Comment réussir ses semis de poivrons et de piments année après année

Réussir vos semis, c’est vous assurer d’avoir une bonne production dans l’année. Semer est la toute première étape mais c’est aussi la plus importante. Venez apprendre ici toutes les astuces pour vos semis de poivrons : où, quand et comment vous y prendre !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 30 Mar 2019, à 15 h 50 min

Les poivrons sont de la même famille que les piments et peuvent être cultivés à peu près n’importe où, du balcon en passant par la jardinière à partir du moment où le pot est assez volumineux. Poivrons sautés, poivrons au vinaigre ou poivrons farcis, ils se consomment de bien des façons. Mais avant d’en arriver là encore faut-il savoir quand les semer, comment le faire et comment en avoir pour l’année d’après.

Quand et à quelle température faire vos semis de poivrons et de piments ?

Il faut être patient pour cultiver poivrons ou piments. Autre critère très important pour de belles récoltes : la chaleur. Il faut donc semer tôt pour que les plants puissent bénéficier au maximum du soleil estival !

Jeune plant de poivron tout juste en terre © Stefano Carella

À quel moment faire vos semis de poivrons ?

Il vaut mieux semer vos poivrons le plus tôt possible comme vous le feriez avec vos tomates car plus ils grandiront en intérieur, bien au chaud chez vous, plus ils seront résistants au moment de les planter en pleine terre.

Il faut toujours faire ses semis de poivron en intérieur donc et pour des raisons évidentes de climat, même si les poivrons ont tendance à produire de plus en plus tôt et de plus en plus longtemps dans la saison à cause du réchauffement climatique.

Vous pouvez commencer vos semis dès début février et jusqu’à début avril mais pas au-delà, ils ont tout de même besoin d’être en extérieur !

Quelle température pour faire des semis de poivrons ?

Des températures de minimum 20 degrés sont essentielles à vos semis de poivrons et de piments, qui apprécieront la chaleur et un emplacement très ensoleillé.

Prenez tout de même garde à ce que vos semis ne « brûlent » pas du fait d’une trop forte exposition et faites en sorte que la terre soit toujours humidifiée.

Dans quel sol et à quel emplacement les repiquer ?

Une fois que les beaux jours sont arrivés, à partir de début avril en croisant les doigts pour qu’il n’y ait pas de gelées tardives, plantez vos poivrons en pleine terre dans un sol riche en humus en éparpillant du compost en surface.

Cycle de croissance du poivron © Nadiia 80

Plantez vos pieds en pleine terre en respectant bien une distance de 50 centimètres minimum de toutes parts. Les plants pousseront plus vigoureusement et les fruits auront plus de chance d’atteindre leur maturité, surtout si vous êtes dans la moitié nord de la France.

N’hésitez pas à les planter au pied d’un mur qui leur restituera la chaleur durant la nuit comme l’apprécient les tomates. Une fois la terre bien réchauffée par le soleil, n’oubliez pas de pailler !

Astuce pour réussir les semis de poivrons et de piments

Une fois les premiers semis germés et quelques centimètres atteints, placez les pots de temps à autre en extérieur (rebord de fenêtre, etc.) pour que le vent les renforce.

Attention à ne pas les laisser trop longtemps en plein soleil sans quoi ils pourraient sécher et dépérir.

Quoi planter ou semer après les poivrons ou les piments ?

Il est possible de semer et planter des poivrons pendant plusieurs années au même endroit. Il est cependant conseillé de leur faire succéder poireaux ou haricots notamment pour apporter de nouveau de l’azote au sol.

Si le poivron fini la saison à son lieu de plantation et qu’aucun légume ne doit lui succéder, ce sera le moment idéal de penser à un engrais vert qui fera office de couvert végétal pour l’hiver comme les trèfles ou la moutarde.

Comment réussir vos semis de poivrons et piments ?

Pour faire germer vos graines de poivrons, disposez les graines la veille sur un petit coton humidifié et placez le tout au réfrigérateur. Prévoyez 3 à 4 graines pour obtenir un pied de poivron.

Tout jeunes pieds de poivrons en godets © Gatis Grinbergs

Semez-les ensuite en godets ou dans des boîtes à oeufs en éparpillant bien les graines et en les recouvrant d’un terreau de qualité.

Une fois que vos semis ont germé, qu’ils atteignent quelques centimètres et qu’ils ont au moins 2 feuilles, sélectionnez les plus beaux et les plus vigoureux pour les repiquer dans des contenants individuels.

Il est essentiel de ne sélectionner que les plans les plus robustes sans quoi, en plantant les plus faibles, vous allez augmenter le risque de maladies.

Comment faire vos propres semis de poivrons ?

Pour faire vos propres semis de poivron, rien de plus simple ! Sélectionnez un fruit bien vigoureux arrivé à maturité et évidez-le pour en récupérer les graines.

Poivron décortiqué pour en récupérer les graines © Konstantin Zaykov

Laisser tremper les graines dans un bol d’eau en remuant le tout avec vos doigts pour les nettoyer, avant de les mettre à sécher sur un torchon propre ou du papier essuie-tout.

Une fois séchées, placez les graines dans un papier kraft ou un bocal (il faut absolument qu’il n’y ait pas d’humidité dans le bocal sans quoi les graines pourriront) et mettez le tout à l’abri de la lumière et à température ambiante.

N’oubliez surtout pas de marquer sur l’emballage de quelles graines il s’agit !

Illustration bannière : Belle récolte de poivrons de 3 couleurs © LDprod
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis