Comment réussir ses semis de tomates année après année

Réussir vos semis, c’est vous assurer d’avoir une bonne production dans l’année. Semer est la toute première étape mais c’est aussi la plus importante. Venez apprendre ici toutes les astuces pour vos semis de tomates : où, quand et comment vous y prendre !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 19 Mar 2019, à 14 h 20 min

Les tomates et leurs innombrables variétés à travers le globe sont les fruits-légumes les plus cultivés au monde juste après la pomme de terre. Sauces, salades, ratatouille ou simplement croquées lors d’un de vos arrosages… les tomates  se consomment de bien des façons. Mais avant d’en arriver là encore faut-il savoir quand les semer, comment le faire et comment en avoir des graines pour l’année d’après. Nos conseils pour réussir vos propres semis de tomates.

Quand et à quelle température faire vos semis de tomates ?

Semer des tomates, c’est s’assurer de goûter à des variétés différentes mais surtout largement meilleures que celles achetées dans le commerce. La garantie de retrouver le goût des bonnes choses et de prendre un grand plaisir à manger des salades cet été…

semis tomates

Il existe de nombreuses variétés de tomates à (re)découvrir © Candus Camera

À quel moment faire vos semis de tomates ?

Il vaut mieux commencer vos semis de tomates le plus tôt possible, comme vous le feriez avec vos aubergines : en effet, plus elles grandiront en intérieur, bien au chaud chez vous, plus elles seront résistantes au moment de les planter en pleine terre.

Il faut toujours faire ses semis de tomates en intérieur donc, et ce pour des raisons évidentes de climat, même si elles ont tendance à produire de plus en plus tôt notamment grâce à des variétés « précoces ».

Vous pouvez commencer vos semis dès début février et jusqu’à la fin mars.

Quelle température pour faire des semis de tomates ?

Des températures comprises entre 18 et 27 degrés sont essentielles à vos semis de tomates qui apprécieront la chaleur et un emplacement très ensoleillé. Attention tout de même à ce que vos semis ne « brûlent » pas du fait d’une trop forte exposition.

Dans quel sol et à quel emplacement les repiquer

Une fois que les beaux jours sont arrivés, à partir de mi-avril au mieux et en espérant qu’il n’y ait pas de gelées tardives, plantez vos tomates en pleine terre dans un sol riche en matière organique et en azote.

Jeune pied de tomate en croissance et paillé © Nadzeya Pakhomava

Si vous estimez que votre terre est trop pauvre en azote, une poignée d’orties hachées grossièrement et placées au fond du trou de plantation compensera ce manque durant toute la saison.

N’hésitez pas à les planter au pied d’un mur qui leur restituera la chaleur durant la nuit et à enterrer une bonne partie du pied qui fera ainsi plus de racines. Une fois la terre bien réchauffée par le soleil, n’oubliez pas de pailler !

Astuce pour réussir les semis de tomates

Une fois les premiers semis de tomates germés, ne criez pas victoire, il peut encore y avoir de la perte. Une fois que les plants atteignent quelques centimètres, placez-les de temps à autre en extérieur (rebord de fenêtre, etc.) pour que le vent les renforce.

Attention à ne pas les laisser trop longtemps en plein soleil sans quoi ils pourraient sécher et dépérir.

Quoi planter ou semer après les tomates ?

Il est possible de semer et planter des tomates pendant plusieurs années au même endroit. On vous conseille cependant, de ne pas dépasser quatre ans au même emplacement.

Ceci est d’autant plus vrai si vous semez ou plantez vos tomates sous abri où, la terre étant abritée, celle-ci ne fonctionne pas comme à l’extérieur ce qui peut favoriser certaines maladies.

En règle générale, pour ce qui est de la rotation de culture, la tomate étant une plante très gourmande en éléments nutritifs, on peut laisser la terre au repos après la récolte en septembre.  En attendant de reprendre la rotation au printemps, on peut semer des épinards à la volée, voire des pois ou des fèves dans les régions douces.

Comment réussir vos semis de tomates ?

Pour faire germer vos graines de tomates, le plus simple est de commencer par semer dans de petites barquettes ou caissettes. Tout est utilisable dans ces cas-là, à partir du moment où vous en percez le fond et que vous disposez une coupelle en-dessous.

Caissette pour semis de tomates © withGod

Semez-y plusieurs dizaines de graines à la volée et le mieux réparties possible puis recouvrez-les d’une terre riche, comme un bon terreau adapté par exemple. Comptez 3 à 4 graines pour un pied de tomates au final.

Une fois que vos semis ont germé, qu’ils atteignent quelques centimètres et présentent au moins 2 feuilles, sélectionnez les plus beaux et les plus vigoureux pour les repiquer. Vous pouvez les mettre individuellement dans des godets ou utiliser par exemple des boîtes à oeufs.

Comment faire vos propres semis de tomates ?

Pour faire vos propres semis de tomates, prenez un fruit bien vigoureux même si c’est parfois difficile d’en sacrifier une ! Choisissez un des premiers fruits à être arrivé à maturité, ils sont toujours plus en forme que les suivants : ce sont donc ceux qui vous donneront les graines les plus résistantes.

Tomate évidée pour récupérer les graines © Tinus Potgieter

Évider la tomate pour en récupérer les graines. Les laisser tremper dans de l’eau claire avant des les mettre à sécher sur un torchon propre ou un essuie-tout. Une fois séchées, placer les graines dans un papier kraft ou un bocal : il faut absolument qu’il n’y ait pas d’humidité dans le bocal sans quoi les graines pourriront. Conserver le tout à l’abri de la lumière et à température ambiante.

Moins sûr et moins efficace, vous pouvez également tester la plantation sur place en laissant des tomates pourrir sur place à l’automne. Les graines qui germeront seront plus fortes face aux maladies et à la sécheresse. C’est aussi un superbe moyen d’expliquer le principe de semis et de germination aux enfants.

Illustration bannière : Poignée de tomates de saison © YuriyK
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis