le moment de produire ses graines maison

Produire ses propres graines est parfois plus complexe qu’il n’y parait, mais c’est aussi un excellent moyen de mieux comprendre à la fois la nature et ce que vous cultivez. Les plantes ont en effet des cycles de vie que l’on ne soupçonne pas ce qui nécessite quelques connaissances. Pourquoi et comment produire ses graines maison ?

Rédigé par Julien Hoffmann, le 7 Aug 2019, à 8 h 00 min

Le mois d’août est un mois particulièrement propice à la production de graines maison qui pourront vous servir de semences pour l’année d’après. Produire ses propres semences, dans un monde où les brevets de multinationales se multiplient sur le sujet et où les variétés hybrides dites « F1 » commencent à faire loi, devient un acte militant, un geste pour la planète et notre avenir !

Pourquoi produire des graines maison ?

Chacun voit midi à sa porte et peut vouloir des graines pour limiter les dépenses au potager et au rayon primeur, se régaler de fruit et légumes « oubliés », ou encore maîtriser son sujet et se garantir une certaine sécurité alimentaire, de plus en plus fragilisée par notre modèle de société.

Mais plus globalement et depuis les origines de l’agriculture, la production de semences, de graines donc, visait plusieurs objectifs précis en matière agricole :

  • garder d’une année sur l’autre les caractères précis (goût, productivité, couleur, etc.) d’une plante
  • augmenter un ou plusieurs caractères d’une plante
  • créer un nouveau caractère à une plante (résistance aux bio-agresseurs, au manque d’eau, etc.)
  • rechercher des nouvelles combinaisons de caractères

Astuce graines maison

Pour que vos graines gardent une durée germinative maximale, le séchage est essentiel. Veuillez à ce que vos graines soient séchées au maximum et le plus rapidement possible sans pour autant utiliser des moyens artificiels (four, dessiccateur, etc.).

Proscrire toute lumière directe et tout résidu d’humidité avant de mettre dans des sachets que vous conserverez dans un endroit aux températures les plus stables possibles.

Les légumes à semer en août pour avoir des graines

Pour obtenir des graines, il faut des végétaux. Voyons que semer en août pour produire des semences maison ?

Carottes

Les semis de carottes devront être généreux en août pour vous assurer d’avoir un bon taux de reprise. Une fois les premières carottes arrivées à 4-5 centimètres, éclaircissez avec attention en ne laissant qu’une plantule tous les cinq centimètres.

La floraison interviendra l’année suivante, de juin à août selon la variété et votre lieu de production.

La carotte produit des fleurs en ombelles que vous devez sélectionner : gardez les plus proches de la racine, les mieux développées et celles à la coloration la plus marquée. Tutorez-les et récoltez les graines une fois qu’elles auront bien séché sur pieds.

Les graines de carotte se conservent de 4 à 5 ans.

Betteraves

Si ce n’est pas la période idéale pour semer les betteraves il est tout de même possible de le faire quand on vise la production de graines.

graines maison

Récolte de graines de betteraves © krolya25

N’hésitez cependant pas à semer généreusement pour vous assurer d’avoir assez de plants.

Plus tard, sélectionnez avec attention les betteraves qui produiront des graines l’année suivante afin de vous garantir de belles betteraves par la suite ! Il ne faut pas que vos betteraves soient trop grandes, que le collet ne monte pas trop, mais surtout que le feuillage soit bien coloré et régulier.

L’hiver peut se faire sous châssis, sous voile d’hivernage ou en plein champ correctement paillé.

Les graines seront récoltées l’année suivante, de juin à septembre après floraison et en fonction de la variété.

Les graines de betteraves se conservent jusqu’à 10 ans.

Oignons blancs

Le mois d’août est un bon mois pour semer vos oignons, en ligne et en veillant bien à ce que la terre soit humide le temps de la levée qui peut prendre dix jours.

Sélectionnez les bulbes les plus gros, robustes et les moins abîmés. Deux choix s’offrent alors à vous :

  • conserver les petits bulbes à l’abri de la lumière en intérieur et au frais
  • laisser en terre, sous châssis ou non selon le froid qui sévit chez vous en hiver

Dans le 2e cas, la floraison en ombelle sera tutorée de mai à septembre l’année suivante. Une fois les graines apparues et déjà séchées sur pied, coupez les ombelles et accrochez-les à l’envers à l’abri de la lumière et au sec, avant de les battre pour récupérer les graines.

Les graines d’oignons blancs se conservent de 2 à 3 ans.

Un petit point sur la réglementation 

Dans le cadre d’une commercialisation, la réglementation sur les semences est particulièrement restrictive (obligation d’inscription au catalogue officiel) et nébuleuse (décret nationaux et européen, etc.).

Si vous le faites en tant que particulier par contre, tout vous est permis. Méfiez-vous cependant des plants et graines notamment estampillés « F1 » qui sont des hybrides souvent non reproductibles ou dont les graines ne donneront pas le même légume.

Lire page suivante : et comment récupérer les graines des légumes qu’on récolte en août ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis