Comment passer à l’heure d’hiver en douceur ?

Ça y est, cette nuit de nouveau il va falloir remettre les pendules à l’heure : à 3 heures du matin, il sera 2 heures ! Pour le passage à l’heure d’hiver, il faudra donc retarder sa montre. Comment faire pour que ce changement d’heure se fasse en douceur ?

Rédigé par Séverine Bascot, le 28 Oct 2017, à 10 h 15 min

Rimant avec froid et jours qui raccourcissent, le passage à l’heure d’hiver est de retour : même si on « gagne » une heure, cela n’en reste pas moins compliqué pour l’organisme… En effet, en fonction des personnes, le sommeil peut s’en trouver perturbé, et accumuler la fatigue à l’entrée de l’hiver est la dernière chose à faire. Voici donc quelques conseils pour vous adapter plus facilement au changement d’heure.

Conseils pour un passage à l’heure d’hiver tout en douceur

Comment passer le cap du passage à l’heure d’hiver qui juste de l’évoquer, donne tout simplement envie de rester dans son lit ? Écoutons notre corps, il nous parle !

Anticiper

Vous savez que le changement d’heure vous perturbe ? Anticipez  ! D’après les spécialistes du sommeil, il faut compter plusieurs jours pour retrouver son rythme après un changement d’heure (ceci vaut bien évidemment aussi pour l’heure d’été). Alors autant s’y préparer ! Pour aider à pallier à ce changement, pourquoi pas simplement se coucher une heure plus tard le samedi soir pour se  réveiller à l’heure habituelle le dimanche matin.

heure d'hiver

Le réveil du dimanche matin © Syda Productions

Quid de la grasse mat’ ?

S’il est possible de dormir un peu plus, mieux vaut éviter les excès. Les « couche-tôt » essayeront de se coucher un peu plus tard pour retarder leur rythme.

Toutefois l’idéal est de ne pas changer ses habitudes, et de se lever à la même heure, ce qui permet de mettre à profit l’heure gagnée. On pourra en par exemple, faire du sport, de la méditation ou du rangement. Une heure supplémentaire bénéfique en quelque sorte !

Se reposer

De nombreuses personnes ressentent une forte fatigue après un changement d’heure. Rien ne sert de lutter, il faut écouter son corps. Dès les premiers signes d’endormissement (paupières lourdes, bâillements, tête tombante, etc.), il est essentiel d’aller se coucher ! En journée, si nécessaire, s’autoriser une sieste de 20 minutes : une excellente source de créativité et d’efficacité.

La semaine qui suit le changement d’heure, lever le pied : limiter les sorties, se reposer au maximum et adopter le nouveau rythme en douceur.

Profiter au maximum de la lumière du jour pour faire le plein de lumière

En automne, les jours raccourcissent et le passage à l’heure d’hiver ne fait qu’intensifier ce ressenti : lorsqu’il fait nuit à 18h, on a vite le moral dans les chaussettes. Cherchez donc davantage à profiter de la lumière du jour, sachant que la qualité du sommeil en dépend, ce qui en fait donc une vraie arme anti-déprime : la luminosité joue un rôle important sur l’horloge biologique et le moral.

À partir demain :

  • Se lever un peu plus tôt pour bien profiter de la lumière naturelle dès le matin.
  • Opter pour la luminothérapie qui permet d’obtenir des résultats positifs en quelques jours.
  • Ouvrir les volets pour profitez de la lumière naturelle.
  • Sortir pour s’exposer à la lumière externe dès que l’occasion se présente : pourquoi ne pas aller à pied ou à vélo au travail, ou se garer un peu plus loin pour marcher quelques minutes par exemple ? Ou tout simplement, rechercher la lumière du jour en s’approchant des fenêtres le plus souvent possible, ou encore installer des réflecteurs de lumière à la maison.
heure d'hiver

Faire le plein de lumière tout l’hiver © lzf

Remettre les pendules à l’heure d’hiver en douceur

Et si on profitait de ce nouveau changement d’heure pour prendre de bonnes habitudes et un rythme de vie adéquat dès les prochains jours ?

  • Manger léger le soir et tôt.
  • Penser à bien aérer la pièce avant d’aller se coucher.
  • Éviter les éléments qui peuvent affecter le champ électromagnétique naturel (matériaux synthétiques, sources électriques ou encore smartphones et tablettes qui, non seulement retardent l’heure de coucher, mais dont la lumière bleue perturbe fortement l’horloge biologique. Aussi vaut-il mieux les laisser loin de la chambre à coucher et se détendre au calme pour éviter les tentations… et les insomnies.
  • Se coucher au calme puisque le cerveau a besoin de silence pour se régénérer. Utiliser des bouchons d’oreille pour s’isoler, si besoin.
  • Éviter la consommation de café et de boissons énergisantes l’après-midi qui déréglent les cycles du sommeil.
  • Faire du sport, de la méditation, du rangement (mais pas le soir pour favoriser l’endormissement).
  • Adopter une bonne cadence dans ses horaires, l’essentiel étant d’avoir un rythme régulier : essayer de se coucher et de se lever toujours à la même heure.

Bon week-end à tous en mode marmotte (ou pas !) : toute l’équipe de consoGlobe.com vous souhaite un passage à l’heure d’hiver tout en douceur !

Illustration bannière : Le passage à l’heure d’hiver – © Nicole Lienemann
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis