Comment réussir ses semis de mâche année après année

Réussir vos semis, c’est vous assurer d’avoir une bonne production dans l’année. Semer est la toute première étape mais c’est aussi la plus importante. Venez apprendre ici toutes les astuces pour vos semis de mâche : où, quand et comment vous y prendre !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 15 Aug 2019, à 8 h 15 min

La mâche est une culture potagère rustique particulièrement robuste fasse aux intempéries, elle permet de produire à un moment de l’année où peu de choses poussent au jardin. Avec un peu d’attention la mâche s’invitera dans vos assiettes même pour les repas de fête. Avant d’en arriver là cependant, encore faut-il savoir quand les semer, comment le faire et comment en avoir pour l’année d’après.

Quand et à quelle température faire vos semis de mâche

Salade de culture automnale, la mâche est appréciée pour sa saveur agréable, aromatique et sucrée.

À quel moment faire vos semis de mâche ?

La mâche peut se semer dès mi-août pour avoir les premières récoltes au début de l’automne. Cette salade tendre résistera pourtant tout l’hiver sans aucun problème, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il gèle.

Mâche sous une gelée blanche en hiver © theapflueger

Semez-en en septembre et jusqu’à la fin du mois pour en récolter ensuite jusqu’au printemps.

Quelle température pour faire des semis de mâche ?

Si la mâche résiste sans soucis aux intempéries en tous genre et notamment au gel, il lui faut tout de même une température de 5°C minimum pour pousser… Ce qui est tout de même la preuve d’une belle capacité à jouer son rôle de culture d’hiver !

Comment réussir vos semis de mâche

Semez en rangées espacées de quinze centimètres minimum pour lui permettre de bien pousser mais aussi pour que vous puissiez facilement l’entretenir. Semez en ligne sans trop mettre de graines (1 à 3 g de graines par mètre suffisent largement).

Tassez la terre légèrement après semis et répandez un compost mûr et rendu fin par tamisage par-dessus.

Une fois les premiers plants de mâche apparus, éclaircissez en ne laissant qu’un pied tous les huit centimètres.

Astuces semis

Vous pouvez semer vos graines de mâche à la volée et là où plus rien ne poussera cette année-là. Une fois les premiers plants et donc les plus vigoureux sortis, repiquez-les à un endroit précis pour arriver à les retrouver, surtout s’il neige entre temps !

Vous pouvez sans souci utiliser un tunnel pour faire pousser la mâche avant de la repiquer en pleine terre ou, plus simple et efficace encore, la semer sous châssis.

Dans quel sol et à quel emplacement repiquer votre mâche ?

La préparation de votre sol est essentielle à la bonne pousse de vos semis de mâche. Préparez donc bien le lit de semence en rendant la terre très fine et nettoyée de tout ce qui pourrait gêner à la croissance des plantules.

Mâche en ligne ® Fotyma

La mâche poussant au ras du sol il faut régulièrement travailler ce dernier pour éviter que d’autres plantes viennent la concurrencer. Le sarclage est l’intervention idéale pour la mâche.

Rotation de culture et mâche

La mâche, quelle que soit sa variété d’ailleurs, est très sensible à la pourriture, c’est d’ailleurs pour cela que l’hiver lui convient parfaitement, avec le froid, point de moisissures !

Il faut donc éviter de planter la mâche après des cultures qui sont sensibles à la même problématique comme les salades et surtout la laitue.

La mâche peut ainsi être utilisé en deuxième ou troisième culture de pratiquement tous les légumes du potager.

Comment récolter des graines de mâche pour faire des semis l’année suivante ?

Commencez par sélectionner plusieurs plants de mâche qui vous semblent bien en forme et laissez-les passer l’hiver en patientant jusqu’en avril.

Arrivé au printemps bien entamé donc, la mâche va fleurir avant de donner des graines en lieu et place des fleurs.

mâche

Mâche en fleur © IanRedding

À l’apparition des premières graines, récoltez tout le ou les pieds et pendez-les  tête en bas, dans une pièce sans soleil et avec le moins de lumière possible. Disposez un papier journal en dessous au cas où des graines tomberaient.

Une fois le tout bien sec, tapotez vos plants de mâche sur le papier journal pour en récolter toutes les graines. Placez-les ensuite dans un papier kraft ou un bocal (il faut absolument qu’il n’y ait pas d’humidité dans le bocal sans quoi les graines pourriront). Conservez le tout ensuite à l’abri de la lumière et à température ambiante.

Illustration bannière : Mâche bien tendre © florianfrey
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis