Voici des astuces pour pister les principaux ongulés

On appelle ongulés sont les animaux qui ont des sabots qu’il soit domestiques ou sauvages. En hiver, c’est le moment propice au pistage de ces animaux bien plus compliqués à trouver qu’il n’y parait.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 13 Jan 2019, à 15 h 25 min

Le pistage des animaux sauvages en règle générale est une activité assez complexe et qui nécessite surtout de bien connaître les habitudes de l’animal que l’on essaye d’observer dans la nature. Voyons ici comment repérer les principaux ongulés de nos contrées !

Pister les ongulés : le cerf élaphe

Le cerf est le plus grand herbivore de nos forêts qui peut avoir plusieurs types d’allure allant du pas, au trot en passant par le galop et qui peut légèrement déformer les traces de sabots qu’il va laisser derrière lui. Ces empreintes de sabots de cette espèce mesurent de 7 à 10 centimètres pour les mâles et de 6 à 7 centimètres pour les biches.

pister ongulés

Empreinte de cerf élaphe © Danler

Les cerfs ont un poil très ondulé que vous pouvez essayer de repérer près des troncs où ils se seraient frottés ou contre un tas de bois. Les cerfs ont tendance à préférer les essences de résineux même si ce n’est pas une règle, et se frotte à une hauteur variant de 100 à 180 centimètres.

pister ongulés

Fèces de cerf élaphe © Robert Biedermann

Lors de vos randonnées, gardez les yeux bien ouverts pour ce qui concerne les troncs d’arbres, notamment les jeunes arbres particulièrement appréciés. S’ils sont écorcés ou qu’un ongulé s’y est frotté vous ne saurez pas forcément duquel il s’agit, mais vous saurez qu’il y en a pas loin !

Il en va de même pour ce qui est de l’abroutissement (les jeunes bourgeons et rameaux qui sont mangés par les ongulés).

Lire page suivante : le sanglier

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis